ELOIGNEMENT.

 

ELOIGNEMENT. dans -Mes romans-nouvelles-essais-poèsies. 579541_10150779137604534_567221986_n1-300x300

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tu t’es éloigné,

Doucement de mes pensées,

Sans nouvelle de toi,

J’ai perdu le goût de mes émois,

Pour l’homme que j’aimais,

Et que je trouvais parfait,

Tu n’étais plus attentionné,

Et tu cherchais à te rassurer,

Sur ce que tu devenais,

Et sur les années qui s’écoulaient,

Tu as oublié qu’Aphrodite j’étais,

Que les hommes que mon regard abordait,

Auxquels je faisais boire le filtre,

Dans mes bras voulaient se perdre,

Dans l’amour, appel magnétique,

Qui est toujours le plus magnifique,

Pour goûter l’instant présent,

Sous les étoiles et le firmament,

Puis dans les désirs les plus fous,

De la passion sans tabou,

D’oublier le temps,

Jouir de chaque moment,

Avec Zéphir qui souffle le parfum des fleurs,

La nuit dans l’air où tout est bonheur,

Heureux de partir dans de multiples contrées,

Où les amoureux ont leur destinée,

Eté folle saison des amants,

Qui goûtent avidement le présent,

Et se perdent dans le paradis,

De l’amour à l’infini.

Claire.background-2008_039.jpgdove.gif

Ecrit et publié par Claire le 05 Octobre 2010.image74 

 


Autres articles

Répondre

JETBOOKS Critiques de livre... |
Le Calice Noir |
ma vie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | the green dress and the blu...
| chatsrimentencoeur
| BAUDELAIRE, LORD BYRON, LE ...