ABDENOUR SI HADJ MOHAND.

ABDENOUR SI HADJ MOHAND. dans -Hommes célèbres. 198210_161971113856661_6895995_n2-300x225

Abdenour Si Hadj Mohand est né le 17 Février 1950 à Iferhounéne en Kakylie. Il est issus d’une famille de 8 enfants. Fils de Fellagha, il perd son frère ainé, en décembre 1958, qui est tué au village de Mahmoud commune de Abi Youcef, puis son père, qui accusé de faire partie des OPA installées par le colonel Amirouche dans la région de la Haute Kabylie, est fusillé durant l’opération  » Jumelles » en juillet 1959, après une séance de torture qui dura une journée. Son lieu de résidence est Mohamadia – Alger. Sa langue maternelle est le Kabyle et il exerce la profession de journaliste et d’écrivain. Sa langue de travail est le français.

Il écrit et publie plusieurs livres :

1) La Guerre vécue par un chasseur alpin avec Jean Collet. Ce livre, publié en 2008, est un roman historique édité en français aux éditions Publibook, de 384 pages :

7877459_4034320 dans -Hommes célèbres.

La Guerre vécue par un chasseur alpin est un roman qui nous montre un conflit appelé guérilla, combat d’unités mobiles et flexibles. Il nous révèle le quotidien de cette guerre.

L’histoire débute ainsi : En 1957, d’une part, Jean âgé de 20 ans est appelé par l’armée française pour effectuer ses classes de chasseur alpin puis il embarque pour l’Algérie. Il arrive dans un camp au coeur des montagnes de Kabylie. Partout se déplace un ennemi invisible…

D’autre part Abdenour, un fils de Fellagha, raconte son histoire….

Ces deux histoires ont en commun le lieu de déroulement du drame, Iferhounéne, un village de Kabylie qui a une position privilégiée, dans un relief escarpé, qui lui permet de dominer une partie du territoire algérien et de contrôler les déplacements opérés.

2) La Guerre franco algérienne dans la poésie populaire kabyle. C’est un livre de poésies, publié en 2007, de 34 pages édité aux Editions Publibook.

guerredalgerieposesiekabyle

Abdenour Si Hadj Mohand  d’une part regroupe dans ce livre des poèmes et des chants Kabyles nés du conflit menant à l’indépendance de l’Algérie. Ces combattants au moyen de ces poèmes et chants relataient leurs douleurs et leurs souffrances.

D’autre part l’auteur nous parle de son père martyrisé et froidement exécuté par l’armée française alors qu’il élevait une famille de 8 enfants. De plus au-delà de ce père, il veut nous faire partager l’héroïsme de ces combattants. Il se fait également un devoir de mémoire pour que les jeunes n’oublient pas ce passé si douloureux.

3) Fils de Fellagha est un livre autobiographique de 108 pages, publié en 2007, aux éditions publibook.

0acomfilsdefellagharl2

L’Algérie est plongée dans un conflit colonial. L’auteur nous montre ce que fut la lutte d’un peuple pour accéder à l’Autonomie et à la Souveraineté. Il décrit son quotidien de résistant, sa peur mais aussi sa volonté de se battre contre un système violent et meurtrier. Depuis 1956, un camp de chasseurs alpins, entouré de barbelés, est quadrillé par ces soldats et s’est installé à Iferhounéne. Abdenour raconte comment enfant, il a combattu lui aussi pour cette indépendance.

En effet, fils de résistant exécuté sauvagement, des missions dangereuses lui sont confiées à son tour. Abdenour a grandi dans le fracas de ce conflit  meurtrier jusqu’à l’âge de 12 ans, pour finir par la perte de son père et son frère ainé dans ces combats.

Tout achat de ces ouvrages pourra être effectué sur le site : www.éditionmonde.com

9782296138469j

 

MÉMOIRES D’UN ENFANT DE LA GUERRE ( Editions harmattan).

Kabylie (Algérie) : 1956-1962
Avant-propos de Michel Rocard


LITTERATURE TEMOIGNAGES MAGHREB, MONDE ARABE, MOYEN ORIENT, EUROPE, Algérie, France.

1958. Iferhounéne, un village kabyle suspendu dans les airs, face à l’imposant pic d’Azrou n’Thor. Un village, mais aussi un camp militaire français. Les chasseurs alpins d’un côté, les fellaghas de l’autre. Abdenour a alors huit ans. Avec ses yeux d’enfant, il assiste aux exactions pacificatrices de l’occupant. Au choix des rebelles. A celui des Harkis. A l’être Humain en action… L’auteur apporte une pierre de plus à l’honneur d’un peuple algérien déchiré. Et s’il condamne, il nous livre son témoignage en cherchant aussi à comprendre.

ISBN : 978-2-296-13846-9 • février 2011 • 220 pages.
Claire.background-2008_039.jpg

Ecrit et publié par Claire le 27 Janvier 2010. Claire a été émue par ce qu’a vécu Abdenour Si Hadj Mohand à Iferhounéne en Kabylie, qui était bien loin d’être le témoin d’un paysage d’Amour et de Beauté.image74

Publié le 16 Février 2010 sur le blog http://iferhounene.unblog.fr.

 

 

 


Archive pour 27 janvier, 2010

ABDENOUR SI HADJ MOHAND.

