AMOUR.

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Et puis ce soir là sous les étoiles tu es apparu,

La lune éclairait faiblement la rue,

Sur un muret face à la mer nous nous sommes assis,

Les vagues scintillaient sous nos regards éblouis,

Tu as alors passé ton bras autour de moi,

Et tendrement tu m’as serré contre toi,

Puis tu m’as donné un premier baiser,

Qui sembla durer une éternité,

Nous sommes restés ainsi enlacés,

Sans pouvoir nous éloigner,

Aucune parole ne fut prononcée,

Avec toi c’était doux de pouvoir partager,

Cet instant magique à l’infini,

Et de sentir dans nos coeurs tous les désirs,

Que l’amour offre comme un défi,

Les vagues faisaient un bruit doux de clapotis,

Elles nous berçaient  dans la folie,

De ce moment partagé sans contre partie,

Puis j’ai ouvert les yeux et tu avais disparu,

Et depuis Amour je ne t’ai jamais revu…

Claire.background-2008_039.jpgdove.gif

Ecrit et publié par Claire le 17 Mai 2010.image74 


Archive pour 17 mai, 2010

L’AMOUR DECHIRE.

L'AMOUR DECHIRE. dans -Mes romans-nouvelles-essais-poèsies. yx6ixp8t

Claire avait pris sa décision,

Elle s’envolait aujourd’hui sans passion,

Vers les Etats-Unis,

Où elle allait recommencer une nouvelle vie,

Le directeur de sa firme elle était allée voir,

Pour qu’un poste sans difficulté elle puisse pourvoir,

Ce départ avait choqué sa famille,

Et même sa meilleure amie,

Pierre avait été jusque là son compagnon,

Et avait accompagné sa vie en diapason,

Mais pour Claire il n’y avait plus de bonheur,

Et ailleurs elle allait retrouver son coeur,

Elle avait réfléchi avant de prendre sa position,

Mais elle n’avait pas vu d’autres solutions,

Là-bas Claire à nouveau rayonnerait,

Et l’amour  elle redonnerait,

Après un vol qui dura la journée,

Elle rejoignit sa nouvelle destinée,

Puis arrivée à l’aéroport elle remit son passeport,

Sortie un homme la regarda avec insistance arriver,

Lui fit un sourire mais Claire était trop absorbée,

Féline d’une démarche chaloupée,

Elle passa sans un regard attribué,

Elle appela d’un geste un taxi,

Qui bientôt la conduirait hors d’ici,

Dans la voiture elle saisit sa palette de maquillage,

Elle posa sur ses lèvres charnues un rouge orange,

Elle dessina leur contour au crayon,

Elle coiffa ses cheveux avant d’arriver dans sa nouvelle maison,

Car c’est ici qu’elle retrouverait ses envies,

Et l’amour qui ferait à nouveau partie de sa vie.

Claire.background-2008_039.jpgdove.gif

Ecrit et publié par Claire le 17 Mai 2010.image74 

JETBOOKS Critiques de livre... |
Le Calice Noir |
ma vie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | the green dress and the blu...
| chatsrimentencoeur
| BAUDELAIRE, LORD BYRON, LE ...