LORSQUE JE PRENDS LA PLUME.

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Lorsque je prends la plume,

Tout mon regard s’allume,

L’ennui s’enfuit soudain,

Lorsque je la tiens en main,

Et l’écriture court si vite,

Que j’ai l’impression d’une fuite,

Et sous la magie soudaine,

Tout prend forme enfin,

De loin des mots semblent venir,

De mes entrailles jaillir,

Heureuse de pouvoir partager,

Ce qui m’est raconté,

Car tout un monde arrive,

Qui me permet de vivre,

Tous ces vers alignés,

Beauté de ma pensée,

Et depuis l’au-delà,

Tu sais guider mes pas,

Pour que je puisse émerger,

Dans le vrai monde, troublée,

Puis relisant surprise,

D’être sous une emprise,

De ne pas reconnaître,

Tout ce qui vient de naître,

Comme une suite ces vers,

Embellissent l’univers,

Je te rejoins un peu,

Toi qui es amoureux,

Des mots qui font surface,

Et toujours me dépassent,

Merveilleuse thérapie,

Peinture de la vie.

Claire.background-2008_039.jpgdove.gif

Ecrit et publié par Claire le 20 Janvier 2011.image74 

 

 

 


Autres articles

Un commentaire

  1. Bonsoir Chantal

    Trés beau texte
    ce que tu dis je l’ai ressenti
    si souvent
    tellement intensèment
    Quelques fois je suis tellement surpris
    que je me demande si c’est moi qui écrit
    Mais j’ai changé depuis quelques temps…
    ce que j’écrivais d’une traite
    je le relis et je le re-travaille longtemps !
    Beau poème avec une trés belle image
    à bientôt

    Jacky

    Dernière publication sur Poèmes à la Carte : RESPONSABILITE

Répondre

JETBOOKS Critiques de livre... |
Le Calice Noir |
ma vie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | the green dress and the blu...
| chatsrimentencoeur
| BAUDELAIRE, LORD BYRON, LE ...