PETITE FILLE VIOLEE.

Hebergement gratuit d image et photo

Avec lui tu croyais vivre le grand amour,

Celui que l’on rencontre un jour,

Puis il t’a invitée à partager une soirée,

Entre amis disait-il, tout à fait bien fréquentée,

Et tu l’as cru subjuguée par son charme,

Mais en arrivant pour toi ce fut un drame,

Avec ses amis il t’attendait fermant derrière toi la porte à clé,

Puis vers le lit ils t’ont entraînée,

Retirant tes vêtements alors que tu étais en larmes,

Paniquée tu te défendais de toutes tes armes,

Au bout d’un moment fatiguée tu as dû céder,

Sans pouvoir à leurs agissements te dérober,

Tu n’avais connu aucun homme auparavant,

Et ce ne fut que douleur pendant,

Que chacun se rassasiait de ton corps,

Puis revenait plusieurs fois encore,

Abusée, violée, sans résistance,

Tu ne sentais plus ce corps devenu indolore,

Tes pleurs, ta souffrance,

Ne laissaient sur eux que de l’indifférence,

Et lorsque cet enfer fut enfin terminé,

Qu’ils t’avaient mise de côté,

Meurtrie tu t’es rhabillée,

Salie pour l’éternité,

Car l’homme que tu avais aimé,

T’avait aujourd’hui trompée et abusée,

Tu ne t’étais jamais imaginé qu’il serait capable,

De tels agissements aussi infâmes,

Puis honteuse tu es seule repartie,

Marquée à jamais pour la vie,

Par des adolescents sans scrupule,

Qui ont été de vraies crapules,

Tu ne pouvais un instant penser,

Que l’amour serait ainsi transformé,

Fragile, troublée, à ton domicile tu n’as parlé à personne,

De tout ce que tu as vécu qui encore résonne,

Ce lourd secret tu devras le garder,

Et continuer ta vie en essayant d’oublier.

Claire.background-2008_039.jpgdove.gif

Ecrit et publié par Claire le 06 Octobre 2010.image74 

 

 

 


Répondre

JETBOOKS Critiques de livre... |
Le Calice Noir |
ma vie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | the green dress and the blu...
| chatsrimentencoeur
| BAUDELAIRE, LORD BYRON, LE ...