LES YEUX DE CLAIRE.

LES YEUX DE CLAIRE. dans -Mes romans-nouvelles-essais-poèsies. numriser0004

Je rêve de me fondre dans le bleu de tes yeux,

Au gré de l’onde douce et profonde de ton regard lumineux,

Un rien rieurs ils m’interpellent,

Et j’y aperçois au fond comme une étincelle,

Dans tes yeux je regarde un coin d’azur immense,

J’y constate le reflet des désirs de ton âme,

Puis les yeux dans les yeux,

Se pressent nos regards dans un monde merveilleux,

J’y observe un arc-en-ciel où les couleurs se fondent,

Et comme sur une aquarelle chaque jour elles se mêlent,

Alors je plonge dans tes yeux-rivière et nage en leur eau,

Là pour moi il fait toujours beau!

Enfin comme un miroir ils me donnent,

Le reflet du plus radieux des mondes,

Tu as les yeux de l’amour,

Qui font battre mon coeur comme un troubadour,

Grisé par le bleu de tes yeux,

Je suis tombé amoureux,

Et je me noie dans la mer et les vagues turquoises,

Aphrodite t’a donné la beauté, ma déesse, et je ne fais que m’y perdre!

Claire.background-2008_039.jpgdove.gif

Ecrit et publié par Claire le 26 Mars 2010.image74 

 

 


Archive pour 26 mars, 2010

FEMME-ENFANT.

FEMME-ENFANT. dans -Mes romans-nouvelles-essais-poèsies. numriser0001

 

Avec mon air de jeune femme,

La tête toujours dans les nuages,

Je me déplace d’une allure très sage,

Je suis moi simplement cette enfant-femme,

Et je veux pouvoir m’envoler,

Sans avoir les ailes coupées,

Dans les bras de celui qui saura m’aimer,

Je le crois pour l’éternité,

Tout un monde brille dans mes yeux,

Qui sera merveilleux,

Je fais des couettes avec mes cheveux,

Et je vois la vie en couleurs,

Je suis aussi une enfant rebelle,

Qui veut décrocher la lune et le soleil,

Et j’offre mon amour à un coeur,

Qui en connaîtra le chemin parcoeur,

Muse pour toi déjà je suis,

Et ma plume de femme te suit,

Dans tout ce que tu me réserves de surprises,

Et aujourd’hui je te fais des rimes,

Je colore mes lèvres de rose,

Des rubans blancs signes de pureté j’accroche,

Puis je vaporise mes cheveux couleur soleil provoquant,

Et dans la dentelle je te dis : « je t’attends mon amant ».

Claire.background-2008_039.jpgdove.gif

Ecrit et publié par Claire le 26 Mars 2010.image74 

 

JETBOOKS Critiques de livre... |
Le Calice Noir |
ma vie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | the green dress and the blu...
| chatsrimentencoeur
| BAUDELAIRE, LORD BYRON, LE ...