TOI, SOPHIE.

 

TOI, SOPHIE. dans -Mes romans-nouvelles-essais-poèsies. 167

Sophie, en promenade dans les rues piétonnes de Sanary-sur-Mer (83)- été 2009.

Prenez un peu de marron clair,

Pour permettre qu’ils s’éclairent,

Et  dessinez ses yeux,

Puis mettez au-milieu des paillettes,

Afin qu’ils brillent de multiples étincelles et facettes,

Ajoutez sur ses lèvres du rouge ou du rose,

Pour que son sourire ne soit pas morose,

Colorez sa peau de soleil,

Qui lui donne la couleur du miel,

Mettez-lui un chapeau,

Car elle les adopte et les trouve beaux,

Juste un tout petit morceau de tissus fera l’affaire,

Pour couvrir son buste et qu’elle plaise,

Ensuite un sarouel car elle les adore,

Et souvent elle les arbore,

Et donnez lui un sac,

Où elle déposera ses affaires tout en vrac,

Puis colorez l’avenir de vert,

Qui marque l’espoir qui renait,

Et pas trop de noir,

Signe de désespoir,

Puis illuminez là d’or et d’argent,

Car elle est toujours pétillante,

Et sachez qu’elle est là à tout moment pour moi,

Lorsque je ressens de la tristesse et des émois.

Claire.background-2008_039.jpgdove.gif

Ecrit et publié par Claire le 13 Mars 2009.image74 

 

 


Autres articles

Répondre

JETBOOKS Critiques de livre... |
Le Calice Noir |
ma vie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | the green dress and the blu...
| chatsrimentencoeur
| BAUDELAIRE, LORD BYRON, LE ...