ARISTOTE ET LA PHILOSOPHIE.

 ARISTOTE ET LA PHILOSOPHIE. dans -Hommes célèbres. 180px-Aristotle_Altemps_Inv8575

Buste d’Aristote.

PREMIERE PARTIE.

LA VIE D’ARISTOTE.coeur_073.gif

  Aristote est un philosophe grec né à Stagire en Macédoine (d’où son surnom de stragirite) en – 384 avant JC et décédé à Chalcis, en Eubée en – 322 avant JC. 

  Son père Nicomaque était médecin du roi Amyntas II de Macédoine. Sa mère Phaéstis était une sage femme, originaire de l’île Eubée. Il perdit son père à l’âge de 11 ans puis sa mère et fut élevé par son beau père Proxène d’Atarnée à Atarnée, en Mysie. Comme Stagire était une colonie grecque et que sa mère venait de cette île Eubée, Aristote serait Grec et non pas Macédonien.

  Son époque est marquée par le renouveau de l’empire macédonien et le déclin de l’influence de la démocratie athénienne.

  En – 343 avant JC, il rentre en Macédoine, appelé par le Roi Philippe II de Macédoine, pour devenir 2 ou 3 ans durant, le précepteur d’Alexandre le Grand, son fils, alors âgé de 13 ans.

  Désirant apprendre, Aristote se rendit à Athènes. Il commença à suivre des cours d’Isocrate. Peu satisfait il décida de rentrer à l’Académie de Platon, vers – 387 avant JC, alors que Platon se trouve en Sicile.

  Aristote pendant au moins vingt ans passa son temps dans l’Académie, l’école fondée par Platon, jusqu’à la mort de ce dernier. Ce jeune homme avait une étonnante puissance de travail, d’exceptionnelles capacités d’analyse. Platon l’avait surnommé “le liseur”, ayant toujours un texte sous les yeux, un rouleau à la main. Il fut d’abord l’étudiant le plus doué, puis le disciple le plus prometteur, le seul auquel Platon avait permis d’enseigner, surtout la rhétorique, avant de devenir le critique le plus radical des théories de son maître.

  Sa première période de production se place à l’Académie vers – 366/- 346 avant JC. Il a commencé par écrire 19 oeuvres dont il ne reste que de rares fragments des dialogues. Il s’intéresse à la vie politique locale mais son statut de métèque (étranger à la cité) l’empêche d’y participer.

  A la mort de Platon – 346 avant JC, Speusippe, neveu de Platon succède à ce dernier.à la tête de l’Académie. Aristote part alors dépité pour Atarnée avec 2 condisciples Xénocrate et Théophrase.

DEUXIEME PARTIE.

ARISTOTE ET LA PHILOSOPHIE.coeur_073.gif

  Aristote est le second père de la philosophie occidentale. Aristote a transformé en une recherche multiforme et diversifiée la philosophie. Son oeuvre a une grande importance par son étendue, par la multitude de domaines abordés et par son influence historique. Sa pensée concerne tous les registres du savoir de son époque.

  Dans cette pensée se succédent ou se répondent logique, métaphysique, physique, sciences naturelles, éthique, rhétorique et politique. Les différents registres ne sont jamais disjoints. Ils s’articulent les uns aux autres selon une organisation qui assure la cohérence globale de la démarche. Il est également l’inventeur de la logique formelle et le premier à parler de la “science de l’être en tant qu’être”.

  Son oeuvre compte très peu de détails biographiques. De même, il n’exite guère de témoignages qui nous soient parvenus. Sa biographie n’est donc connue que dans les grandes lignes.

  L’oeuvre d’Aristote a traversé les siècles, les langues et les cultures. Aristote est encore étudié, édité et commenté quand s’effondre l’empire romain. Il finit par devenir avec Thomas d’Aquin , le philosophe de l’église et comme le dira Dante : ” le maître de ceux qui savent.”

  Platon, homme de la théorie, recherchait un modèle fixe derrière le changement incessant des apparences. Aristote, homme de l’observation,  trouve cette hypothèse inutile. C’est dans le monde tel que nous pouvons l’observer et le soumettre à la refexion que se trouvent les clefs de la connaissance. Il faut examiner, classer, comparer, raisonner.

  Aristote analyse les vertus humaines sans oublier leur part d’incertitude et de contingence. En Politique, Aristote scrute  les constitutions existantes pour dégager leurs avantages et leurs inconvénients.

  Sa deuxième période de production se place à Assos vers – 345 /- 335 avant JC.

  Vers – 341, il épousa Phythias, fille adoptive d’Hermias Atarnée, réfugiée à Pella. Elle lui donna une fille Pithias.

  Une seconde fois la direction de l’Académie lui échappe au profit de son disciple et ami Xénocrate en – 339 avant JC. Il fonde alors le Lycée, école rivale de celle de Platon, où règnait l’habitude de discuter en marchant. D’où le nom de pérapatéticiens, ceux qui déambulent, donné aux disciples d’Aristote. Le matin des cours oraux, appelés “acromatiques”, étaient réservés aux disciples avancés en science platonienne ou aristotelicienne, et l’après-midi des cours de philosophie appelé “exotériques” étaient ouverts à tous.

  Sa 3ème période de production se place vers – 335/- 323 avant JC pour 13 ans.

  Aristote est le premier à organiser la philosophie comme une discipline embrassant la totalité du savoir selon un ordre logique, le premier à concevoir et à construire un système global des connaissances. Les écrits les mieux rédigés d’Aristote ont presque totalement disparus. Il nous reste seulement des notes de cours, moins bien rédigées. Le lecteur néanmoins oublie vite emporté par la puissance de sa pensée et le souci constant de sa cohérence interne.

coeur_073.gif

  En – 322 avant JC, à Chaleis ville de sa mère, dans l’île d’Eubée, Aristote mourut à l’âge de 63 ans. Il serait mort d’une maladie de l’estomac qui le minait depuis longtemps.

Claire.  background-2008_039.jpg   

Texte écrit et publié par Claire, qui a trouvé chez Aristote la Beauté, le 11 Janvier 2009.


Archives pour la catégorie -Hommes célèbres.

PLATON ET LA PHILOSOPHIE.

PLATON ET LA PHILOSOPHIE. dans -Hommes célèbres. 100px-Plato-raphael  Détail de l’école d’Athènes par Raphaël.

PREMIERE PARTIE.

LA VIE DE PLATON.coeur_073.gif

  Platon ( Athènes 428/427 av JC-347/346 av JC), issus de l’aristocratie, est un philosophe grec, disciple de Socrate. Il est surnommé le “Divin Platon”. Ce surnom, Platon lui a été donné mais il se nommait en réalité Aristoclès. Ce terme signifie en grec large. Peut être à cause de sa carrure, de sa poitrine ou de ses connaissances et de la largeur de ses vues, à son ouverture d’esprit. 

