L’exilé.

72491

Loin de son monde il erre,

Les années passent et se ressemblent,

Il attend tout de cette terre d’accueil contraint,

Ce ne sera pas pour demain…

A force d’errements multiples,

Dans la compréhension, la sollicitude,

Mais aussi l’adversité et la déconfiture,

Après de longues souffrances,

Un accueil mitigé,

Une étoile est née,

L’obscurité s’est dissipée,

La lumière s’est manifestée,

Un sourire enfin,

Illumine son chemin,

Mais même s’il refait sa vie ici,

Il gardera toujours dans son coeur son pays,

Qui a fait de lui un temps un égaré,

En l’obligeant à s’évader,

Il restera un enfant du soleil,

Et chaque matin il émerveille.

Ecrit et publié par Claire le 05 Avril 2017.background-2008_039_thumb

 

 


Archive pour 5 avril, 2017

L’exilé.

72491

Loin de son monde il erre,

Les années passent et se ressemblent,

Il attend tout de cette terre d’accueil contraint,

Ce ne sera pas pour demain…

A force d’errements multiples,

Dans la compréhension, la sollicitude,

Mais aussi l’adversité et la déconfiture,

Après de longues souffrances,

Un accueil mitigé,

Une étoile est née,

L’obscurité s’est dissipée,

La lumière s’est manifestée,

Un sourire enfin,

Illumine son chemin,

Mais même s’il refait sa vie ici,

Il gardera toujours dans son coeur son pays,

Qui a fait de lui un temps un égaré,

En l’obligeant à s’évader,

Il restera un enfant du soleil,

Et chaque matin il émerveille.

Ecrit et publié par Claire le 05 Avril 2017.background-2008_039_thumb

 

 

JETBOOKS Critiques de livre... |
Le Calice Noir |
ma vie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | the green dress and the blu...
| chatsrimentencoeur
| BAUDELAIRE, LORD BYRON, LE ...