HATCHEPSOUT, LA REINE DEVENUE PHARAON.

 livre_0201

L’époque où vécut Hatchepsout précéde celle de Néfertiti.

 » Mon esprit considére l’avenir car l’âme d’un roi pense à l’Eternité.

Le dieu m’a créée pour rendre forte sa puissance sur terre. « 

Inscription de son temple de Pakhet en Moyenne Egypte.

 

TempleHatchepsout.jpg

 

 Temple de Deir El Bahari.

HATCHEPSOUT, LA REINE DEVENUE PHARAON. dans -l'Egypte ancienne 4s7x67yt

LA NAISSANCE ET LE REGNE D’HATCHEPSOUT.

Le Pharaon Aménophis 1er donne sa fille Ahmose en mariage à son Général Thoutmosis. De cette union nait Hatchepsout.

Thoutmosis a déjà plusieurs fils de sa première épouse Moutnéfret. Dès que Thoutmosis prend la succession d’Aménophis, Moutnéfret essaye d’imposer ses enfants sur le trône de l’Egypte.

Thoutmosis perd deux de ses fils. Et le pharaon désigne Hatchepsout, la seule fille qu’il a eu avec la reine Ahmose, comme son successeur au détriment du 3ème enfant qu’il a eu avec Moutnéfret. Mais Thoutmosis 1er meurt prématurément et Thoutmosis II devient le rival de sa demi-soeur Hatchepsout pour l’obtention du trône.

Hatchepsout a dû affronter ces rivalités, la jalousie de Moutnéfret et les convoitises de Thoutmosis.

Mais les anciens conseillers de Thoutmosis 1er l’aident. Elle épouse Thoutmosis II, qui meurt vers l’âge de 30 ans, pour assurer sa légitimité mais dirige seule les affaires de l’Egypte.

Maâtkarê, Khenelet-Amon, Hatchepsout règne d’environ -1479 à -1458 avant JC. C’est une reine de la XVIIIème dynastie. Elle dirige pendant une période de prospérité de l’Egypte.

Senmout, le conseiller désigné par Thoutmosis 1er, lui enseigne à être Pharaon et devient son complice de tous les instants. Il est le précepteur de sa fille Néférou Rê et l’homme, après Pharaon, le plus plus puissant de l’Egypte. Il a les fonctions d’administrateur suprême et de gestionnaire des biens de la famille royale. Il gère la construction de son temple des millions d’années à Deir El Bahari.

Hatchepsout porte le nom d’Hatchepsout Maâtkarê, la  » Première de toutes les déesses de la justice et de la force vitale de Rê. « 

Lorsque Thoutmosis II meurt, elle accepte la régence de Thoutmosis III, fils de son demi-frère et de la concubine Isis. Puis par la suite se fait appeler  » Horus d’or femelle, Roi de la Haute et de la Basse Egypte, Maâtkarê, celle qui unit Amon. » Elle règne d’abord en tant que Reine puis comme Pharaon.

Pour mieux s’imposer au pouvoir, elle s’habille comme un homme. Elle porte un pagne. Elle se rase les cheveux, met la barbe postiche et la queue de taureau. Elle prend les attributs du pharaon. Elle dirige le pays pendant environ 21 ans.

Elle entreprend de grandes constructions. Elle édifie deux paires d’obélisques dont la plus grande a aujourd’hui disparu et la Chapelle Rouge à Karnak, le temple dédié à Amon et les chapelles d’Anubis et d’Hathor à Deir El Bahari, le temple de Pakhet en Moyenne Egypte, le temple sur l’île d’Eléphantine en l’honneur du dieu Khnoum et 2 obélisques. Elle rénove des parties d’autres monuments de ses prédécesseurs.

Sur le temple de Pakhet en moyenne Egypte, elle fait graver :  » Mon esprit considère l’avenir car l’âme d’un roi pense à l’éternité. Le Dieu m’a créée pour rendre forte sa puissance sur terre. « 

Aucune loi n’interdisait alors au femme d’être Pharaon, mais s’imposer était une gageure. D’autres reines comme Nitocris, avant elle, avaient déjà pris le pouvoir.

4s7x67yt dans -l'Egypte ancienne

LE TEMPLE DES MILLIONS D’ANNEES A DEIR EL BAHARI.

Elle nomma Djéhouty comme Chef de chantier de sa maison des millions d’années c’est à dire son tombeau.

Elle se le fit construire en -1500 avant JC sur la rive ouest du Nil, en face de Thèbes, à Deir El Bahari, à côté de celui de Moutouhotep II. Il a des lignes modernes et s’encastre parfaitement dans le cirque rocheux où il a été construit. Il est composé de trois terrasses.

Elle y fait figurer de nombreuses fresques. Elle y inscrit sa naissance divine. Sa mère s’unit au dieu Amon et Khnoum façonne l’enfant qui naîtra de cette union. Heket, la déesse à tête de grenouille, lui donne vie tandis qu’Ahmose, sa mère, apprend de Thot quel heureux destin a choisi pour Hatchepsout, le dieu Amon. Hatchepsout devient l’Horus d’or, nouvel enfant de la déesse Isis.

Proclamée Roi par les Dieux, elle le sera également par les hommes lorsque son père humain l’introduit à la Cour et la fait acclamer. Cette scène est également représentée dans son temple.

Deux rangées de sphinx, ayant les traits d’Hapchepsout, mènent à la 1ère terrasse soit 60 paires de statues en gré. Ces animaux prêts à bondir gardaient le temple sacré. Puis une rampe d’accés est construite. De chaque côté de cette 1ère terrasse sont peintes les scènes de la vie d’Hatchepsout.

