L’EXIL.

11020401494038808

Prendre son vélo,

Et partir sans un mot,

Regarder le soleil se coucher,

Sur l’océan et oublier,

Oublier le temps qui passe,

Oublier les heures qui s’accumulent,

Oublier que l’on est loin perdu,

Laisser la place au vent venu,

Au silence,

A la nature en toute innocence,

S’offrir le bonheur,

L’installer dans son coeur,

Loin de ce passé enfoui,

Qui souvent ressurgit,

Renaître au présent,

Le respirer longtemps,

Pour composer le futur,

Et ériger ses murs,

Partir où sont toutes envies,

Toute pensée, toute attente,

Et savoir partager ses joies,

En toute innocence.

Claire.background-2008_039.jpgdove.gif

Ecrit et publié par Claire le 25 Avril 2011.image74 

 

 


Autres articles

Un commentaire

  1. Bonsoir Chantal,
    je te souhaite de joyeuses fêtes de Pâques.
    Partir en exil et trouver l’endroit merveilleux où les espoirs se réalisent, en voilà une belle quête du bonheur.
    Bisous et à très bientôt.

    Dernière publication sur MICHELE HARDENNE : Plume de nacre

Répondre

JETBOOKS Critiques de livre... |
Le Calice Noir |
ma vie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | the green dress and the blu...
| chatsrimentencoeur
| BAUDELAIRE, LORD BYRON, LE ...