VIE, PEUR ET MENSONGE.

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

VIE.

Tu as su enchanter,

Ma vie à tes côtés,

Sous les mots, ta magie,

J’ai su partager tes folies,

J’ai chassé les ombres endormies,

Qui alors peuplait ma vie.

PEUR.

Je vais tuer la peur qui m’envahit,

Et la tristesse qui s’y est enfouie,

Je mettrai de côté ma terreur,

Celle qui me tue dans la douleur,

Je saurai apprivoiser ma frayeur,

Pour vivre avec toi le bonheur.

MENSONGE.


J’ai peur d’être trompée,

Dans cet amour d’être bafouée,

Que tu prononces lors d’une étreinte,

Ma damnation sans astreinte,

Alors captive de tes mots, tentation,

Trahie par toute une séduction.

VIE, PEUR, MENSONGE.

 

Trinité de l’amour,

Moments troubles toujours,

Fourbe liaison ou juste passion?

Mots sibyllins ou sincérité d’une fusion?

Consciente perfidie ou échange unique?

Toute voie humaine peut être fantastique!…

Claire.background-2008_039.jpgdove.gif

Ecrit et publié par Claire le 21 Novembre 2011.image74 

 


Archive pour 21 novembre, 2011

JE PENSE A TOI.

hebergeur d'image

Je pense à toi mon doux amant,

Que fais-tu en cet instant?

Ta lumière éclaire ma vie,

De tes mots tu peuples mes envies,

Te souviens-tu de ces femmes aimées?

Suis-tu le sillage de leurs belles contrées?

Kabylie sous tes pas,

Ton paysage grandiose l’hébergea,

A cet instant lui ferais-tu la cour?

L’autre toi lui ferait-il l’amour?

Béatitude inassouvie!

Doucement je reviens à la vie,

Je sais que je n’ai aucun droit,

Mais l’amour va me rendre la joie,

Demain tu seras là,

Et je me blottirai dans tes bras,

Homme tu me fascines,

Et sans le savoir tu dessines,

Tout un chemin balisé,

Sur lequel se perd déjà mes pensées.

Claire.background-2008_039.jpgdove.gif

Ecrit et publié le 21 Novembre 2011.image74 

 

 

AMOUR.

AMOUR. dans -Mes romans-nouvelles-essais-poèsies. coeur+%25281%2529

Amour avec toi mes peines j’oublie,

Je t’appelle à l’instant te supplie,

Homme aimé, nouvelle volupté,

Par tes mots tu as su me charmer,

Je contemple du soleil la lumière,

Je m’approche doucement sans frontière,

Pour arriver à tes pieds la première…

Mon coeur te poussera à tout vouloir,

Je te suis déjà sereine sans le savoir,

Souhaitant être aimé et de toi tout avoir,

Accompagnée déjà de tout un fol espoir…

Je sens ta main qui doucement se pose,

Sur celle qui sera ta femme si tu oses,

M’emporter avec toi en symbiose,

Et aujourd’hui troublée je compose,

Soutenue par ton regard flamboyant,

Celui qui est l’appel des amants !

Claire.background-2008_039.jpgdove.gif

Ecrit en Septembre et publié le 21 Novembre 2011.image74 

 

 

JETBOOKS Critiques de livre... |
Le Calice Noir |
ma vie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | the green dress and the blu...
| chatsrimentencoeur
| BAUDELAIRE, LORD BYRON, LE ...