Rambouillet.

Rambouillet. 250px-Ch_de_Rambouillet%2C_Ile_de_France_1987

Le château de Rambouillet.

Le château de Rambouillet est situé dans le département des Yvelines à 50 Km au Sud Ouest de Paris.

Il se trouve dans un parc de 100 hectares au sein de la forêt de Rambouillet. Ancienne résidence royale, il devient Résidence Présidentielle depuis 1896.

 

Première partie.

Ses premiers propriétaires.

En 1838, Jean Bernier , chevalier et maître des requêtes de l’hôtel du Roi, prévôt de Paris, achète un manoir à Girard de Tournebu.  Il transforme ce manoir en un véritable château fortifié et entouré de douves.

En 1384, Guillaume fils de Jean Bernier vend le château à Regnault d’Angennes, écuyer et premier valet tranchant du roi. Il restera à la famille d’Angennes jusqu’en 1699.

Pendant la guerre de Cent Ans le château est pillié et incendié, entre 1425 et 1428.

En 1484 Jean II d’Angennes et son épouse le restaure. Jacques d’Angennes (1514-1562) agrandit le domaine et rachète les terres d’Auffargis et de Poigny, la châtellerie des Essarts-le-Roi et divers terrains. Il fait embellir le château. C’est un beau domaine de chasses. François Ier, qui aime la chasse, vient souvent à Rambouillet.

En 1612, Louis XIII érige la terre de Rambouillet en marquisat. Catherine Vivonne, marquise de Rambouillet, est l’épouse de Charles d’Angennes et ont une fille Julie d’Angennes. Elle épouse le duc de Montausier. Ce dernier agrandit encore le domaine par de nouvelles acquisitions entre 1670 et 1681.

A la suite du mariage de la 2ème fille de Julie d’Angennes, le domaine passe aux mains du Duc d’Uzès. Endetté, ce dernier vend le château à Joseph Fleuriau d’Armenonville pour 140 000 livres.

Joseph Fleuriau d’Armenonville transforme les jardins à la française avec des plans d’eau alimentés par des sources. Un canal est creusé, puis un deuxième perpendiculaire. Le parc est agrémenté de sculptures.

 

Deuxième partie.

Les Bourbons.

Louis-Alexandre de Bourbon, comte de Toulouse, fils naturel légitimé de Louis XIV et de Madame de Montespan, amiral de France, cherche un domaine de chasse proche de Paris. Il veut le château de Rambouillet.

Fleuriau d’Armenonville  est obligé de cèder son domaine en 1706 pour 500 000 livres. Le Château de Rambouillet est embellit  et il l’agrandit encore. Il fait construire des écuries, rénove le château. Louis XIV vient 2 fois lui rendre visite.

Lorsqu’il quitte le conseil de la Régence en 1722, il se retire à Rambouillet. Lorsqu’il meurt en 1737, c’est le Duc de Penthièvre, son fils unique qui en devient l’héritier.

Louis XVI comme Louis XV chassent souvent à Rambouillet et demande à son cousin le Duc de Penthièvre de lui vendre le château. Ce dernier accepte en décembre 1783, pour la somme de 16 millions de livres.

Louis XVI fait construire de vastes communs qui accueillent 400 serviteurs à la place des anciennes écuries et reconstruit de nouvelles écuries pour 500 chevaux.

Marie Antoinette déteste ce château.

 

Troisième partie.

La Révolution et l’après révolution.

Sous la révolution le domaine est délaissé. Napoléon Ier le fait restaurer.

Avec le retour des Bourbons sur le trône, le château est remeublé et modifié. Charles X aime à chasser à Rambouillet. C’est là qu’il abdique en faveur du Duc de Bordeaux le 02 Août 1830.

Sur le chemin de l’exil, Napoléon 1er reste la nuit du 29 au 30 juin 1815 à Rambouillet.

Louis Philippe Ier ne veut pas conserver le château et le remet au domaine qui le loue. En 1852, à nouveau libre, Napoléon III y fait quelques séjours.

 

Quatrième partie.

Le château de Rambouillet, résidence présidentielle.

Dès 1883, les Présidents de la République reprennent la tradition des chasses de Rambouillet.

Le château de Rambouillet accueille régulièrement des Présidents étrangers en visite en France.

Le Général de Gaulle donna de nombreuses fêtes et réceptions au château de Rambouillet.

Du 23 mars au 03 avril 1960 le Général de Gaulle y reçoit Nikita Kroutchev, 1er secrétaire du parti communiste de l’Union soviétique et manifeste ainsi sa volonté de conserver sa politique d’indépendance et de puissance de la France vis à vis des alliés.

Le 29-30 juillet 1960, à la suite de l’échec de la conférence au sommet des chefs de gouvernements européens de mai 1960, le Général de Gaulle invite Adénauer à Rambouillet. Ils y définissent les grands projets de l’organisation de l’Europe et de l’Otan.

Valéry Giscard D’Estaing y reçoit en novembre 1975 les six chefs d’Etats des pays industrialisés : Gérald Ford, Harold Wilson, Aldo Moro, Takeo Miki, Helmut Schmidt et Pierre E. Trudeau.

Le 29 octobre 1990, François Miterrand reçoit Mikhaïl Gorbatchef à un sommet Franco-Russe.

Du 06 Février 1999 au 23 février 1999, Serbes et Kosovars ont été accueillis au château de Rambouillet avec les gouvernements Français et Britannique pour des négociations.

Claire s’est promené avec Rémi au château de Rambouillet. Elle a regardé le plan d’eau et s’est imaginée le Général de Gaulle et le Président Kroutchev, qui aurait été en barque sur l’étang, puis se promenant et prenant des décisions importantes dans le parc de ce château.

Claire.background-2008_039.jpg 

Texte écrit et publié par Claire le 17 Janvier 2009. Claire a rencontré dans le parc de ce château la sérénité et la Beauté.

320px-Ch%C3%A2teau_de_Rambouillet

Le château de Rambouillet.

 



Autres articles

Répondre

JETBOOKS Critiques de livre... |
Le Calice Noir |
ma vie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | the green dress and the blu...
| chatsrimentencoeur
| BAUDELAIRE, LORD BYRON, LE ...