TON DOUX VISAGE.

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Je vois tes yeux sombres briller,

De toute ta passion et ton désir né,

Et de mon parfum je t’enivre,

Des arabesques de mon corps je te livre,

Amour ton nectar fais moi boire,

Pose tes lèvres données en ce soir,

Beauté insoumise et là grande majesté,

Je m’imagine sur ta couche couchée,

Je sens l’odeur de ta peau qui me brûle,

Mon envie t’appelle sous la lune,

Toute ton image me reflète,

L’homme qui m’attend et me guette,

D’un regard virtuel tu touches mes épaules,

Et jaillit l’ivresse de tous mes rivages ,

Une onde de jouissance me parcourt,

Et je t’imagine déjà à m’aimer sans détour,

Cette nuit est magique,

Je t’attendais unique,

Trouble de ce moment,

Que j’espère si souvent,

Morsure de ta bouche,

Tu descends si farouche,

Ange du Paradis,

Tu es venu ici,

Pour avec moi renaître,

Et aimer mon doux maître,

Une onde suit notre chemin,

Nous nous tenons la main,

Dans tes flammes je me livre,

Je consens et je vibre,

Douce évasion attendue,

Près de toi je suis nue,

Flot de nos coeurs subjugués,

Et de nos âmes emportées,

Ta chevelure noire ondule,

Brille sous les étoiles nocturnes,

Monte dans mon vaisseau,

Que je t’emporte si beau,

Dans une mer de déraison,

Qui nous lie à l’unisson,

Blottie contre ton sein,

Devant ce miroir sans teint,

Mon regard t’appelle encore,

Zéphyr jaillit et m’emporte alors,

Pour, qu’un, nous ne fassions,

Dans cette folle évasion.

Claire.background-2008_039.jpgdove.gif

Ecrit et publié par Claire le 17 Janvier 2011.image74 

 


Archive pour 17 janvier, 2011

TON DOUX VISAGE.

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Je vois tes yeux sombres briller,

De toute ta passion et ton désir né,

Et de mon parfum je t’enivre,

Des arabesques de mon corps je te livre,

Amour ton nectar fais moi boire,

Pose tes lèvres données en ce soir,

Beauté insoumise et là grande majesté,

Je m’imagine sur ta couche couchée,

Je sens l’odeur de ta peau qui me brûle,

Mon envie t’appelle sous la lune,

Toute ton image me reflète,

L’homme qui m’attend et me guette,

D’un regard virtuel tu touches mes épaules,

Et jaillit l’ivresse de tous mes rivages ,

Une onde de jouissance me parcourt,

Et je t’imagine déjà à m’aimer sans détour,

Cette nuit est magique,

Je t’attendais unique,

Trouble de ce moment,

Que j’espère si souvent,

Morsure de ta bouche,

Tu descends si farouche,

Ange du Paradis,

Tu es venu ici,

Pour avec moi renaître,

Et aimer mon doux maître,

Une onde suit notre chemin,

Nous nous tenons la main,

Dans tes flammes je me livre,

Je consens et je vibre,

Douce évasion attendue,

Près de toi je suis nue,

Flot de nos coeurs subjugués,

Et de nos âmes emportées,

Ta chevelure noire ondule,

Brille sous les étoiles nocturnes,

Monte dans mon vaisseau,

Que je t’emporte si beau,

Dans une mer de déraison,

Qui nous lie à l’unisson,

Blottie contre ton sein,

Devant ce miroir sans teint,

Mon regard t’appelle encore,

Zéphyr jaillit et m’emporte alors,

Pour, qu’un, nous ne fassions,

Dans cette folle évasion.

Claire.background-2008_039.jpgdove.gif

Ecrit et publié par Claire le 17 Janvier 2011.image74 

 

JETBOOKS Critiques de livre... |
Le Calice Noir |
ma vie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | the green dress and the blu...
| chatsrimentencoeur
| BAUDELAIRE, LORD BYRON, LE ...