ETRANGE AMOUR.

599776_482211035210296_870589771_n 

Perdue dans l’abîme,

D’un monde si fragile,

Dans l’errance je voguais,

Mon âme s’étiolait,

Alors tu es apparu,

Jouant des mots perçus,

Maîtresse de ma solitude,

J’ai été étonnée de ta sollicitude,

Abandonnant le sommeil,

Pour un instant qui émerveille,

J’ai reçu ton message privé,

Qui me parlait de mots engagés,

Je  me suis demandée ce que tu cherchais,

Dans cet espace du web que je découvrais,

Je t’ai trouvé plein d’esprit,

Lors de ce partage tu m’as conquise,

Ton regard pouvait-il se porter sur l’image,

Que j’avais mise pour tous en partage ?

Et enfant rebelle,

J’ai continué mon chemin de plus belle,

Alors tu as attrapé ma main,

Que j’avais laissée le lendemain,

Tu l’as conservée sur ton coeur,

Qui battait avec beaucoup de vigueur,

J’ai posé aussitôt en pensée,

Ma tête contre ton épaule fatiguée,

Par toutes les images de souffrance,

Que j’avais vues avant cette offrande,

Soirée magique,

Rencontre onirique,

D’un être unique,

Dans un partage fantastique.

D’un moment magique,

D’une attirance magnétique.

Claire.background-2008_039.jpgdove.gif

Ecrit et publié par Claire le 04 Octobre 2011.image74 

 

 

 


Autres articles

Un commentaire

  1. rachidarbi dit :

    « Tout notre mal vient de ne pouvoir être seuls : de là le jeu, le luxe, la dissipation, le vin, les femmes, l?ignorance, la médisance, l?envie, l?oubli de soi-même et de Dieu. » Jean de LA BRUYÈRE / Les Caractères

Répondre

JETBOOKS Critiques de livre... |
Le Calice Noir |
ma vie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | the green dress and the blu...
| chatsrimentencoeur
| BAUDELAIRE, LORD BYRON, LE ...