Bazoches sur Guyonne.

Bazoches sur Guyonne ( 78 ) est située à 40 Kilomètres de Paris. La maison de Jean Monnet s’y trouve.

photo1n

Maison de Jean Monnet (1888-1979), l’un des pères de l’Europe, avec Robert Schuman.

livre5.gif

PREMIERE PARTIE.

Jean Monnet est né le 09 Novembre 1888. Il est le fils d’un marchand de vins et de spiritueux. Il arrête ses études après le Baccalauréat. A l’âge de seize ans son père le fait partir chez un de ses agents à Londres où il s’installe pour apprendre le commerce. Il maîtrisera ainsi parfaitement la langue anglaise , ce qui est rare à cette époque. Il est réformé lors de la première guerre mondiale pour raison de santé.

A 26 ans , il est affecté par René Viviani pour coordonner les ressources des alliés. En 1916 , Haut Fonctionnaire, il intervient dans les problèmes d’approvisionnement et de transport qui se posent pour ces derniers.

En 1919, il est impliqué dans la création de la Société des Nations. En 1920, il occupe un poste de Secrétaire Général Adjoint de la Nouvelle Organisation Internationale.

En 1923, il quitte tout pour rejoindre l’entreprise familiale.

Puis, il sengage dans la direction d’ une grande banque aux Etats Unis, ensuite comme conseiller en Chine

En 1929, il rencontre en Russie Silvia de Bondini qu’il épouse en 1934 à Moscou.

Il rentre en France en 1938 et crée en 1939 le Comité de Coordination qui doit mettre en commun les capacités de production ainsi que l’effort d’Armement de la France et des Etats Unis.

Hitler attaque , Paul Reynaud démissionne et Philippe Pétain devient Président du Conseil.

Le 17 Juin 1940 au soir, Jean Monnet reçoit à son domicile Londonien le Général De Gaulle.

En août 1940, Jean Monnet est envoyé par le Royaume Uni  pour acheter des fournitures de guerre aux Etats Unis. Jusqu’en 1945 , il coordonnera l’effort de guerre entre ces deux pays.

En 1943 à Alger, il est membre du commandement civil et militaire de Giraud, puis membre du Comité Français de la Libération. Il devient en 1945, Commissaire au Plan. Il est chargé d’appliquer le premier Plan de modernisation et d’équipement de la France de 1947 à 1953.

En 1950, il participe à l’élaboration du plan Schuman qui institue la Communauté Européenne du Charbon et de l’Acier ( CECA).  Il devient le premier Président de cette Haute Autorité Indépendante jusqu’en 1955.

Il fonde ensuite un Comité d’Action pour les Etats Unis d’Europe. Jean Monnet  restera l’un des hommes d’Etat les plus importants du XXème siècle.

 

DEUXIEME PARTIE.

En cette matinée d’Octobre Claire et Rémi se rendaient à Bazoches sur Guyonne où se trouvait la maison de Jean Monnet. Ce dernier y avait vécu de 1949 à 1979.

Après avoir traversé la campagne environnante de Paris , ils accèdèrent à cette maison assez isolée. Dans un tel endroit, il était difficile d’imaginer cet Homme qui avait voyagé dans les plus grands pays. Claire pensa que c’était aussi ici qu’il pouvait se retrouver, écrire et penser loin de tous les bruits et l’agitation des grandes villes.

Cette maison se situait à la lisière d’un bois. Le jardin était assez grand. Claire s’y promena et imagina ici Jean Monnet avec les plus grands personnages du monde du XXème siècle.

La maison avait un toit de chaume. Claire et Rémi en firent le tour par une allée recouverte de pierres naturelles qui l’entourait. A l’arrière ce toit descendait jusqu’au sol. Claire apprit en le lisant que cette maison était aujourd’hui la propriété du Parlement Européen.

Au rez de chaussée, Claire pouvait voir le bureau de travail où Jean Monnet  avait écrit ses mémoires en 1975 , alors âgé de 87 ans, après avoir pris une retraite bien méritée. Une salle à manger était aussi installée. Puis une chambre où Jean Monnet était mort le 16 mars 1979, à l’âge de 90 ans.  Elle vit des objets personnels et des documents historiques.

Le premier étage était consacré à l’information sur l’Europe.

Claire se rappella qu’en 1988, François Mitterrand avait fait transférer ses cendres au Panthéon de Paris.

Claire était très impressionnée et émue par cet endroit qui semblait aujourd’hui anonyme. Elle avait encore du mal de s’imaginer Jean Monnet dans ce lieu. C’était  » l’Amour pour les Autres  » qu’il avait distribué en donnant une grande part de lui même . Ce don de sa personne avait été également amplifié grâce à la longue vie qu’il avait vécue.

Claire.  background-2008_039.jpg

Bazoches sur Guyonne. 51BRB0XWQQL._SL500_SS100_

Publié le 16 Février 2008.



Autres articles

2 commentaires

  1. naguere dit :

    Est-ce que ce n’est pas à Bazoches que Brigitte Bardot trouva refuge un certain temps, pour elle et ses animaux surtout ?

  2. chantalflury dit :

    Oui Naguere, c’est bien là.

Répondre

JETBOOKS Critiques de livre... |
Le Calice Noir |
ma vie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | the green dress and the blu...
| chatsrimentencoeur
| BAUDELAIRE, LORD BYRON, LE ...