SOIS MAUDIT!

livre_020Syrischer Maler des Kräuterbuchs des Dioskurides 001.jpg

Je ne suis que douleur,

Mais comment as tu pu,

A mon insu,

Tromper ainsi mon coeur,

Je n’étais qu’un beau rêve,

Avale le,

Et digère,

Indigestion de chimères,

Qu’elle soit maudite,

Celle qui ose te dire,

Qu’Allah elle vénère,

Comme une Sainte,

Derrière son masque,

Un serpent se cache,

Qui ondule,

Et te trompe,

Au présent,

Les oiseaux qu’elle dompte,

Mais ce n’est qu’une image,

Captée sur le net assurément,

Je te maudis,

Et cette fausse sainte je tue,

Dans son oeuf je la broie,

Et enflamme sa vie,

Qu’une entité te prenne,

Que là haut ma peine,

On l’entende,

Et que justice soit faite,

Alors je pourrai,

Renaître de mes cendres,

Et repartir pour prendre,

Du chemin ses attraits,

Et ainsi je saurai,

Te regarder mourir,

Et en toi tout pourrir,

Et rire de tous ces faits,

Sois maudis,

Je le redis,

Et elle aussi,

Je te le crie !

Claire.background-2008_039.jpgdove.gif

Publié par Claire le 03 décembre 2011.image74livre_020

Ecrit à 3 heures du matin au réveil d’un rêve certainement angoissant…. Et ce n’est pas moi, je peux vous l’assurer qui parlerait ainsi… Car je suis tout amour ! … Avec toutes mes excuses à celui qui se sentirait concerné… Mais je ne peux pas garder cet écrit masqué…

 

 

 

 

 

 


Archive pour 3 décembre, 2011

SOIS MAUDIT!

livre_020Syrischer Maler des Kräuterbuchs des Dioskurides 001.jpg

Je ne suis que douleur,

Mais comment as tu pu,

A mon insu,

Tromper ainsi mon coeur,

Je n’étais qu’un beau rêve,

Avale le,

Et digère,

Indigestion de chimères,

Qu’elle soit maudite,

Celle qui ose te dire,

Qu’Allah elle vénère,

Comme une Sainte,

Derrière son masque,

Un serpent se cache,

Qui ondule,

Et te trompe,

Au présent,

Les oiseaux qu’elle dompte,

Mais ce n’est qu’une image,

Captée sur le net assurément,

Je te maudis,

Et cette fausse sainte je tue,

Dans son oeuf je la broie,

Et enflamme sa vie,

Qu’une entité te prenne,

Que là haut ma peine,

On l’entende,

Et que justice soit faite,

Alors je pourrai,

Renaître de mes cendres,

Et repartir pour prendre,

Du chemin ses attraits,

Et ainsi je saurai,

Te regarder mourir,

Et en toi tout pourrir,

Et rire de tous ces faits,

Sois maudis,

Je le redis,

Et elle aussi,

Je te le crie !

Claire.background-2008_039.jpgdove.gif

Publié par Claire le 03 décembre 2011.image74livre_020

Ecrit à 3 heures du matin au réveil d’un rêve certainement angoissant…. Et ce n’est pas moi, je peux vous l’assurer qui parlerait ainsi… Car je suis tout amour ! … Avec toutes mes excuses à celui qui se sentirait concerné… Mais je ne peux pas garder cet écrit masqué…

 

 

 

 

 

 

JETBOOKS Critiques de livre... |
Le Calice Noir |
ma vie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | the green dress and the blu...
| chatsrimentencoeur
| BAUDELAIRE, LORD BYRON, LE ...