   En effet, Platon est généralement considéré comme l’un des premiers et des grands philosophes occidentaux.

  Son oeuvre est composée presqu’exclusivement de dialogues et d’une grande richesse de style et de contenus.

  Platon a su exposer les problèmatiques fondamentales de la philosophie politique, de la philosophie morale, de la théorie de la connaissance, de la cosmologie ou encore de l’esthétique.

  Sa pensée est une recherche sans cesse recommencée de réalités immuables ( le Bien, le Vrai, le Beau)

   Lorsque nous lisons Platon nous avons le sentiment d’un texte profond et exceptionnel autant en tant qu’oeuvre littéraire que philosophique. La pensée de Platon chemine pour arriver au but choisi par l’auteur. Il demeure souvent une incertitude.  Une question est posée, la recherche s’engage mais elle n’aboutit pas et les protagonistes se séparent. Platon semble demeurer en retrait échappant à tout immobilisme. Platon est le créateur d’une inépuisable pensée. Il n’explique jamais en quoi consiste sa philosophie. Il n’a rédigé ni traité, ni manuel. Mais il n’est pas insaisissable et ne se dérobe pas. Au contraire, il a ses combats, ses adversaires, ses stratégies, ses argumentations habiles. Il a cet art de la prise, de la feinte, de l’esquive qui déstabilise et que Socrate lui a enseigné en tant que disciple.

DEUXIEME PARTIE.

PLATON ET SON OEUVRE.  coeur_073.gif

 Cette rencontre avec Socrate fut décisive. Il lui a fait voir combien les opinions qui paraissent solides, n’ont en fait aucune valeur. Nos évidences se révèlent souvent contradictoires, nos opinions non soutenables. Nos points de repères n’existant pas, nous sommes pris au piège de nos propres impasses. 

  Dans l’ébranlement des fausses certitudes, Socrate lui a montré l’existence du vrai, la rigueur des idées, la puissance des valeurs. Platon a vu cette recherche de la vérité. Derrière les apparences il y a le jeu changeant des sensations, les rapports de domination du pouvoir. Platon a entrevu l’existence d’un autre ordre, stable, fixe, indépendant des rapports de force : le monde de la vérité. Platon a saisi que l’on peut l’atteindre par la pensée.

  Dans la suite de son oeuvre, Socrate devient le nom d’un personnage, porte-parole de Platon, qui s’éloigne de plus en plus du maître réel.   Platon avait fait inscrire sur le fronton de L’Académie, l’école qu’il avait fondée : Que nul n’entre ici s’il n’est géomètre.

  Seule compte dit Platon, l’idée du carré. Le carré de Pierre ne diffère en rien du carré de Paul ou de Jean. Unique et objective, cette idée-forme est la même pour tous. Il n’en existe qu’une qui ne disparaît jamais et ne change pas.  Les choses concrètes quand à elles s’usent, s’oxydent, s’écorchent, se défont, se transforment. Les idées-formes sont immuables, immobiles, éternelles, toujours identiques à elles-mêmes.

   La condamnation de Socrate par le peuple aveugle fut pour Platon le scandale suprême. Voir mourir l’homme le plus avisé, le meilleur, le plus moral, le plus respectueux des lois voilà pour lui un signe que le peuple égaré a besoin d’être guidé.

Claire.  background-2008_039.jpg   

Texte écrit et publié par Claire le 11 Janvier 2008, qui a trouvé chez Platon, la Beauté.

COCO CHANEL.

 

 

COCO CHANEL. dans -Hommes célèbres. 961621-1138452-300x288

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Coco Chanel est née Gabrielle Bonheur Chanel en 1883 à Saumur. Ses 2 parents sont Albert Chanel, camelot originaire du Gard et Jeanne Devolle, couturière, originaire de Courpière.

Sa mère meurt jeune, à l’âge de 33 ans et Gabrielle Chanel devient orpheline à l’âge de 14 ans. En effet, son père l’abandonne pour faire fortune en Amérique. Gabrielle Chanel se retrouve seule avec ses deux soeurs Julia 13 ans et Antoinette 8 ans dans un orphelinat à Aubazine en Corèze. Ses 2 frères âgés de 10 ans et 6 ans sont placés dans une ferme comme garçon de ferme.

Gabrielle Chanel rejoint Moulins à 18 ans et rentre dans une maison de couture. Elle retrouve sa tante Adrienne qui a son âge.

Vers 1907-1908, lors d’un voyage à Vichy chez son oncle,  Gabrielle Chanel a envie de se lancer dans la chanson et chante sur la scène du Beuglant à la Rotonde  » qui qu’a vu Coco sur le Trocadéro ? » A 24 ans, elle se produit devant des officiers qui la surnomment Coco, surnom qu’elle va conserver.

Renvoyée par ses patrons , elle vit près de Compiègne avec Estienne Balsan, un riche héritier, qu’elle a rencontré et séduit . Il se consacre à l’élevage des chevaux et aux courses. Il la fait vivre dans son château à Royallieu près de Compiègne.

Coco Chanel commence à créer des chapeaux. Estienne Balsan lui prête sa garçonnière à Paris qu’elle amènage pour y vendre ses créations. Mais elle ne l’aime pas et elle s’ennuie.

Elle rencontre heureusement, chez Balsan, l’anglais Arthur Capel ( surnommé Boy), l’amour de sa vie. On le dit fils naturel du Banquier Pereire. C’est un homme d’affaires. Il a une écurie de Polo.  Il en épouse une autre mais ils restent amants. Leur liaison dure 10 ans jusqu’à la mort de Boy dans un accident de voiture. C’est lui qui lui a financé ses premières boutiques à Paris, Deauville, Biarritz.

Coco Chanel se confectionne de petits chapeaux qu’elle porte bas sur le front. Elle s’habille de ses propres réalisations, robe sage noire, polo, cardigan, etc…  En 1909, sur les conseils de Boy Capel, son artisanat débute Bd Malesherbes. En 1910 son amant britannique lui prête les fonds nécessaires  à l’ouverture d’un salon de modiste au 21 rue Cambon à Paris, ayant comme enseigne  » Chanel Modes ».

 A l’été 1913, alors qu’ils séjournent à Deauville, Boy Capel lui loue une boutique. L’enseigne est maintenant  » Gabrielle Chanel ». En 1915 à Biarritz, elle ouvre une 3 ème boutique. Le style Chanel simple et androgyne est né.

En 1918, immédiatement après la guerre, elle commence à édifier les Maisons de Couture les plus importantes de l’époque. Elle emploie 300 ouvrières et rembourse Boy Capel de son prêt.

