ARACHNE.

ARACHNE. dans -Histoires et légendes. 220px-Arachne

 

Arachné par Gustave Doré, illustration.

Arachné était une jeune fille, originaire de Lydie, qui excellait dans l’art du tissage. Minerve était la tisseuse de l’Olympe comme Vulcain en était le forgeron.

Arachné estima justement que ses oeuvres étaient incomparables en finesse, en beauté et dépassaient celles de Minerve. Cette dernière fut interloquée en apprenant qu’une simple paysanne, jugeait son travail supérieur au sien. Elle se rendit alors, déguisée en vieille femme, à sa chaumière. Elle observa son travail et lui porta un défi, connaître la meilleure, en lui révélant sa véritable identité. Arachné l’accepta.

Elles s’installèrent donc toutes les deux à leur métier et elles commencèrent leur ouvrage. Des écheveaux de soie de toutes les couleurs s’amoncelaient à côté de chacune d’elles ainsi que des fils d’or et d’argent.

Minerve réussit une merveille en illustrant sur sa toile les dieux de l’Olympe. Mais l’oeuvre d’Arachné était encore plus belle, elle tissa Zeus et ses nombreuses amantes. Très en colère, la déesse fendit la toile de haut en bas avec sa navette, puis elle frappa la tête de la jeune fille. Arachné humiliée se pendit.

Minerve se repentit. Elle décida d’offrir une seconde vie à la jeune fille. Elle retira le corps du noeud coulant et l’aspergea d’un liquide magique. Arachné fut alors transformée en une araignée et elle garda toute son adresse pour tisser sa toile.

Claire.background-2008_039.jpg

Légende écrite et publiée par Claire le 23 Février 2010 d’après le poète latin Ovide (43 av JC-17 ou 18 apr JC).  Le sort de cette jeune fille nous montre qu’il ne faut jamais se proclamer, en quelque domaine que ce soit, l’égale des dieux !image74


Archive pour 23 février, 2010

TU VOLES ET TU T’ENVOLES.

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Je laisse ce matin envahir mon âme de tes mots si sensuels,

Puis, tout à coup, tu arrives sur les vents parcourant l’océan,

Et tu te mets à dessiner sur mon corps les déserts les plus brûlants,

Les oasis et les fleurs du soleil,

Je t’ouvre mes bras et te laisse continuer à dessiner tes rêves,

De ton pinceau tu parcours mon corps et tu baises mon épaule,

Mon esprit vogue alors comme un fleuve bouillant,

Tu pénétres mon coeur et tu vas y déposer,

L’emprunte de ton fer rouge qui marque pour la vie,

Tu m’enivres de caresses et je sens ta chaleur,

Je savoure ton nectar, tu joues avec mon corps,

Puis tu te presses encore me faisant goûter tous les plaisirs de l’amour,

Et enfin satisfaite, mon désir assouvi, je sombre dans un profond sommeil,

Tu restes là étendu sur la couche et tu veilles tel un ange comblé de tes caprices,

Puis je rêve déjà enivrée que j’attends de nouvelles caresses de mon amant…

Claire.background-2008_039.jpgdove.gif

Nouvelle écrite et publiée par Claire le 23 Février 2010.image74TU VOLES ET TU T'ENVOLES. dans -Mes romans-nouvelles-essais-poèsies. livro10

JETBOOKS Critiques de livre... |
Le Calice Noir |
ma vie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | the green dress and the blu...
| chatsrimentencoeur
| BAUDELAIRE, LORD BYRON, LE ...