JE PENSE A NOUS.

 JE PENSE A NOUS. dans -Mes romans-nouvelles-essais-poèsies. dripping-in-pearls-300x225

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J’ai dormi délicieusement et pendant un songe je me suis réveillée…

O Cythérée, tu me demandes pourquoi je t’appelle, quel tourment ressent mon coeur, dans quels nouveaux désirs il s’est égaré ?

Alors battant des ailes et fendant le ciel, tes rapides colombes t’ont menée jusqu’à moi et tu es là souriante et soucieuse de l’âme insensée qui t’a appelée et tu me demandes :

Qui dois-je persuader de t’aimer ?  Qui t’a enchaînée dans les liens de l’amour et t’a bouleversée jusqu’au fond de ton âme?

Accorde moi, ma déesse, ton secours si puissant…

C’est cet homme du soleil, sa flamme subtile court dans mes veines,

Ce paisible bédouin de l’orient a su prendre mon âme et m’a fait défaillir,

Et Amour, fils de la terre et du ciel, m’a soumise à son joug impérieux,

Cet homme m’occupe déjà tout entière, il agite mon coeur comme le vent d’un chêne sur la montagne,

Je suis d’un naturel bouillant et il a su m’enflammer,

Je sens cette flamme subtile courir le long de mon corps sitôt qu’il s’est exprimé,

Je suis dévorée par des pensées brûlantes qui dans mes rêves me hantent,

Accordes-moi d’être pour lui la déesse de l’amour qui détient le pouvoir sur le masculin orgueilleux,

Permets-moi de  jouir du plaisir de l’entendre parler,

Fais que je me noie dans son regard amoureux et que, pâle, je tombe dans de douces langueurs,

Que je m’enivre de sa peau et de sa chaleur pendant qu’il découvrira chaque endroit de mon corps, qu’il y déposera de tendres baisers et me fera l’amour avec sensualité,

Fais qu’à ma bouche, il boive comme au plus divin des calices,

Et qu’il me permette de savourer son nectar subtil, qu’il joue avec mon corps, qu’il l’enchaîne,

Puis qu’il m’aime à nouveau, qu’il m’embrasse et m’enlace, me faisant goûter aux plaisirs de la chair,

Tout à coup, je m’aperçois qu’emportée, je fais le rêve éveillée d’un monde imaginé et qui, je le sais, pourrait devenir  réalité…

Oui, je t’attends…

Claire.background-2008_039.jpg

Nouvelle écrite et publiée par Claire le 20 Février 2010, images en réponse, inspirées par les poèsies de Sappho.image74


Archive pour 20 février, 2010

JE PENSE A NOUS.

 JE PENSE A NOUS. dans -Mes romans-nouvelles-essais-poèsies. dripping-in-pearls-300x225

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J’ai dormi délicieusement et pendant un songe je me suis réveillée…

O Cythérée, tu me demandes pourquoi je t’appelle, quel tourment ressent mon coeur, dans quels nouveaux désirs il s’est égaré ?

Alors battant des ailes et fendant le ciel, tes rapides colombes t’ont menée jusqu’à moi et tu es là souriante et soucieuse de l’âme insensée qui t’a appelée et tu me demandes :

Qui dois-je persuader de t’aimer ?  Qui t’a enchaînée dans les liens de l’amour et t’a bouleversée jusqu’au fond de ton âme?

Accorde moi, ma déesse, ton secours si puissant…

C’est cet homme du soleil, sa flamme subtile court dans mes veines,

Ce paisible bédouin de l’orient a su prendre mon âme et m’a fait défaillir,

Et Amour, fils de la terre et du ciel, m’a soumise à son joug impérieux,

Cet homme m’occupe déjà tout entière, il agite mon coeur comme le vent d’un chêne sur la montagne,

Je suis d’un naturel bouillant et il a su m’enflammer,

Je sens cette flamme subtile courir le long de mon corps sitôt qu’il s’est exprimé,

Je suis dévorée par des pensées brûlantes qui dans mes rêves me hantent,

Accordes-moi d’être pour lui la déesse de l’amour qui détient le pouvoir sur le masculin orgueilleux,

Permets-moi de  jouir du plaisir de l’entendre parler,

Fais que je me noie dans son regard amoureux et que, pâle, je tombe dans de douces langueurs,

Que je m’enivre de sa peau et de sa chaleur pendant qu’il découvrira chaque endroit de mon corps, qu’il y déposera de tendres baisers et me fera l’amour avec sensualité,

Fais qu’à ma bouche, il boive comme au plus divin des calices,

Et qu’il me permette de savourer son nectar subtil, qu’il joue avec mon corps, qu’il l’enchaîne,

Puis qu’il m’aime à nouveau, qu’il m’embrasse et m’enlace, me faisant goûter aux plaisirs de la chair,

Tout à coup, je m’aperçois qu’emportée, je fais le rêve éveillée d’un monde imaginé et qui, je le sais, pourrait devenir  réalité…

Oui, je t’attends…

Claire.background-2008_039.jpg

Nouvelle écrite et publiée par Claire le 20 Février 2010, images en réponse, inspirées par les poèsies de Sappho.image74

JETBOOKS Critiques de livre... |
Le Calice Noir |
ma vie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | the green dress and the blu...
| chatsrimentencoeur
| BAUDELAIRE, LORD BYRON, LE ...