Le 22 décembre 1919 un messager lui apprend que Boy Capel s’est tué la veille sur la route. Elle en est très chagrinée et oublie cette mort dans le travail.

Sa maison de couture se développe. Coco Chanel fréquente la haute société dont le duc de Westminster, un des hommes les plus riches d’Angleterre. Ses liaisons masculines sont souvent les sources d’inspiration pour ses créations.

Elle fréquente aussi de nombreux artistes comme Cocteau. Elle est l’égérie d’artistes-peintres comme Toulouse Lautrec, Bonnard etc…

Dès 1921 à Paris, à côté de la Place Vendôme, Coco Chanel achète les immeubles n°s 27,29 et 31 de la rue Cambon, adresse où se trouve encore la Maison de Couture qui porte son nom.

Elle crée des lignes de parfum, avec les frères Wertheimer, qui les diffusent n°5 (1921), Gardenia (1925), Bois des Iles (1926), Coeur de Russie (1926) . Dès 1924, elle ouvre également un atelier de bijoux fantaisies.

En 1939, Coco Chanel est à la direction d’une entreprise de 4000 ouvrières et a 28 000 commandes par an. Mais elle décide de fermer sa maison et licencier ses ouvrières.

De 1941 à 1944, elle s’installe au Ritz et entretien une liaison avec un officier Allemand nazi au service des renseignements, Hans Gunther Von Dincklage.

 » Mademoiselle », c’est ainsi que ses intimes la surnomme, part pendant 10 ans , en 1944, sur les hauts de Lausanne, au bord du lac Léman.

En 1954 à 71 ans, Coco se remet à créer. Elle saura imposer ses tailleurs en tweed, gansés d’une couleur contrastée, avec 4 poches. Ses boutons sont des boutons-bijoux. Ils sont portés, complétés par une blouse de soie du même tissu que la doublure.

Elle crée le parfum, Monsieur(1955), n°19 (1970) et Cristalle (sorti en 1974).

Elle est devenue tyrannique et oublie sa solitude dans son travail. Elle supporte mal sa vieillesse et cette solitude. Elle s’installe à nouveau au Ritz, hôtel proche de sa maison de couture.

Elle meurt le 10 janvier 1971,  dans sa suite du Ritz, à l’âge de 87 ans. Elle est enterrée au cimetière du Bois-de-Vaux à Lausanne, en Suisse.

Elle avait honte d’être partie de rien et va jusqu’à s’inventer un père, riche homme d’affaires. Pourtant Coco Chanel évoque la Haute Couture pour le monde entier.

Il est aussi à noter que Coco Chanel a lancé la mode des cheveux courts et a utilisé la première, dans sa Maison de Couture, le jersey pour confectionner des vêtements.

Claire.background-2008_039.jpg 

Article écrit et publié par Claire le 04 Janvier 2009. Claire a été attirée par l’Amour des créateurs et la Beauté de leurs créations. Coco Chanel a été précurseur d’une nouvelle mode, d’un nouveau style, avec des toilettes plus simples, plus courtes et libérant le corps de la femme.

 

BARACK OBAMA.

BARACK OBAMA. dans -Hommes célèbres. 200px-BarackObama2005portrait

Barack Hussein Obama est né le 04 août 1961 à Honolulu Hawaii.

Diplomé de l’Université de Columbia et de la faculté de droit de Harvard, il a été le premier afro-américain à présider la Harvard Law Review. Il a été travailleur social dans les quartiers Sud de Chicago, puis avocat en droit civil avant d’effectuer 3 mandats au Sénat l’Illinois de 1997 à 2004. Il enseigna le droit constitutionnel à l’université de Chicago de 1992 à 2004.

Barack Obama obtint l’investitude du parti démocrate en mars 2004 pour devenir sénateur des Etats-Unis en novembre 2004. Il déclara sa candidature à l’investitude démocrate pour la présidence des Etats Unis le 10 février 2007. Il remporta les primaires face à Hilary Clinton et fut officiellement désigné candidat lors de la convention de son parti, le 27 août 2008. Il remporte le 04 novembre 2008 les élections et entrera en fonction en tant que Président des Etats-Unis le 20 janvier 2009.

Barack Obama deviendra alors 44ème Président des Etats-Unis. Il devient l’homme le plus puissant du monde, dirigeant de la première puissance militaire et économique de la planète. Son épouse, prendra le titre de la First lady. Néanmoins il faut garder une place pour une petite pensée pour Rosa Parks qui, il y a à peu près une cinquantaine d’années,  avait été arrêtée pour avoir refusé de céder sa place dans un bus à un Blanc. Nous mesurons ainsi le chemin parcouru par le peuple des Etats-Unis. Décidèment, l’Amérique n’a pas fini de nous surprendre…

Après avoir parlé pendent toute sa campagne du thème du changement, Barack Obama va devoir passer à l’acte et faire des choix, notamment en politique étrangère. Que va-t-il faire en Irak ? et ailleurs ?

Certains, comme Toni Morrison, prix Nobel de littérature américaine,  disent avoir été frappé par l’intelligence exceptionnelle, l’éloquence de Barack Obama. Mais il se trouve à la tête du pays le plus puissant du monde et de nombreuses qualités lui seront nécessaires. De plus, face à la crise, provoquée par un séisme du capitalisme, l’apparition de Barack Obama sera-t-elle le remède miracle ?

Je rappelle que nous vivons dans un monde qui file vers le désastre écologique et moral, un monde où un cataclysme énergétique et alimentaire surgit à tout moment, un monde de guerres incessantes, de terrorisme, un monde où les armes nucléaires se développent, un monde toujours plus interdéconnecté et toujours indifférent au Mal des autres.

Durant son mandat, comme le Président Franklin Roosevelt, Barack Obama devra affronter la plus grave récession économique de l’histoire des Etats-Unis. Rappelons aussi, en aparté, que Francklin Roosevelt, durant son second mandat, avait dû affronter la Seconde Guerre mondiale !… Barack Obama devra lui aussi affronter un contexte de guerre en Irak et en Afghanistan.

Barack Obama va devoir oeuvrer et il est attendu par les peuples du monde. C’est cet homme qui par ses actions, ses paroles et ses mots va devoir à partir des Etats-Unis, nous montrer un futur différent et définitivement plus beau.

Je pense que pendant son mandat à la Maison-Blanche, je serai déçue plus d’une fois. Mais il est un mirage, tant attendu,  auquel  nous ne pouvons renoncer. Il devra, par ses mots, expliquer aux hommes et aux femmes des Etats-Unis que ces changements n’auront lieu qu’avec leur participation massive et quotidienne. Le peuple des Etats-Unis est un peuple qui sera porteur d’espoirs pour sortir du marasme actuel.

