REVELATION.

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Je n’ai jamais cessé de t’aimer,

Depuis que je t’ai rencontré,

A mes cours je ne suis pas allée,

Pour pouvoir te parler,

J’ai essayé de les rattraper,

Mais des résultats je suis désolée…

J’ai écrit pour toi les plus beaux

Mots d’amour, mes idéaux,

Comme aucune femme,

Déclare sa flamme,

Ils sortaient de mon coeur,

Donnés sur un plateau bonheur,

Même si tu n’avais pas,

Un petit mot mis à part,

Sur facebook, ton espace,

Ils étaient sur une feuille en place,

Sur mon blog prêt à être porté,

Pour toi mon adoré,

Je ne suis pas terre à terre,

Et c’est aussi tout le mystère…

Sache que depuis que je t’ai dévoilé,

Mon amour sans me masquer,

Aucun homme n’a été seul à mes côtés,

Même pour m’accompagner,

Le plus beau cadeau tu es,

Que le destin m’a apporté…

Bien sûr si tu prends conseil,

Auprès de femmes toutes pareilles,

Qui ne cherchent qu’à t’éloigner,

Elles ne seront pas de mon côté,

Elles pourront jalouses te le cacher,

Derrière des mots mielleux trouvés…

Tu sais parfaitement ce qu’elles cherchent,

Et tout le jour elles te guettent,

Soit pour elles seules te garder,

Ou te poser à leurs côtés,

Comme une proie elles sauront,

Te soumettre et t’emmèneront…

Seras-tu heureux ?

Je crois que tu recherches le merveilleux…

Seront-elles à la hauteur?

Tu es très intelligent et acteur,

De la vie que tu désires,

Et des fruits que tu en retires…

Lorsque tes photos je regarde,

Un instant je m’évade,

Je me demande alors comment une femme,

A pu te laisser dans un premier drame,

Je t’aurais à sa place suivi au bout du monde,

Sans te quitter une seule seconde,

Aujourd’hui je peux te dire que je suis là,

Entrain de rêver de toi là bas.

Claire.background-2008_039.jpgdove.gif

Ecrit et publié par Claire le 26 Novembre 2011.image74 

 

 


Autres articles

Répondre

JETBOOKS Critiques de livre... |
Le Calice Noir |
ma vie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | the green dress and the blu...
| chatsrimentencoeur
| BAUDELAIRE, LORD BYRON, LE ...