UN SOIR D’ETE.

hebergeur d image

J’écoutais ce soir là de la musique,

Qui était vraiment fantastique,

Et puis tu es apparu grand brun,

Une frange balayée sur le côté en un,

Mouvement qui te donnait,

Un air hors du commun et que je remarquais,

Et tu as attrapé le téléphone que je tenais,

Pour prendre sur le tien mon numéro que tu composais,

Tu voulais garder avec moi un contact,

Je fus surprise par ce geste et tu m’as demandé avec tact,

De me revoir et alors de nombreux appels tu m’as transmis,

Tout au long de ces agréables nuits,

Nuits d’été, de chaleur et de fête,

Où chacun se trouve en quête,

De détente, d’amusements dans un lieu charmant,

Et qui en apprécie les divertissements,

Tout ce qui leur manque,

Et dont ils sont dans l’attente,

Puis nous nous sommes revus,

Nous promenant dans les rues,

Jusqu’à la plage en regardant la mer,

Et partageant un amour en transfert,

En prévision de caresses et de plaisirs les plus fous,

Qui sont demandés par chacun de nous,

Aphrodite je t’ai fait boire le filtre,

De l’amour où l’homme ne résiste,

Amant parfait tu fus,

A chacune de tes venues,

Et je ne pourrai oublier,

L’homme que j’ai rencontré,

Avec lequel j’ai partagé,

Des plaisirs sans jamais me lasser,

Mon bel amant fatidique,

Avec toi j’ai connu des instants magiques!

Claire.background-2008_039.jpgdove.gif

Ecrit et publié par Claire le 02 Octobre 2010.image74UN SOIR D'ETE. dans -Mes romans-nouvelles-essais-poèsies. livro10

 


Autres articles

Répondre

JETBOOKS Critiques de livre... |
Le Calice Noir |
ma vie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | the green dress and the blu...
| chatsrimentencoeur
| BAUDELAIRE, LORD BYRON, LE ...