La France, Israël, l’Iran, la Corée du Nord et beaucoup d’autres pays ont déjà approché le Président élu et ses conseillers. Selon ses collaborateurs, les appels de gouvernements étrangers ont commencé quelques minutes après son élection et n’ont cessé depuis.  Certaines pressions ont été aussi entamées comme par l’Iran qui a annoncé avoir testé avec succés un nouveau missile à longue portée capable d’atteindre le sud-est de l’Europe. Des Présidents lui ont suggéré aussi la manière dont son gouvernement devrait conduire ou modifier sa politique étrangère… Mais il faut se rappeler que la politique étrangère n’est pas dictée par le romantisme mais par des priorités et des intérêts stratégiques.

Sur le continent africain, cette victoire de Barack Obama a suscité une ferveur inouïe car son père est originaire du Kenya. N’a-t-il pas un peu de leur sang qui coule dans ses veines ! … La plupart des arabes se réjouissent aussi de la victoire d’Orack Obama. Ils le considèrent comme proche d’eux, peut-être à cause de ses origines musulmanes, même s’il n’a cessé de dire qu’il était chrétien.

Plus encore qu’un grand artisan de la parole, le nouveau président est de la race de ceux qui créent un langage susceptible de repenser l’avenir. Cet éloge est de l’écrivain chilien Ariel Dorfman. Espèrons que ces mots seront accompagnés de notre propre poésie du quotidien et que Barack Obama sera le Président des Etats-Unis tant attendu…

Barack Obama a été nommé Prix Nobel de la paix le 09 Octobre 2009.

Claire.background-2008_039.jpg 

Texte écrit et publié par Claire le 03 Janvier 2009. L’Amour des peuples du monde entier a donné tout cet espoir d’un monde meilleur à Claire où la Beauté pourrait régner.

SAPPHO.

SAPPHO. dans -Hommes célèbres. 300px-Sappho_and_Alcaeus

Sappho et Alcée par Laurence Alma-Tadema ( 1881).

SAPPHO ou SAPHO.

 Afficher l'image en taille réelleLa vie de Sappho.

Sappho est une poètesse grecque qui a vécu sur l’île de Lesbos au VII ème siècle avant JC  à Eresos, petite ville, puis serait arrivée enfant à Mytilène, la capitale avec sa famille.

Son père se nommait Slamandronyme et sa mère Cléïs. Ils sont issus de l’aristocratie. Elle eut trois frères qui seraient : Erigyios, Larichos et haraxos.

La terre de Lesbos était volcanique et fertile. Elle produisait des fruits, de quoi faire de l’huile, du vin. Ce vin était d’ailleurs très renommé en Grèce et aux alentours.

Sappho était petite de taille. Elle avait les cheveux et les yeux noirs. Elle était très brillante et d’une nature passionnée ce qui la rendait attirante. Son affection prenait les tons les plus chauds. Plutarque dira d’elle :  » Ses paroles étaient de feu. »

Le poète Alcée, son concitoyen,  en était amoureux. Elle dut comme lui s’exiler en Sicile pour avoir soutenu le parti aristocratique contre le tyran Pittacos. En effet, Sappho eut des périodes d’exil liées à des engagements politiques.

Elle fut  mariée peu de temps, son mari étant mort, lui laissant une grande fortune après trois ans de mariage. Elle eut avec lui une fille, Cléïs qui portait le même nom que sa propre mère. Néanmoins son amour pour les femmes apparaît très vite dans ses poèsies. Elle était une très grande poètesse. Platon la qualifie de  « dixième muse. »Elle diversifia les rythmes lyriques.

Sappho fonde une institution lors de son retour à Mytilène qui rassemblait une communauté ayant les mêmes aspirations. On y enseignait l’écriture, la lecture, le théâtre, la poèsie, la musique et la danse. Aphrodite déesse de l’Amour est choisie comme protectrice de cette institution qui étaient  prénommées des Thiases : soit,  » la maison des servantes des muses. » Sappho tomba amoureuse de certaines des jeunes filles de cette institution, comme Atthis,  dont les hymnes sont cités ci-dessous. Sappho était follement amoureuse de sa belle disciple comme le prouve aussi un fragment de lettre.

Sappho serait morte à l’âge de 30 ans. Certains disent qu’elle se serait tuée en se jetant du rocher de Leucate par chagrin d’Amour pour Phaon qui l’aurait éconduite. En effet, on disait, que ce rocher situé à 200 mètres au-dessus du niveau de la mer, guérissait du mal d’amour. Mais ce n’est peut-être qu’une légende.

Sappho fut la première femme dans le monde à chanter les joies et les souffrances que causent l’amour.

Des neufs livres qu’elle composa ne subsistent aujourd’hui, comme étant connu, que six cents cinquantes vers consacrés à la passion amoureuse, à la beauté, à la nature, à Aphrodite…

Au 11ème siècle de notre ère des poèmes de Sappho furent brûlés à Rome sur la place Saint Pierre. Néanmoins elle écrivit des vers qui restèrent immortels.

Un seul poème nous est parvenu en entier.

Afficher l'image en taille réelle l’Hymne à Aphrodite.

Royale et immortelle Aphrodite,
fille de Zeus, pleine de ruses, je t’en supplie,
ne soumets pas mon âme aux dédains
ni aux chagrins.

Viens ! Jadis, entendant ma voix au loin,
tu m’avais écoutée
et laissant là le palais doré de ton père,
tu étais venue.

Battant des ailes et fendant le ciel,
les rapides colombes attelées à ton char
te menaient autour
de la sombre terre.

Et déjà tu étais là, ma déesse, le visage
souriant, soucieuse de la pensée et du désir
de l’âme insensée
qui t ‘avait appelée.

Qui dois-je persuader de t’aimer encore,
ma Sappho? Qui t’a blessée?

Si elle te fuit, elle courra bientôt toi.
Si elle refuse tes cadeaux, elle t’en offrira bientôt.
Si elle ne t’aime pas; elle t’aimera bientôt,
même sans l’avoir voulu.

Cette fois encore, viens à moi, délivre-moi de mes peines,
exauce les souhaits de mon cœur.
Sois mon alliée.

A partir de fragments retrouvés :

 Afficher l'image en taille réelleA l’aimée.

Heureux! qui près de toi, pour toi seule soupire,
Qui jouit du plaisir de t’entendre parler,
Qui te voit quelquefois doucement lui sourire.
Les Dieux dans son bonheur peuvent-ils l’égaler ?