Puis est érigée une 2 ème terrasse identique à la première. Là s’arrêtait la procession du Dieu Amon quand sa barque quittait son temple de Karnak. Le peuple et les notables venaient l’acclamer. La Déesse Hathor possède une chapelle à l’angle ouest. A l’Est il y a la 1ère chapelle d’Anubis, pour le peuple.

Enfin sur la 3 ème terrasse sont élevés des piliers osiriaques à l’image d’Hatchepsout. Une porte de granit permet d’accéder à la cour hypostyle entourée de statues de la Reine, en Pharaon, portant les couronnes de la Haute et de la Basse Egypte. Elle porte le cobra de Maât, déesse de l’équilibre sous la forme de l’uraeus, le disque solaire de Rê, la croix du dieu soleil. Un autel sert aux sacrifices en l’honneur d’Amon. Une deuxième chapelle d’Anubis, plus sacrée, servant aux souverains et aux Dieux, complète le décor.

Il faut passer lors de l’arrivée à cette 3 ème terrasse une seconde porte en granit et entrer dans la montagne pour pénétrer dans l’endroit le plus sacré, le sanctuaire d’Amon. Deux pièces y accueillaient la Reine les jours de fêtes. Hatchepsout y allumait les torches aux 4 points cardinaux chargées de chasser les mauvais esprits. Elle faisait déposer sur un bassin rempli de lait la barque d’Amon. Et elle veillait sur la divinité. Quand Rê, le soleil, surgissait au matin, elle éteignait le feu en le plongeant dans le bassin de lait.

Des chapelles reposoirs tout au long du trajet de Karnak à ce Temple des millions d’années permettaient aux porteurs d’Amon d’y déposer la barque d’Amon.

 

La mission d’Hatchepsout, le Pharaon, sur terre est de construire les temples des Dieux, de guider les Egyptiens, d’agrandir le pays, d’imposer la justice et l’équilibre, d’assurer le fertilité de l’Egypte.

4s7x67yt

L’EXPEDITION AU PAYS DE POUNT.

L’Egypte de la XVIIIème dynastie entretint des contact aussi avec les brillantes civilisations crêtoise, mycénienne et mésopotanienne.

Pendant la 7ème année de son règne Hapchepsout envoya une expédition dans le pays de Pount (Somalie). Elle fit graver cet exploit sur des fresques dans son Temple des millions d’années. Des expéditions avaient déjà été envoyées par les pharaons de l’Ancien Empire, 3000 hommes par voie d’eau jusqu’à la mer rouge. Sous le Moyen Empire elles partaient de Coptos et suivaient le chemin terrestre à travers le désert jusqu’à la mer. Ces expéditions recherchaient le précieux arbre d’Oliban.

En parlant de l’expédition , Hatchepsout dit :  » J’ai agi par amour pour mon père Amon après avoir vu son image secrète pendant mon 1er jubilé. » 

Hatchepsout décida que ses troupes suivraient l’ancienne route de Coptos. Elle affrèta 5 navires. 30 rameurs s’installèrent dans chaque bâteau. L’équipage prit les commandes. 210 hommes y montèrent, 8 soldats et 1 officier, 1 chef de troupe. Il était prévu qu’ils mettraient environ 40 jours pour l’aller et 100 jours pour le retour car là ils devaient ramer contre le vent.

L’expédition fut une réussite. On ramena des minéraux, de l’électrum, de l’or, de l’or vert obtenu à partir du cuivre noir,  du Khôl vert et noir, des animaux aux longues cornes, des oeufs d’autruches, des chiens longilignes entraînés à la course, des panthères, des léopards, des singes verts, des rhinocéros, des poissons inconnus en Egypte, des langoustes, des dessins dont des maisons du Pount construites sur pilotis, des arbres à encens, des tissus, de l’ivoire, des résines, des essences rares, de la myrrhe, de l’encens, de l’ébène et même des arbres d’oliban qu’Hatchepsout replanta en Egypte etc…

La Reine fut acclamée au retour de cette expédition. Elle la rendit célèbre dans toute l’Egypte. Elle constitue l’un des hauts fait de son règne.

4s7x67yt

Hatchepsout fut une grande Reine et un grand Pharaon. La momie d’Hatchepsout se trouve au Musée du Caire. Elle a été retrouvée dans la sépulture modeste de sa nourrice où elle a été déplacée. Ses cartouches ont été martelées peut-être par Thoutmosis III, pressé de règner seul ?

Son successeur Thoutmosis III, qu’elle a préparé à règner, s’avère être l’un des plus grands monarques de l’histoire égyptienne.

Claire.background-2008_039.jpgdove

Texte écrit et publié par Claire le 18 Septembre 2009. Claire aime l’Egypte et elle a été fascinée par Hatchepsout, cette grande Reine qui a su s’imposer en tant que Pharaon.4s7x67yt

 

 


Autres articles

2 commentaires

  1. bencherif dit :

    Cliare, vous nous apprenez des choses fantstiquzes ! Continuez à nous émerveiller et à nous faire rever. L’époque des Pahraons est fabuleuse; c’est le trésor universel de l’humanité sans équivoque.
    Mefci Claire

  2. oumayma dit :

    trop bien ,je sus fascine par tout ce qui se rapporte a l’Égypte .en particulier les pharaons et les monuments comme les pyramides.

Répondre

JETBOOKS Critiques de livre... |
Le Calice Noir |
ma vie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | the green dress and the blu...
| chatsrimentencoeur
| BAUDELAIRE, LORD BYRON, LE ...