ABDENOUR SI HADJ MOHAND. dans -Hommes célèbres. 198210_161971113856661_6895995_n2-300x225

Abdenour Si Hadj Mohand est né le 17 Février 1950 à Iferhounéne en Kakylie. Il est issus d’une famille de 8 enfants. Fils de Fellagha, il perd son frère ainé, en décembre 1958, qui est tué au village de Mahmoud commune de Abi Youcef, puis son père, qui accusé de faire partie des OPA installées par le colonel Amirouche dans la région de la Haute Kabylie, est fusillé durant l’opération  » Jumelles » en juillet 1959, après une séance de torture qui dura une journée. Son lieu de résidence est Mohamadia – Alger. Sa langue maternelle est le Kabyle et il exerce la profession de journaliste et d’écrivain. Sa langue de travail est le français.

Il écrit et publie plusieurs livres :

1) La Guerre vécue par un chasseur alpin avec Jean Collet. Ce livre, publié en 2008, est un roman historique édité en français aux éditions Publibook, de 384 pages :

7877459_4034320 dans -Hommes célèbres.

La Guerre vécue par un chasseur alpin est un roman qui nous montre un conflit appelé guérilla, combat d’unités mobiles et flexibles. Il nous révèle le quotidien de cette guerre.

L’histoire débute ainsi : En 1957, d’une part, Jean âgé de 20 ans est appelé par l’armée française pour effectuer ses classes de chasseur alpin puis il embarque pour l’Algérie. Il arrive dans un camp au coeur des montagnes de Kabylie. Partout se déplace un ennemi invisible…

D’autre part Abdenour, un fils de Fellagha, raconte son histoire….

Ces deux histoires ont en commun le lieu de déroulement du drame, Iferhounéne, un village de Kabylie qui a une position privilégiée, dans un relief escarpé, qui lui permet de dominer une partie du territoire algérien et de contrôler les déplacements opérés.

2) La Guerre franco algérienne dans la poésie populaire kabyle. C’est un livre de poésies, publié en 2007, de 34 pages édité aux Editions Publibook.

guerredalgerieposesiekabyle

Abdenour Si Hadj Mohand  d’une part regroupe dans ce livre des poèmes et des chants Kabyles nés du conflit menant à l’indépendance de l’Algérie. Ces combattants au moyen de ces poèmes et chants relataient leurs douleurs et leurs souffrances.

D’autre part l’auteur nous parle de son père martyrisé et froidement exécuté par l’armée française alors qu’il élevait une famille de 8 enfants. De plus au-delà de ce père, il veut nous faire partager l’héroïsme de ces combattants. Il se fait également un devoir de mémoire pour que les jeunes n’oublient pas ce passé si douloureux.

3) Fils de Fellagha est un livre autobiographique de 108 pages, publié en 2007, aux éditions publibook.

0acomfilsdefellagharl2

L’Algérie est plongée dans un conflit colonial. L’auteur nous montre ce que fut la lutte d’un peuple pour accéder à l’Autonomie et à la Souveraineté. Il décrit son quotidien de résistant, sa peur mais aussi sa volonté de se battre contre un système violent et meurtrier. Depuis 1956, un camp de chasseurs alpins, entouré de barbelés, est quadrillé par ces soldats et s’est installé à Iferhounéne. Abdenour raconte comment enfant, il a combattu lui aussi pour cette indépendance.

En effet, fils de résistant exécuté sauvagement, des missions dangereuses lui sont confiées à son tour. Abdenour a grandi dans le fracas de ce conflit  meurtrier jusqu’à l’âge de 12 ans, pour finir par la perte de son père et son frère ainé dans ces combats.

Tout achat de ces ouvrages pourra être effectué sur le site : www.éditionmonde.com

9782296138469j

 

MÉMOIRES D’UN ENFANT DE LA GUERRE ( Editions harmattan).

Kabylie (Algérie) : 1956-1962
Avant-propos de Michel Rocard


LITTERATURE TEMOIGNAGES MAGHREB, MONDE ARABE, MOYEN ORIENT, EUROPE, Algérie, France.

1958. Iferhounéne, un village kabyle suspendu dans les airs, face à l’imposant pic d’Azrou n’Thor. Un village, mais aussi un camp militaire français. Les chasseurs alpins d’un côté, les fellaghas de l’autre. Abdenour a alors huit ans. Avec ses yeux d’enfant, il assiste aux exactions pacificatrices de l’occupant. Au choix des rebelles. A celui des Harkis. A l’être Humain en action… L’auteur apporte une pierre de plus à l’honneur d’un peuple algérien déchiré. Et s’il condamne, il nous livre son témoignage en cherchant aussi à comprendre.

ISBN : 978-2-296-13846-9 • février 2011 • 220 pages.
Claire.background-2008_039.jpg

Ecrit et publié par Claire le 27 Janvier 2010. Claire a été émue par ce qu’a vécu Abdenour Si Hadj Mohand à Iferhounéne en Kabylie, qui était bien loin d’être le témoin d’un paysage d’Amour et de Beauté.image74

Publié le 16 Février 2010 sur le blog http://iferhounene.unblog.fr.

 

 

 

JETBOOKS Critiques de livre... |
Le Calice Noir |
ma vie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | the green dress and the blu...
| chatsrimentencoeur
| BAUDELAIRE, LORD BYRON, LE ...