Je sens de veine en veine une subtile flamme
Courir par tout mon corps, sitôt que je te vois :
Et dans les doux transports où s’égare mon âme.
Je ne saurais trouver de langue ni de voix.

Un nuage confus se répand sur ma vue.
Je n’entends plus : je tombe en de douces langueurs;
Et pâle, sans haleine, interdite, éperdue,
Un frisson me saisit, je tremble, je me meurs.

Afficher l'image en taille réelle On a tout lieu de penser que ce poème fut écrit lorsque Atthis, une jeune élève de la « thiase » en fut retirée par ses parents pour la marier à un jeune homme de Mytilène. Sappho était follement amoureuse de sa belle disciple comme le prouve ce fragment de lettre :
« Je ne reverrai plus jamais Atthis ; autant vaudrait être morte ! « 

  Afficher l'image en taille réelle Jeunes filles.

« Envers vous, belles, ma pensée n’est point changeante.
Je ne change point, ô vierges de Lesbos !
Lorsque je poursuis la Beauté fugitive,
Tel le Dieu chassant une vierge au peplos
Très blanc sur la rive.
Je n’ai point trahi l’invariable amour.
Mon coeur identique et mon âme pareille
Savent retrouver, dans le baiser d’un jour,
Celui de la veille.
Et j’étreins Atthis sur les seins de Dika.
J’appelle en pleurant, sur le seuil de sa porte,
L’ombre, que longtemps ma douleur invoque,
De Timas la morte.
Pour l’Aphrodite j’ai dédaigné l’Eros,
Et je n’ai de joie et d’angoisse qu’en elle :
Je ne change point, ô vierges de Lesbos,
Je suis éternelle. »

Afficher l'image en taille réelle A une amante .

 » Je t’aimais, Atthis, depuis longtemps…

Tu semblais une enfant petite et non formée… »

Afficher l'image en taille réelle Jalousie.

Atthis, je te suis maintenant odieuse,

Tandis que toutes tes pensées volent vers Andromène.

Comment cette femme grossière et sans art

Peut-elle enchaîner ton esprit

Et captiver ton coeur ?

Elle ne sait même pas relever avec grâce

Sa robe sur ses chevilles…

Afficher l'image en taille réelle Il est à noter que Mme de Scudery (1607-1701) publiait en partie sous le pseudonyme de Sappho.

Sapho est aussi le titre d’un roman d’Alphonse Daudet.

 

Claire.  background-2008_039.jpgSapho dans -Hommes célèbres.


 Article écrit et publié par Claire le 15 Novembre 2008. Claire ne pouvait rester indifférente à Sappho qui créa une institution mise sous la protection d’Aphrodite, déesse de l’Amour et  écrivit de nombreux hymnes à l’ Amour.

ABRAHAM-LOUIS BREGUET.

       Abraham Louis Bréguet                                          BREGUET Louis

Abraham-Louis Breguet.                                         Louis François Clément Breguet.

 ABRAHAM-LOUIS BREGUET. dans -Hommes célèbres. 48iu9k4a                                    

PREMIERE PARTIE.
HISTOIRE DE LA MAISON BREGUET.

Abraham-Louis Breguet est né en Suisse à Neuchâtel le lundi 10 janvier 1747 ( 1747-1823). Il est issus d’une famille de protestants français réfugiés en Suisse. Il est orphelin à l’âge de 11 ans et sa mère se remarie avec un cousin de son père, horloger et commerçant de métier.

Son beau père l’envoie chez un horloger de Verrières, près de Paris. A 15 ans , il entre en apprentissage à Versailles et y rencontre trois personnes importantes pour son futur métier :- L’abbé Joseph-François Marie professeur de Mathématiques qui lui enseigne la physique, l’optique, l’astronomie et la mécanique,- Ferdinand Berthoud horloger de haut niveau, horloger de la marine qui l’embauche dans son atelier et lui apprend l’horlogerie, – Jean-Antoine Lépine Maître horloger et dont les inventions techniques sont encore d’actualité et avec lequel il collabore.

Abraham-Louis Breguet ouvre son atelier, quai de l’horloge, sur l’île de la cité en 1775. Il réalise pour la Reine Marie-Antoinette en 1982, la montre perpétuelle à répétition et quantième n°2 10/82.

En 1783, un officier des gardes de la Reine, demande à la maison Breguet de réaliser une montre incorporant toutes les complications et toutes les techniques connues à l’époque. Aucun délai et prix n’est fixé. Malheureusement la Reine ne connaîtra pas cette montre, c’est la n°160, dite Marie-Antoinette qui sera réalisée après sa mort.

Cette pièce unique qui est passée par diverses collections privées arrive au Mémorial Muséum de Jérusalem où elle fut volée en avril 1983 et elle est aujourd’hui heureusement retrouvée.

Abraham-Louis Breguet est reconnu officiellement maître horloger en 1784.

En 1789, sous le régime de la terreur, Abraham-Louis Breguet doit fuir Paris pour l’Angleterre avec son fils. Il s’y consacre pendant 2 ans à des études de mécanique.

Abraham-Louis Breguet est fait citoyen Français en 1792 et il se réinstalle à Paris en 1793. Il est en tant que commerçant très avancé sur son temps. Dès 1796, il crée la montre à souscription, toute simple à une aiguille. Le quart du prix était payé à la commande et les livraisons se faisaient dans l’ordre des souscriptions.

En 1798, le général Napoléon Bonaparte passe trois commandes à la maison : une montre à répétition, une pendulette de voyage à Almanach, une montre perpétuelle à répétition.

Abraham-Louis Breguet invente aussi le chronomètre musical faisant office de métronome et le présente lors de l’exposition aux champs de Mars de l’an II . Il est ainsi le père du métronome.

Il crée également la 1ère montre bracelet en 1810 pour la reine de Naples Caroline Murat, soeur de l’empereur Napoléon Ier.

Par ordonnance royale de 1816, il entre à l’Académie des Sciences et reçoit la légion d’honneur du Roi Louis XVIII. Il est aussi nommé Horloger de la Marine. Il est membre du Bureau des Longitudes. Il meurt à Paris le dimanche 17 septembre 1823 à l’âge de 76 ans.

Au décès de son père en 1823,  Antoine-Louis Breguet (1776-1858) lui succède . Mais les ventes et les commandes déclinent rapidement  jusqu’à faire défaut. En 1833 les ventes sont tombées à moins de 50 pièces. Antoine-Louis Breguet prend donc la décision de donner la succession à son fils Louis-Clément Breguet , né à Paris le 22 décembre 1803 et mort à Paris le 27 Octobre 1883. Il fut élève au lycée Condorcet. La société Breguet, Neveu et Compagnie est née.

