LA JEUNE FILLE ET LA MER.

LA JEUNE FILLE ET LA MER. dans -Mes romans-nouvelles-essais-poèsies. idylle-de-bord-de-mer_940x705

La mer était si plate,

Qu’il semblait je constaste,

Que l’on pouvait marcher,

Dessus sans s’y enfoncer,

Des vagues clapotaient sur le sable,

Le ridant comme un frisson stable,

L’eau appelait,

Les baigneurs qui s’y trouvaient,

Les rayons du soleil y tombaient,

Comme des coulées et s’y perdaient,

Des mouettes voltigeaient comblées,

Par cet espace de liberté,

Par moment elles piquaient,

Et se pourchassaient,

Au ras de l’eau,

Puis remontaient c’était beau,

Alors elles se confondaient à l’ether azur,

Se pourchassaient sans mesure…

Une jeune fille contemplait l’horizon,

Assise sur le sable et goûtant l’évasion,

Lunettes de soleil et adhérant,

A cet espace ensorcelant,

Le corps sculpté et bronzé,

Maillot rouge modelé,

La brise venait caresser,

Sa peau sur cette toile de beauté,

Puis dans la mer elle plongea,

Son corps s’y fonda,

Elle ondoyait majestueuse,

Avec grâce et ensorceleuse,

Tout dépassait l’entendement,

Captivait les regards carrément,

Telle la Lorelei, elle se déplaçait,

Et dans l’eau elle s’amusait…

Claire.background-2008_039.jpgdove.gif

Ecrit et publié par Claire le 07 Octobre 2011.image74 

 

 


Autres articles

Répondre

JETBOOKS Critiques de livre... |
Le Calice Noir |
ma vie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | the green dress and the blu...
| chatsrimentencoeur
| BAUDELAIRE, LORD BYRON, LE ...