TU VOLES ET TU T’ENVOLES.

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Je laisse ce matin envahir mon âme de tes mots si sensuels,

Puis, tout à coup, tu arrives sur les vents parcourant l’océan,

Et tu te mets à dessiner sur mon corps les déserts les plus brûlants,

Les oasis et les fleurs du soleil,

Je t’ouvre mes bras et te laisse continuer à dessiner tes rêves,

De ton pinceau tu parcours mon corps et tu baises mon épaule,

Mon esprit vogue alors comme un fleuve bouillant,

Tu pénétres mon coeur et tu vas y déposer,

L’emprunte de ton fer rouge qui marque pour la vie,

Tu m’enivres de caresses et je sens ta chaleur,

Je savoure ton nectar, tu joues avec mon corps,

Puis tu te presses encore me faisant goûter tous les plaisirs de l’amour,

Et enfin satisfaite, mon désir assouvi, je sombre dans un profond sommeil,

Tu restes là étendu sur la couche et tu veilles tel un ange comblé de tes caprices,

Puis je rêve déjà enivrée que j’attends de nouvelles caresses de mon amant…

Claire.background-2008_039.jpgdove.gif

Nouvelle écrite et publiée par Claire le 23 Février 2010.image74TU VOLES ET TU T'ENVOLES. dans -Mes romans-nouvelles-essais-poèsies. livro10

 


Autres articles

2 commentaires

  1. iferhounene dit :

    e laisse ce matin envahir mon âme de tes mots si sensuels,

    Puis, tout à coup, tu arrives sur les vents parcourant l’océan,

    Et tu te mets à dessiner sur mon corps les déserts les plus brûlants,

    Les oasis et les fleurs du soleil,

    Je t’ouvre mes bras et te laisse continuer à dessiner tes rêves,

    De ton pinceau tu parcours mon corps et tu baises mon épaule,

    Mon esprit vogue alors comme un fleuve bouillant,

    Tu pénétres mon coeur et tu vas y déposer,

    L’emprunte de ton fer rouge qui marque à jamais,

    Tu m’enivres de calins et je sens ton parfum,

    Je savoure ton nectar, tu allumes mon feu,

    Puis fébrile,tu possède mon corps,

    Et enfin satisfaite, mon désir assouvi, je sombre dans un réve,

    Tu es là, étendu prés de moi, tu veilles tel un ange comblé de tes caprices,

    Puis je songe déjà enivrée que j’attends encore , et encore des caresses de mon amant…

  2. Bonsoir

    Trés tres belle photo
    et superbe texte
    on sent la vie à hurler ! bravo

    Jacky

    Dernière publication sur Poèmes à la Carte : MERVEILLES

Répondre

JETBOOKS Critiques de livre... |
Le Calice Noir |
ma vie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | the green dress and the blu...
| chatsrimentencoeur
| BAUDELAIRE, LORD BYRON, LE ...