Louis-Clément Breguet se passionne encore pour les applications de l’électricité. Il développe les 1ères horloges électriques et la pendule à diapason.

Il abandonne ensuite l’horlogerie et se consacre aux télégraphes électriques et aux communications en 1870. Edward Brown reprend la société en 1870.

Louis-Clément Breguet fut élu membre de l’Académie des Sciences en 1874.

Parmi ses descendants au 3ème degré on trouve l’homme politique Louis Joxe (1901-1991), au 4ème degré l’homme politique Pierre Joxe (1934), au 5ème degré l’actrice Clémentine Célarié , née en 1957 sous le nom de Meryem Célarié .

Pendant la 1ère guerre mondiale, la crise de 1929, la seconde guerre  » Montres Breguet  » produit des montres de médiocres qualités. Puis à partir de 1950 la maison renoue avec la tradition et le luxe.

La marque est reprise par les joaillers parisiens Pierre et Jacques Chaumet en 1970. Puis en 1987, Breguet passe à la Investors Corporation. En 1997 la firme Breguet fête les 250 ans de la naissance d’Abraham-Louis Breguet. En 1999, le groupe horloger Swatch Group  la rachète.

Depuis 1976, les usines se situent à l’Abbaye dans la vallée de Joux en Suisse.

Quelques autres clients célèbres ont passés commande à la firme dont : 1803 le Prince de Galles, 1806 l’Impératrice Joséphine, 1815 le Baron Rothschild, 1825 le Roi de France Louis XVIII, 1863 le Comte de Paris, 1901 Sir Winston Churchill, 1950 le Duc de Windsor.

48iu9k4a dans -Hommes célèbres.

DEUXIEME PARTIE.

MECENE DU PETIT TRIANON. ( voir dans les pages à droite l’article sur le Petit Trianon ).

Après un an de travaux le Petit Trianon ouvre ses portes le 02 Octobre 2008. Ces travaux qui ont coûté 5 millions d’euros ont été financés grâce au mécènat de la maison Breguet. Ainsi naîtra un partenariat entre le domaine de Versailles et la marque horlogère Suisse  » Montres Breguet  » devenue Swatch Group.

L’horloger de la Reine Marie Antoinette après  la terrible tempête de 1999 et la sécheresse de 2003 achète le chêne dit  » Marie-Antoinette « , qui n’a pas résisté à ces cataclysmes, pour construire l’écrin de la montre n° 160, dite aussi  » Marie-Antoinette. En effet, ce Chêne a 324 ans et doit être abattu . Nicolas G Hayek , Président du Groupe horloger Swatch Group Absorbant de «  Breguet  » l’apprend et décide le lui donner une seconde vie. Il crée en 2004, une réplique de la montre  » Marie-Antoinette »contenue dans un de ces écrins en bois.

« Breguet » découvre alors que le Petit Trianon a besoin d’être restauré et décide alors de financer cette restauration. Mécène, il rachète des meubles d’origine et d’époque. Il veut restaurer le Petit Trianon tel qu’il se trouvait au départ de Marie-Antoinette. Il faut se rappeler que le 05 Octobre 1789, à cause d’ une pluie fine,  la Reine s’est abritée dans une grotte construite dans les jardins du château. Un valet vient lui annoncer que le peuple est au grille du château et réclame du pain. Il faut partir. Elle quitte précipitamment le Petit Trianon et n’y reviendra plus et va vers sa fin tragique.

« Montres Breguet » souhaite perpétuer son lien avec Versailles. Marie-Antoinette qui affectionnait les bijoux, les parfums, les nouveautés et  » les gardes du temps » commanda sa première montre en 1782 dite  » perpétuelle ». Elle avait appris la renommée d’un horloger qui saurait faire des montres se remontant toutes seules grâce à un ingénieux système de masse oscillant.

Un an plus tard une nouvelle commande est faite à l’horloger et inventeur pour la reine pour une montre qui possèderait toutes les complications connues à l’époque. C’est ainsi que va naître la Breguet n°160, connue sous le nom de  » Marie-Antoinette « . Elle fut terminée 44 ans après sa commande, la Reine et Abraham-Louis Breguet étaint déjà morts lors de sa finition. 

Une publicité pour la marque a été réalisée au Petit Trianon.

Il est à noter que  »Montres  Breguet  » a récemment mis en vente une ligne stylo-plumes en hommage aux écrivains qui mentionne  » Breguet » dans leurs oeuvres.

Claire. background-2008_039.jpg

Article écrit et Publié par Claire le 08 Novembre 2008, charmée par la Beauté du Petit Trianon et des montres  » Breguet  » qui nous permettent à chaque seconde de mesurer et de gérer le temps.

48iu9k4a

Parmi les montres citées de Marie-Antoinette, pour un éclairage technique:

1) du site : Hautehorlorgerie, rubrique : Breguet-Breguet-marque du périmètre- acteurs.

- 1775-80 : Perfectionnement de la montre automatique « à secousses » dite perpétuelle.

- 1783 : Invention du ressort-timbre pour les montres à répétition.
Dessin des aiguilles pommes dites « aiguille Breguet » et des chiffres arabes dits « chiffres Breguet ».

2) du site : Horlogerie-Suisse, rubrique : la page de la marque de montres Breguet.

- 1783 : Commande de la montre dite de Marie-Antoinette, terminée en 1827 après plusieurs interruptions. Cette œuvre est considérée comme la première montre à Grande Complication de l’histoire de l’horlogerie.

175px-Perelachaise-Breguet-p1000357                                  

Buste d’Abraham Breguet au cimetière du Père Lachaise.

AL MAARI et ADONIS.

 AL MAARI et ADONIS. dans -Hommes célèbres. books

PREMIERE PARTIE.
AL MAARI OU ABOUL ALAA EL MAARI.dove.gif

QUI EST AL MAARI ?

 » Le temps est un oiseau qui prend l’espace. Attrape le ! Toute la sagesse tiendra dans ta main. « ( Autres Pensées de Al Maari.)

Aboul Alâ El Maari ou Al Maari ( 973-1057) est un grand poète et philosophe arabe connu pour son originalité et sa virtuosité. De son oeuvre se dégage un grand pessimisme. Ses poèmes philosophiques font ressortir une profonde tristesse de l’existence. Mais ce pessimisme conduit Al Maari à un départ vers toutes les reflexions philosophique. Al Maari développe la frontière entre l’invisible et l’indiscernable, entre quelque chose que nous sommes et le Rien qui nous guette.

