OLELE, OLALA.

OLELE, OLALA. dans -Mes romans-nouvelles-essais-poèsies. photosjuin2010299copie

A Sanary sur Mer en Juin 2010.

 

Olélé, Olala,

Je suis toujours prête, tu es toujours là,

Près de la mer je m’émerveille,

Et les rayons du soleil étincellent,

Sur les vagues qui ondulent,

Sans s’arrêter comme un dilemme,

Olélé, Olala,

Je suis toujours prête, tu es toujours là,

Vague divine tu me saisis,

Et tout mon corps tu envahis,

Toutes ses zones avec hardiesse,

Sans t’arrêter et dans l’ivresse,

Olélé, Olala,

Je suis toujours prête, tu es toujours là,

Et sur la plage sur ma serviette,

Je vais m’étendre en communion sensuelle,

Avec tes rayons, divin Ré,

Sur mon corps tu te promènes enfiévré,

Olélé, Olala,

Je suis toujours prête, tu es toujours là,

De ton regard tu m’observes,

Homme de la mer sans équivoque,

Tu me désires sans faiblir,

Et tes doigts se promènent sur mon corps pour l’affranchir,

Olélé, Olala,

Je suis toujours prête, tu es toujours là,

Tel un dieu sorti de la mer,

Amour tu m’enchaînes à tes fers,

Et vite ardemment tu poses,

Un baiser sur mes lèvres en symbiose,

Olélé, Olala,

Je suis toujours prête, tu es toujours là,

Ton regard est de braise,

Et tu  m’emmènes dans ta fournaise,

Puis un feu incandescent,

Court dans mes veines, indécent,

Olélé, Olala,

Je suis toujours prête, tu es toujours là,

Puis loin des regards compatissants,

Tu accostes sur mes hanches ardemment,

Tu saisis le creux de mes reins,

Et tu m’emportes au paradis serein,

Olélé, Olala,

Je suis toujours prête, tu es toujours là,

Méditerranéen à la peau mate,

Accent chantant échec et mat,

Amour tu as su m’emporter,

Sans que j’y sois vraiment préparée,

Olélé, Olala,

Je suis toujours prête, tu es toujours là,

Et maintenant à tes côtés,

Je suis la route de ta pensée,

Entièrement ma vie tu as sellée,

Pour un instant, émerveillée.

Claire.background-2008_039.jpg

Ecrit et publié le 13 Juin 2010.image74livro10 dans -Mes romans-nouvelles-essais-poèsies.

 

 


Autres articles

2 commentaires

  1. gruni dit :

    Olélé Olala Chantal,il fait de plus en plus chaud sur ton blog,il faut absolument et d’urgence y installer la climatisation.
    Ceci dit ta nouvelle poésie est une réussite.

    Bises

  2. madaoui messaoud dit :

    c beau merci chantel

Répondre

JETBOOKS Critiques de livre... |
Le Calice Noir |
ma vie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | the green dress and the blu...
| chatsrimentencoeur
| BAUDELAIRE, LORD BYRON, LE ...