14 JUILLET VIRTUEL.

 14 JUILLET VIRTUEL. dans -Mes romans-nouvelles-essais-poèsies. artifices-13myzrkzht dans -Mes romans-nouvelles-essais-poèsies.

Que le feu d’artifice était beau, se reflètant dans la mer, avec ce menuet en fond de musique, ce 14 Juillet 2009. Je ne le quittais pas des yeux tellement il colorait le ciel. Puis mon esprit s’égara et je m’imaginai à la cour de Louis XIV, lors des fêtes qu’il donnait à Versailles. Je me promenais virtuellement à côté des belles dames qui se déplaçaient en robes longues châtoyantes de toutes les couleurs.

Lorsque ce spectacle fût fini les lumières des lampadaires s’allumèrent et j’entendis le bruit d’un orchestre et des chants vers lesquels je me dirigeai. C’était un bal.

Tu étais là et je sentis ton regard se poser sur moi. Puis tu es venu m’inviter à danser. Aussitôt nos pas se sont accordés dans des danses tantôt effrènées, tantôt langoureuses. Quelques instants après, nous étions presque devenus familiers. Nos corps se touchaient, tes bras me serraient. Ton regard avait une grande intensité. Je te regardais me sourire. Tu étais alors Cupidon, dieu de l’amour et vainqueur des obstacles.

Tu me troublais et je ne pus résister au baiser que tu voulus me donner. Maintenant la lune et les pléiades illuminaient le ciel. Telle Aphrodite, je t’enchaînais. Je te souriais aussi délicieusement et tu faisais naître ma joie. L’amour m’emportait dans cette nuit magique.

Puis la musique s’interrompit et tout s’arrêta… Nous nous donnâmes rendez-vous pour le lendemain. Et je suis rentrée à mon domicile. A mon réveil, la poudre magique jetée du ciel sur les danseurs, n’était plus là pour me faire rêver et je ne suis pas venue…

Claire.background-2008_039.jpgdove.gif

ecrire

Aimer, c’est essentiellement vouloir être aimé. 
Jacques Lacan (médecin, psychanalyste français, 1901-1981)

Nouvelle écrite et publiée par Claire le 15 Septembre 2009.image74 

 


Autres articles

Répondre

JETBOOKS Critiques de livre... |
Le Calice Noir |
ma vie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | the green dress and the blu...
| chatsrimentencoeur
| BAUDELAIRE, LORD BYRON, LE ...