Al Maari était un descendant de la tribu Tanukh. Il naquit près d’Alep en actuelle Syrie en 979. Une maladie d’enfance, la variole, le laissa pratiquement aveugle. Il fit ses études à Alep, Antioche, puis à Tripoli au liban. Il commença sa carrière littéraire soutenu par des petits revenus privés. Rentré chez lui ses talents intellectuels lui valurent d’être très connu et renommé ce qui lui permit d’aller à la cours de Bagdad. A Bagdad, il est bien reçu dans les salons littéraires les plus cotés. Mais il refuse de vendre ses panégyriques et alors il ne put trouver des mécènes sûrs. Après 2 ans à Bagdad, il revint en Syrie du Nord, auprès de sa mère du fait de sa mauvaise santé, en 1010. Déçu, il renonça à la richesse matérielle et se retira dans une habitation reculée dans laquelle il vécut dans des conditions modestes. Al Maari y recevait de nombreux étudiants qui vinrent étudier avec lui. Il entretint également une grande correspondance.

Al Maari se veut l’avocat de la justice sociale et de l’action.  Il se révolte contre l’injustice des puissants à l’égard de la misère.

 » Des gens prétendent diriger leurs semblables, Cette direction est aussi tyrannie. » ( Al Maari, Autres Pensées ).

 Il combat la bêtise de ses contemporains et la vanité des humains. Il a un dégoût à l’égard de la société humaine et la certitude de choisir la bonne voie en optant pour la solitude. Mais bien que pessimiste il fut attiré par le miracle de la vie. Il se questionna sans cesse. Il mena une vie d’ascète jusqu’à sa mort en 1059.

 » C’est au milieu de la foule que je m’ensauvage, ma solitude n’est autre que livre de mon humanité.  » ( Autres Pensées de Al Maari.)

L’ OEUVRE DE AL MAARI.

Al Maari écrivit  ses premières poésies qui furent rassemblées dans le Saqt az-zand de ( l’étincelle d’amadou ) qui eut une grande popularité.

Il écrivit un deuxième recueil de poésies plus original, Luzum Ma Lam Yalzam ( la nécessité inutile) ou Luzûmiyyât ( les nécessités ) se rapportant à la complexité inutile de l’arrangement des rimes.

 Dans Risalat Al-Ghufran, le poète visite le paradis et rencontre ses prédécesseurs païens qui ont trouvé le pardon. On dit que Dante s’en serait inspiré dans son oeuvre » La divine Comédie ». Cette oeuvre a été mal ressentie par les musulmans. On peut penser aussi que Al Maari a été saisi par le doute. L’ouvrage Al-Fasul-Wa-Al-Ghayat  ( paragraphes et périodes) en prose rimée fut même traité de parodie du Coran.

Dans son oeuvre, Al Maari porte en lui une force amère et en même temps est séduit par le miracle de la vie. La richesse est en premier le seul fait d’Etre. Etre se suffit en soi mais on ne peut s’en contenter car la vie n’existe qu’avec des mots. La pensée est là qui veut comprendre, c’est à dire nommer. Le poète devient le catalyseur de l’âme et de l’esprit. On ne peut pas échapper aux sentiments, aux émotions et au désespoir mêlé car l’homme est imparfait. Ce n’est qu’avec l’écriture que l’on peut exprimer, le Beau. On ne peut pas arrêter le temps qui nous mène vers une fin. Le poète n’ écrit pas pour obtenir la gloire ou la prospérité mais pour que sa vie ait un sens. Le poète, demi-dieu dans le monde grec, rejoint alors les mythes et le divin. Se nourrir du savoir c’est échapper à Rien par la force des mots.

 » La pensée est une corde. Si on en saisit un bout, ce même bout sera relié aux pleiades.  » ( Autres Pensées de Al Maari.)

Malgré la souffrance qui transparait dans son oeuvre, les mots, la lumière nous parviennent.

Il s’écria :  » Réveillez vous, réveillez vous, ô égarés ! vos religions ne sont que subterfuges des anciens.  » ( Religion de Al Maari ).

Aujourd’hui un musulman n’oserait pas dire de tels propos. Dans le monde de Al Maari, la pensée était dominante. De plus, les périodes de doute pouvaient être exprimées.

 » Les hommes sont paroles du temps, Il est inévitable qu’elles subissent modification et changement.  » ( Al Maari, Autres Pensées. )

En novembre 2007, son oeuvre est interdite d’exposition au Salon International d’Alger.

DEUXIEME PARTIE .

ADONIS, LE POETE.    Adonis

Adonis, de son nom Ali Ahmed Saïd Esber, est un poète et critique littéraire né au Nord de la  Syrie à Qassabine près de Lattaqué le 01 Janvier 1930. Il est l’auteur d’une cinquantaine de recueils, d’études critiques, d’essais et de traductions.

Adonis à 12 ans proclame sa poèsie et séduit. C’est alors qu’il veut rejoindre l’assemblée des poètes locaux pour honorer le Président, Choukri Al-Kouvatli. En effet, Adonis commence à travailler dans les champs très jeune mais son père refuse de voir son fils se contenter de l’agriculture et l’incite à apprendre la poèsie. Bien que ses parents s’y opposent, il s’échappe pour rejoindre la ville voisine où le Président Syrien se trouve. Ecarté, il décide tout de même de s’imposer et parvient à se faire entendre.

Le gouvernement, comme la foule, est ébahi et tombe sous son charme. Le Président qui le remarque demande à le rencontrer et décide de lui payer une bourse.

Il part à l’école , au lycée français de Tartous en 1942 puis à Lattaqué où il obtient son baccalauréat en 1949. Il entre ensuite à l’Université Syrienne de Damas qu’il quitte en 1954 avec une licence de Philosophie.

Il publie sous le nom d’Adonis, en référence au dieu d’origine phénicienne symbole du renouveau cyclique.

En 1955, il est emprisonné 6 mois pour appartenance au Parti Nationaliste Syrien. En 1956 libéré, il s’enfuit à Beyrouth au Liban et y fonde avec le poète Syro-Libanais Youssouf Al -Khal dans les années 1960, la revue Chi’r (ou Chiir, poèsie ).

Le recueil Les Chants de Mihyar le Damascène paraît en 1961 et symbolise l’un des actes fondateurs de la poésie arabe moderne. La traduction en français, qui aura lieu en 1983, marquera pour Adonis le début de sa reconnaissance mondiale.

Il prend la nationalité Libanaise en 1962. En 1968, il fonde la revue Mawâkif ( Positions ).

Il traduit en arabe Baudelaire, Henri Michaux, Saint-John Perse et en Français Aboul Alaâ El Maâri, cité ci-dessus. Adonis considère Al Maari comme un de ses maîtres.

Postface d’Adonis pour parler de Al Maari  » Dans le passé tu étais aveugle, mais maintenant tu es avenir, (…) « 

Suite à la guerre libanaise, il fuit le Liban en 1980 pour se réfugier à Paris en 1985. Il est le représentant de la ligue arabe de l’Unesco.

