LE PLANCHISTE.

LE PLANCHISTE. dans -Mes romans-nouvelles-essais-poèsies. windsurf1-570

Une demoiselle sur le sable marchait,

A chaque mouvement son corps irradiait,

Le planchiste découvrit à la dérobée,

Sa silhouette et ses particularités,

Sourire aux lèvres il lui proposa,

De monter sur sa planche et s’éloigna,

Il étudiait chaque instant sa hardiesse,

Le galbe de son corps sous de multiples facettes,

Beauté divine grisée, elle s’abandonnait,

Aux vagues qui la balançaient,

Dans la voile Zéphire sans fin soufflait,

Les entraînant à vive allure, c’était parfait,

Toujours plus loin sans retenue,

Déjà on les perdait de vue,

Tous les muscles en tension,

Il regardait les expressions,

Les ondulations du corps,

Qui se rythmaient encore et encore,

Elle était si proche dans son intimité,

Et en même temps si éloignée,

Des gouttelettes d’eau couraient,

Sur sa peau et la scintillaient,

Au paradis elle l’emmenait,

Il retardait l’instant où elle partirait…

Claire.background-2008_039.jpgdove.gif

Ecrit et publié par Claire le 24 Octobre 2011.image74 

 

 

 

 


Autres articles

Répondre

JETBOOKS Critiques de livre... |
Le Calice Noir |
ma vie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | the green dress and the blu...
| chatsrimentencoeur
| BAUDELAIRE, LORD BYRON, LE ...