LIBERTE.

Statue de la Liberté

Liberté, les âmes t’appellent,

Car tu es partout celle,

Que toutes les nations recherchent,

Et tes lettres triomphent,

Lorsque les persécuteurs reconnus,

Sont chassés sans retenue.

Liberté, tu es racine de la vie,

Et à ton contact l’homme grandit,

La connaissance peut se développer,

Et la censure être abrogée,

Ainsi le fardeau allégé,

L’histoire peut évoluer.

Liberté, tu es le droit accordé,

D’être enfin écouté,

Le capital mis de côté,

Le travail reconnu et sa dureté,

La descendance mieux rémunérée heureuse,

Du bonheur engendré et plus nombreuse.

Liberté, tu élimines les malfaisants,

Pour que l’héritage présent,

Comble toutes les générations,

Qui s’accorderont au diapason,

Dans tout un univers restauré,

Où chacun ne sera plus trompé.

Liberté, ton emprunte tu marques,

Car ta lumière s’affirme,

Alors tu te déploies sur les monts,

Puis partout tu fais renaître l’envie,

De tout un peuple affaibli,

Et par ta force ici-bas,

Tous les remèdes tu inventeras.

Claire.background-2008_039.jpgdove.gif

Ecrit et publié par Claire le 29 Janvier 2011. Poésie inspirée par les événements actuels de Tunisie, d’Egypte, d’Algérie, du Yemen, de Mauritanie. 

image74 


Archive pour 29 janvier, 2011

LIBERTE.

Statue de la Liberté

Liberté, les âmes t’appellent,

Car tu es partout celle,

Que toutes les nations recherchent,

Et tes lettres triomphent,

Lorsque les persécuteurs reconnus,

Sont chassés sans retenue.

Liberté, tu es racine de la vie,

Et à ton contact l’homme grandit,

La connaissance peut se développer,

Et la censure être abrogée,

Ainsi le fardeau allégé,

L’histoire peut évoluer.

Liberté, tu es le droit accordé,

D’être enfin écouté,

Le capital mis de côté,

Le travail reconnu et sa dureté,

La descendance mieux rémunérée heureuse,

Du bonheur engendré et plus nombreuse.

Liberté, tu élimines les malfaisants,

Pour que l’héritage présent,

Comble toutes les générations,

Qui s’accorderont au diapason,

Dans tout un univers restauré,

Où chacun ne sera plus trompé.

Liberté, ton emprunte tu marques,

Car ta lumière s’affirme,

Alors tu te déploies sur les monts,

Puis partout tu fais renaître l’envie,

De tout un peuple affaibli,

Et par ta force ici-bas,

Tous les remèdes tu inventeras.

Claire.background-2008_039.jpgdove.gif

Ecrit et publié par Claire le 29 Janvier 2011. Poésie inspirée par les événements actuels de Tunisie, d’Egypte, d’Algérie, du Yemen, de Mauritanie. 

image74 

JETBOOKS Critiques de livre... |
Le Calice Noir |
ma vie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | the green dress and the blu...
| chatsrimentencoeur
| BAUDELAIRE, LORD BYRON, LE ...