AMOUR SUR UN MUR.

AMOUR SUR UN MUR. dans -Mes romans-nouvelles-essais-poèsies. aout-septembre-2012-174-300x225

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Amour sur un mur,

pas sage direz-vous!

Mais c’est sans tabou,

Qu’en me promenant,

En ce soir très tard,

A l’abri des regards,

Je me suis assise,

Le ciel éclairé d’étoiles brillantes.

Dans tes bras serrés, le désir aidant,

Aphrodite je t’ai dans un monde vibrant,

Emportée dans un amour ardant,

Ce fut une folie sans limite et captivante,

Où tout n’était que plaisir passionnant,

Et s’emparant de mon corps,

Je ne pouvais alors que t’aimer plus fort,

Je t’ai laissé m’emporter,

Sur un chemin non balisé,

Et j’ai vogué dans un paradis,

où le bonheur est infini,

Je me suis abandonnée là,

Partant dans l’au-delà,

Est né alors un amour nouveau,

Et qui était déjà si beau,

Tu étais parfait dans cette étreinte,

Vibrant alors,

Me laissant surprendre encore,

Par toutes tes caresses,

M’emportant dans l’ivresse,

De cette nuit troublante,

Qui répondait à mes attentes,

Homme de mes rêves tu es apparu,

Près de la mer tu m’as attendue,

Un vent léger soufflait passant dans mes cheveux,

Baisant mon visage, effleurant ma peau, délicieux….

Claire. background-2008_039.jpgdove.gif

Ecrit et Publié par Claire le 30 Septembre 2010.image74livro10 dans -Mes romans-nouvelles-essais-poèsies.


Archive pour 30 septembre, 2010

HOMME D’AUTRUI.

voir l'image en taille réelle

Te croire,

Difficile,

Tu dragues,

C’est facile,

Toute la journée,

Sur internet lié,

A toutes les images,

De femmes,

Sans cervelle,

Dans ces espaces,

Où la vie capte,

Tout un monde,

Artificiel tu sondes,

Les rencontres voulues,

Rêve attendu,

qui n’apporte,

Que le vide,

Un matin,

Où il prend fin,

Rêve,

Sans trêve,

De ne plus croire,

Aux années mais à l’espoir,

Que le temps,

S’arrête un instant,

Que tu as retrouvé ta jeunesse,

Auprès de ces minettes,

Folie,

De la vie qui s’enfuit,

Chaque jour,

A chaque instant sans retour.

Claire.background-2008_039.jpgdove.gif

Ecrit et publié par Claire le 30 Septembre 2010.image74HOMME D'AUTRUI. dans -Mes romans-nouvelles-essais-poèsies. livro10

 

 

TA FOLIE.

Image Hosted by ImageShack.us

525557_3846401298638_2086165628_n

Tu m’as communiqué ta folie,

Absente depuis longtemps dans ma vie,

Je me suis retrouvée sans arme,

Devant ta jeunesse et ton charme,

Tu m’as ainsi entraînée,

Dans toutes sortes d’épopées,

Sous les caresses de mes mains,

Ta peau frissonnait sans fin,

Et avec toi je me suis enivrée,

Sage je l’étais avant de t’avoir rencontré,

Alors j’ai goûté à tous les plaisirs,

Que tu m’as donné sans faiblir,

Je me suis ainsi échappée,

Vers un amour endiablé,

Beau tu étais sous les étoiles la nuit,

Provoquant ainsi toutes mes envies,

Ravie de me perdre dans tes bras,

J’ai tout oublié ici-bas,

En ta compagnie j’ai banni le temps,

Et goûté à toi bel amant,

Tu m’as fait découvrir ton monde,

Je me suis perdue dans ta ronde,

Du plaisir fou qui nait inattendu,

Et éclate sans qu’il soit retenu,

J’ai pu être captivée par ta présence,

Et savourer ainsi  toutes tes avances,

Encore aujourd’hui je pense,

A ces instants sacrés de l’existence,

Qui font deux êtres se rencontrer,

Partageant des émois passionnés,

Qui resteront toute une vie ancrés,

Dans l’esprit sans s’y échapper !

Claire.background-2008_039.jpgdove.gif

Ecrit et publié par Claire le 30 Septembre 2010.image74TA FOLIE. dans -Mes romans-nouvelles-essais-poèsies. livro10

 

 

 

CAPELINE ROSE BONBON.

CAPELINE ROSE BONBON. dans -Mes romans-nouvelles-essais-poèsies. 61493_137334862979857_100001100318296_183928_2342360_n-300x225

                                                         
 

 

 

 

 

 

 

 

Capeline rose bonbon,

C’est vraiment mignon,

De se promener l’été,

Sourire aux lèvres innés,

Robe noire et rose,

Pour corser la chose,

Voir un peu précieuse,

Mais toujours joyeuse,

Déambule radieuse,

Sure d’elle et heureuse,

Puis à la terrasse d’un café,

S’assied pour profiter,

Du soleil face au port,

Regarder les bateaux encore,

En cette fin de matinée,

La faisant rêver,

Capeline rose bonbon,

Marquant la saison,

Elle s’imagine aussi,

Partant loin d’ici,

Vers une destinée,

Très loin déjà emportée,

Sous des cocotiers destination,

C’est une de ses aspirations,

Aux pieds du sable fin,

Un grand verre à la main,

De jus de mangues frais pressées,

Arbre du voyageur,

L’attendant ailleurs,

Décor carte postale,

Pour elle idéal,

Elle saura attendre,

Pour enfin s’y rendre,

Capeline rose bonbon,

C’est vraiment fripon,

Car elle est ici,

Profitant de la vie,

Ainsi subjuguée,

Par toutes ses pensées,

Robe rose aussi,

Séduisante ainsi,

Yeux turquoises brillants,

Visage rayonnant,

Lèvres fortement teintées,

D’un rouge rose nacré,

Sourire engageant,

Et vraiment charmant,

Elle revient s’assoir,

Chaque jour pour voir,

Les bateaux ancrés,

Dans ce port, troublée,

Car toutes ses pensées,

L’ont déjà emportée.

Claire.background-2008_039.jpgdove.gif

Ecrit et publié par Claire le 30 Septembre 2010.image74livro10 dans -Mes romans-nouvelles-essais-poèsies.

 

 

 

JETBOOKS Critiques de livre... |
Le Calice Noir |
ma vie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | the green dress and the blu...
| chatsrimentencoeur
| BAUDELAIRE, LORD BYRON, LE ...