ARTEMIS ( DIANE).

 ARTEMIS ( DIANE). dans -Histoires et légendes. 180px-Diane_de_Versailles_Leochares_2

Diane de Versailles, copie romaine d’un original grec de 330 av JC, musée du Louvre.

Artémis est née sur l’île d’Ortygie  » l’île aux cailles  » appelée plus tard Délos. Elle est la soeur jumelle d’Apollon et la fille de Zeus et de Léto. Elle est l’amante des bois et des montagnes et règne sur les animaux sauvages. Elle est la déesse de la chasse. Armée d’un arc et de flèches, offerts par les Cyclopes, elle assiste son frère Apollon comme dans son combat contre le serpent Python. Elle est entourée d’une troupe d’animaux sauvages. Elle est aussi à la tête de plusieurs nymphes et de jeunes mortelles qu’elle mène à travers bois. Alors on disait lorsqu’une femme mourait d’une mort douce et rapide, qu’elle avait été blessée par les flèches d’argent d’Artémis.

Elle prend soin des nichées et des couvées et on l’honnore partout comme la protectrice de la jeunesse. Elle accompagne les petits hommes et animaux au seuil de la vie adulte. Néanmoins, elle retint la flotte grecque prête à aller sur Troie jusqu’à ce qu’on lui eût offert une jeune vierge en sacrifice… Pendant toute cette guerre, elle est au côté des Troyens.

Comme Apollon est le Soleil, Artémis est la Lune ( en latin Luna) et on l’appelle aussi Phébé ou Séléné. Mais à l’origine ces noms ne lui appartiennent pas : Phébé est alors une Titanide et Séléné, la déesse de la Lune et n’a aucun lien avec Apollon.

Chez les poètes plus tardifs, Artémis s’identifie avec Hécate. Elle est alors  » la déesse aux trois formes  » : Séléné dans les nuages, Artémis sur la terre, Hécate aux enfers et sur la terre, lorsque celle-ci est drapée la nuit. Hécate était la déesse de l’ombre lunaire, des nuits mystérieuses pendant lesquelles la lune se cache.  » Déesse des Carrefours », lesquels passaient pour être des lieux hantés par des pouvoirs magiques hostiles, elle est associée ici à tous les actes obscurs.

C’est une transformation bien étrange de la belle chasseresse courant à travers bois, de la Lune embellissant toute chose de sa faible lumière, de la pure déesse vierge par laquelle ici cette hésitation entre le bien et le mal se montre clairement.

Artémis s’abstient de tout acte sexuel avec des hommes. Elle punit sévèrement ceux qui tentent de la séduire. Quand Actéon la surprend dans son bain, il en fait les frais. Elle le métamorphose en cerf et le fait déchirer par ses propres chiens. Elle surveille également la chasteté de ses compagnes, mais elle n’a pas réussit à protéger Callisto qui se fait abuser par Zeus, par traîtrise, et qui finit par attendre un enfant de lui. Artémis déverse alors sa colère Callisto alors que Zeus est coupable car pour pouvoir l’approcher il avait pris les traits d’Artémis.

Le cyprès lui est consacré ainsi que tous les animaux sauvages mais particulièrement la biche qui est sa compagne favorite mais elle la suit également de ses flèches… Ses attributs sont la biche, l’arc, le carquois et les flèches.

Claire.background-2008_039.jpg 

Histoire écrite et publiée par Claire le 21 Octobre 2009 d’après des légendes de la mythologie grecque. Pour les Grecs ce n’étaient pas les dieux qui avaient créé le monde mais l’inverse : l’univers avait créé les dieux. Claire est toujours passionnée par les légendes grecques!  image74


Archive pour 21 octobre, 2009

ARTEMIS ( DIANE).

 ARTEMIS ( DIANE). dans -Histoires et légendes. 180px-Diane_de_Versailles_Leochares_2

Diane de Versailles, copie romaine d’un original grec de 330 av JC, musée du Louvre.

Artémis est née sur l’île d’Ortygie  » l’île aux cailles  » appelée plus tard Délos. Elle est la soeur jumelle d’Apollon et la fille de Zeus et de Léto. Elle est l’amante des bois et des montagnes et règne sur les animaux sauvages. Elle est la déesse de la chasse. Armée d’un arc et de flèches, offerts par les Cyclopes, elle assiste son frère Apollon comme dans son combat contre le serpent Python. Elle est entourée d’une troupe d’animaux sauvages. Elle est aussi à la tête de plusieurs nymphes et de jeunes mortelles qu’elle mène à travers bois. Alors on disait lorsqu’une femme mourait d’une mort douce et rapide, qu’elle avait été blessée par les flèches d’argent d’Artémis.

Elle prend soin des nichées et des couvées et on l’honnore partout comme la protectrice de la jeunesse. Elle accompagne les petits hommes et animaux au seuil de la vie adulte. Néanmoins, elle retint la flotte grecque prête à aller sur Troie jusqu’à ce qu’on lui eût offert une jeune vierge en sacrifice… Pendant toute cette guerre, elle est au côté des Troyens.

Comme Apollon est le Soleil, Artémis est la Lune ( en latin Luna) et on l’appelle aussi Phébé ou Séléné. Mais à l’origine ces noms ne lui appartiennent pas : Phébé est alors une Titanide et Séléné, la déesse de la Lune et n’a aucun lien avec Apollon.

Chez les poètes plus tardifs, Artémis s’identifie avec Hécate. Elle est alors  » la déesse aux trois formes  » : Séléné dans les nuages, Artémis sur la terre, Hécate aux enfers et sur la terre, lorsque celle-ci est drapée la nuit. Hécate était la déesse de l’ombre lunaire, des nuits mystérieuses pendant lesquelles la lune se cache.  » Déesse des Carrefours », lesquels passaient pour être des lieux hantés par des pouvoirs magiques hostiles, elle est associée ici à tous les actes obscurs.

C’est une transformation bien étrange de la belle chasseresse courant à travers bois, de la Lune embellissant toute chose de sa faible lumière, de la pure déesse vierge par laquelle ici cette hésitation entre le bien et le mal se montre clairement.

Artémis s’abstient de tout acte sexuel avec des hommes. Elle punit sévèrement ceux qui tentent de la séduire. Quand Actéon la surprend dans son bain, il en fait les frais. Elle le métamorphose en cerf et le fait déchirer par ses propres chiens. Elle surveille également la chasteté de ses compagnes, mais elle n’a pas réussit à protéger Callisto qui se fait abuser par Zeus, par traîtrise, et qui finit par attendre un enfant de lui. Artémis déverse alors sa colère Callisto alors que Zeus est coupable car pour pouvoir l’approcher il avait pris les traits d’Artémis.

Le cyprès lui est consacré ainsi que tous les animaux sauvages mais particulièrement la biche qui est sa compagne favorite mais elle la suit également de ses flèches… Ses attributs sont la biche, l’arc, le carquois et les flèches.

Claire.background-2008_039.jpg 

Histoire écrite et publiée par Claire le 21 Octobre 2009 d’après des légendes de la mythologie grecque. Pour les Grecs ce n’étaient pas les dieux qui avaient créé le monde mais l’inverse : l’univers avait créé les dieux. Claire est toujours passionnée par les légendes grecques!  image74

JETBOOKS Critiques de livre... |
Le Calice Noir |
ma vie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | the green dress and the blu...
| chatsrimentencoeur
| BAUDELAIRE, LORD BYRON, LE ...