CARESSES, SUPPLICATION.

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Ton regard me caresse sans s’arrêter,

Puis tu suis les contours de mon corps à la dérobée,

Tu poses ta main sur mon épaule avec tendresse,

Et tu sembles ravi de ta hardiesse,

Nous nous asseyions face à la mer sans hésitation,

Et tu caresses mon bras avec passion,

Nos regards aussitôt se font miroirs,

Tes yeux reflètent ton amour, ton pouvoir,

Tu attrapes ma main tu la touches fébrilement,

Tes caresses  je les attends assurément,

Je prends plaisir à sentir la chaleur de ton corps,

Et mon coeur t’appelle, en demande encore,

Tes mains sont sur moi à la fois agiles et maladroites,

Ton regard caressant me parcourt interminable,

Maître alors tu fournis à ma peau ses habits les plus chauds,

Et je soupire inconsciemment pose ta main sur moi, caresse moi,

Comme il est doux de recevoir tes caresses avec émoi !

Comme il est doux de les attendre et de les retenir !

Et de souhaiter qu’elles continuent sans jamais finir,

Tes mains et tes doigts chauds éveillent chaque jour mes désirs,

Exprime ta sensualité, passe tes doigts à me faire gémir,

Et plonge les ensuite à l’abri des regards en continu,

Vers des rivages sacrés beaucoup plus inconnus…

Claire.background-2008_039.jpgdove.gif

Ecrit et publié par Claire le 15 Mai 2010.image74 

 

 


Autres articles

3 commentaires

  1. J’adore cette poésie, elle est magnifique Chantal!

    Dernière publication sur MICHELE HARDENNE : Plume de nacre

  2. gruni dit :

    Je me demande où tu vas chercher tant d’inspiration .

    Jean-Claude.

  3. jacky2303 dit :

    Bonjour Chantal,
    C’est en parcours le blog de Gruni que j’ai été appelé à venir jeter un regard chez toi. Je ne le regrette pas!!!
    C’est un moment de plaisir à lire tes poèmes. Mais où vas-tu puiser cette inspiration? Magnifique que tout cela.
    Bonne journée
    Jacky

Répondre

JETBOOKS Critiques de livre... |
Le Calice Noir |
ma vie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | the green dress and the blu...
| chatsrimentencoeur
| BAUDELAIRE, LORD BYRON, LE ...