INTERNET, PARLER D’AMOUR.

INTERNET, PARLER D'AMOUR. dans -Mes romans-nouvelles-essais-poèsies. 283042_146112632199878_992897889_n3-300x199

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avec toi pour la première fois, j’ai parlé d’amour…

Nous avons énoncé l’amour romantique, fraternel, spirituel et charnel,

Puis nos coeurs se sont enflammés, la sensualité est devenue de rigueur,

En regardant ma photo, tu t’es alors imaginé une main descendant sur mon cou, comme un jeu, puis arriver à ma taille et courant sur mes jambes dénudées,

Nous avons eu des échanges enfiévrés, des sensations à peine voilées,

Tu cherchais la femme idéale, celle qui ne te ferait jamais de mal, ta maîtresse pas la traîtresse, disais-tu, en évoquant Georges Brassens,

L’amour a alors chanté dans le vent, bien visible et bien présent, amour secret,

Tu t’es imaginé à mes côtés, me laissant fougueusement enlacer,

Le partage de l’amour nous était à ce moment consacré,

Tu t’imaginais ma frimousse colorée et mes yeux bleus turquoises pétillant dans la nuit…

L’écriture et les mots ont cette puissance, c’est de s’incarner en tout être humain,

En effet c’est le langage et la volonté de communiquer,

Qui a la magie de nous transporter d’un monde à un autre monde,

De notre monde intérieur vers le monde extérieur,

Et je te dis, aujourd’hui, qu’avec l’amour et ses ailes, tu pourras t’envoler si tu en as besoin rêver…

Claire.background-2008_039.jpgdove.gif

Nouvelle écrite et publiée par Claire le 11 Février 2010.image74 


Archive pour 11 février, 2010

INTERNET, PARLER D’AMOUR.

INTERNET, PARLER D'AMOUR. dans -Mes romans-nouvelles-essais-poèsies. 283042_146112632199878_992897889_n3-300x199

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avec toi pour la première fois, j’ai parlé d’amour…

Nous avons énoncé l’amour romantique, fraternel, spirituel et charnel,

Puis nos coeurs se sont enflammés, la sensualité est devenue de rigueur,

En regardant ma photo, tu t’es alors imaginé une main descendant sur mon cou, comme un jeu, puis arriver à ma taille et courant sur mes jambes dénudées,

Nous avons eu des échanges enfiévrés, des sensations à peine voilées,

Tu cherchais la femme idéale, celle qui ne te ferait jamais de mal, ta maîtresse pas la traîtresse, disais-tu, en évoquant Georges Brassens,

L’amour a alors chanté dans le vent, bien visible et bien présent, amour secret,

Tu t’es imaginé à mes côtés, me laissant fougueusement enlacer,

Le partage de l’amour nous était à ce moment consacré,

Tu t’imaginais ma frimousse colorée et mes yeux bleus turquoises pétillant dans la nuit…

L’écriture et les mots ont cette puissance, c’est de s’incarner en tout être humain,

En effet c’est le langage et la volonté de communiquer,

Qui a la magie de nous transporter d’un monde à un autre monde,

De notre monde intérieur vers le monde extérieur,

Et je te dis, aujourd’hui, qu’avec l’amour et ses ailes, tu pourras t’envoler si tu en as besoin rêver…

Claire.background-2008_039.jpgdove.gif

Nouvelle écrite et publiée par Claire le 11 Février 2010.image74 

JETBOOKS Critiques de livre... |
Le Calice Noir |
ma vie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | the green dress and the blu...
| chatsrimentencoeur
| BAUDELAIRE, LORD BYRON, LE ...