Adonis dit lors d’une conférence à la Bibliothèque Nationale d’Alger le 15 Octobre 2008 : » Je parle de l’Islam en tant qu’ordre, institution mais pas en tant que croyance ou expérience personnelle que je respecte et défends. Chaque personne a le droit d’avoir une croyance  ». ( Fayal Métaoui- El Watan du 15 Octobre 2008. )

En parlant de l’individu, en Algérie : «  Son identité ne lui appartient pas au nom d’une lecture de la révélation divine. Celle-ci est transformée en institution politique dominante articulée sur une vérité absolue qui conduit à la soumission et à l’allégeance. Personne n’y échappe  », ( Fayad Métaoui-El Watan du 15 Octobre 2008 ).

Le poète Adonis a critiqué ainsi l’institutionnalisation de l’islam lors de sa visite en Algérie.

Il est à noter qu’ après la venue d’Adonis, l’écrivain Amin Zaoui, directeur de la Bibliothèque Nationale Algérienne, a été limogé le 26 Octobre 2008.

Adonis est l’ un des plus grands poètes arabes vivants. Son oeuvre révèle plusieurs thèmes : l’injustice, la dictature, la guerre, la misère etc…

On ne peut pas évoquer la modernité sans parler d’Adonis. Il a combattu l’ennui qui caractérisait la poésie arabe et les règles rigides qui en étaient liées. Il a donné à la langue arabe un autre souffle. ( Fayad Métaoui- El Watan du 15 Octobre 2008.)

Claire.   background-2008_039.jpg                            

Article écrit et publié par Claire le 29 Septembre 2008, et complèté en Octobre et Novembre 2008. Claire a voulu ici parler de grands auteurs arabes qui nous ont apporté et nous apportent l’Amour, la Philosophie, la Poésie et la Beauté.

JEAN MOULIN

 Jean Moulin

 

 

 livre5.gif

JEAN MOULIN était aussi un artiste ,

 

Jean Moulin est influencé par son père qu’il admire. Ce dernier est un militant républicain qui pendant ses loisirs s’évade à travers la poésie et la littérature.

Le nom va prendre une importance capitale à travers ses documents de l’enfant à l’adulte.

Pour une signature au bas d’une page qui l’engage, en qualité de préfet, ainsi que l’Etat Républicain, il va se trancher la gorge à Chartres à l’arrivée des allemands.

Le parcours de la vie est une initiation.

Enfant, il accompagnait Maria, la bonne et la nourrice de la maison, amoureux du caporal LACOUR, vers la caserne où il résidait. » Il était fier d’être distingué et caressé de la main d’un personnage aussi important que le caporal LACOUR » (cf Laure Moulin page 26).

De plus, en vacances à St Andiol, il emmenait sa soeur, ses cousines, leurs amis, visiter les environs à bicyclette. C’est ainsi qu’ils découvrent  les ruines du château de ROMANIN qui au moyen âge avait été le siège d’une Cour d’Amour. Une assemblée de dames se réunissait et émettait des jugements motivés sur la qualité des divers comportements qu’un amant peut avoir relativement à sa belle. Il a été alors certainement marqué par les talents amoureux que l’amant devait déployer pour que son élue l’observe tout d’abord avec une certaine curiosité, le découvre et se laisse prendre à son coeur. Il est initié à l’art du sentiment amoureux, amour d’une femme, de ses semblables et plus tard de son pays, la France.

D’abord il utilise le mot ROMANIN pour signer des dessins et des carricatures qu’il publiait dans les journaux illustrés. Puis Jean Moulin sous le nom de ROMANIN sort dans une édition de luxe des poèmes de l’Armor de Tristan Corbière qu’il illustre de huit Eaux- Fortes. Henri Calef qui a pu bénéficier du témoignage d’Antonin Mans , ami de Jean Moulin (avec lequel il a écrit un roman et pris en tant que résistant le nom de MERCIER, le personnage principal de ce roman ) dit :  » corps mutilés, cadavres entassés, victimes amoncelées, tels qu’ils apparaîtront dans les charniers nazis des camps de concentration, cette inhumanité est pressentie par Jean Moulin dans son imagination visionnaire. »

Ensuite, il fut décidé entre Laure, sa soeur et lui qu’après son arrivée à Londres, il ferait passer un message à la radio ainsi : » Henri DELACOUR se porte bien. « ( cf Laure Moulin page 294 ). Rappelé une deuxième fois à Londres, le lendemain, il dit à la BBC :  » Entre Cour et Jardin, tout s’est bien retrouvé.  » ( cf Laure Moulin page 294 ).

Jean Moulin est encore inspiré ici par le château de ROMANIN.

Par ailleurs, la galerie ROMANIN à Nice fut inaugurée le 9 février 1943 à 15 heures avec le préfet, le secrétaire général, le maire et plusieurs personnalités. Il exposait des oeuvres de BONNARD, CHIRICO, DEGAS, DUFY, O FRIESZ, KISLING, LAPRADE, MATISSE, ROUAULT, SEVRINI, UTRILLO, VALADON.  ( cf Laure Moulin page 290). Il traite avec sa collaboratrice l’achat de tableaux de grands peintres , comme RENOIR, VALADON, UTRILLO. Il semble très à l’aise dans ses transactions. «   Envers Colette, mon frère agissait véritablement en amateur d’art , en marchand de tableaux. ( …. ). ( cf Laure Moulin page 290 ).

Et Laure Moulin page 97 dit :  » Jean Moulin, en effet, était un artiste. Il eût pu faire dans les arts une belle carrière » . De plus, ROGER PILLET écrit dans L’écho Républicain d’ Eure et Loire le 14 Février 1957 :  » En Bretagne, pendant les vacances, il venait à Quimper, à Landerneau où il prenait une part active à la vie intellectuelle du Finistère.  » (…)  » Journée inoubliable avec Max Jacob, Saint Pol Roux le magnifique, le peintre Lionel Floch et le Docteur Tuset, dessinateur et sculpteur.  » Pour cotoyer le monde de l’art ne faut-il pas être soi-même un artiste ?… »

 Signé Claire et Rémi.   image74

Article écrit par Claire et Rémi en juillet et août 2003 pour être publié. Jean Moulin donnait son Amour à l’ Art, mais aussi à la France jusqu’à en perdre la vie.

Publié par Claire le 27 Janvier 2008.  background-2008_039.jpg

               Jean Moulin

1234

JETBOOKS Critiques de livre... |
Le Calice Noir |
ma vie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | the green dress and the blu...
| chatsrimentencoeur
| BAUDELAIRE, LORD BYRON, LE ...