LA POETESSE.

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Je ne suis pas vraiment mûre,

Pour cette vie,

Mon coeur n’est fait que de tendresse,

Et de détresse,

Peu d’humains peuvent le suivre,

Dans leur empire,

Je suis trop idyllique,

Pleure crocodile,

Ma nature est l’amour,

Et tout ce qui l’entoure.

Je ne suis que bonheur,

Dans ma langueur,

Et très fragile aussi,

J’en paye le prix,

Sensible à fleur de peau,

C’est mon fardeau,

Mon âme est prisonnière,

C’est sans remède,

Mes sonnets douloureux,

Ne sont toujours que voeux,

Quand je touche une main,

Je m’éveille enfin,

Car pointe une lumière,

Au fonds d’une verrière,

Quand s’écoule le temps,

Dans toutes sortes de tourments,

De parole en parole,

Je sens que je m’envole,

Vers toute une clarté,

Toujours très étonnée,

Mais pour être à mes côtés,

Peu d’hommes sont bien nés…

Ce ne sont qu’évasions,

Fruits de conversations,

Qui me saisissent ici,

Et déjà me convient…

Claire.background-2008_039.jpgdove.gif

Ecrit et publié par Claire le 23 Novembre 2011.image74 

 


Archive pour 23 novembre, 2011

APPEL DE LA MER.

APPEL DE LA MER. dans -Mes romans-nouvelles-essais-poèsies. 091022022539756854691046

Le soleil darde ses rayons,

Sur mon corps passion,

Et la mer comme un aimant,

M’appelle dans ses courants,

Je ne suis qu’une poupée,

Qu’elle berce allongée,

Caressant de ses vagues coquines,

Mon corps de déesse divine,

Elle sonde tous les espaces,

Parcelle après parcelle cocasse,

Dans ses eaux claires nymphe angélique,

Je vois ses fonds c’est fantastique,

Je me détends,

Lorsqu’elle me prend,

Je m’abandonne,

Et je me donne,

Comblée je suis,

A l’infini,

Moment sublime,

Désir ultime,

De partager,

Moment sacré,

Oubliant tout,

Je suis à vous,

Mer adorée,

Instant damné,

Pervers désirs,

Dans un délire…

Claire.background-2008_039.jpgdove.gif

Ecrit et publié par Claire le 23 Novembre 2011.image74 

 

 

 

JE T’AIME .

JE T'AIME . dans -Mes romans-nouvelles-essais-poèsies. coeur

ELLE.

 

Je n’y peux rien je m’étonne,

Lorsque mon coeur résonne,

Il n’a pas besoin d’eau,

Il brule comme un flambeau,

Sous tes mots devient cendre,

Sans que je me défende,

Je ne suis que le vent,

Qui crie dans le tourment !…

image74

Ecrit et publié le 23 Novembre 2011.dove.gif

JETBOOKS Critiques de livre... |
Le Calice Noir |
ma vie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | the green dress and the blu...
| chatsrimentencoeur
| BAUDELAIRE, LORD BYRON, LE ...