RICHARD WAGNER.

    

Portrait de Richard Wagner (Munich, 1871)  Photographe : Franz Hanfstaengl

Portrait de richard Wagner.

Munich 1871.

Photographe : Franz Hanfstaengl.

LA VIE ET L’OEUVRE DE RICHARD WAGNER.

RICHARD WAGNER. dans -Hommes célèbres. 123gifs071

Wilhelm Richard Wagner est un compositeur Allemand. Il est né le 22 mai 1813 à Leipzig et est mort le 13 Février 1883 à Venise.

Son père petit fonctionnaire mourut six mois après sa naissance. Puis sa mère épousa au mois d’août 1814 l’acteur Ludwig Geyer qui lui a transmis sa passion théâtrale.

Wagner veut devenir dramaturge mais à 15 ans, il découvre la musique. Il s’inscrit alors à l’université de Leipzig (1831).

Wagner a une place importante dans l’histoire de la musique occidentale surtout avec ses opéras. Ses conceptions artistiques avant gardistes ont une influence déterminante dans l’évolution de la musique.

Wagner a mené une vie de bahème et fantasque comme beaucoup d’artistes. De plus, il était aussi doué pour nouer des amitiés dans des cercles artistiques et intellectuels que pour les transformer en inimitié.

Mais grand artiste, il transforme la conception de l’opéra à partir de 1850 en le considérant comme une dramaturge sacrée. La musique reflète à la fois les personnages, leurs sentiments tout en soutenant le chant et en soulignant l’action de la scène.

En 1833, Wagner a achevé son premier opéra, Les Fées. Il est directeur aux opéras de Wurtzbourg et de Magdebourg. Il écrit La Défense d’aimer (das Liebesverbot) opéra inspiré d’une pièce de Shakespeare.

En 1836, il épouse l’actrice Minna Planer. Il occupe le poste de directeur musical à Riga. Puis cette dernière le quitte et démunie d’argent revient au domicile conjugal. Wagner accepte son retour mais le couple est décadent. Ils ont des dettes et fuient à Londres. Puis ils vivent à Paris.

En 1840, il commence son opéra Rienzi. Il retourne en Allemagne pour le jouer à Dresde où il rencontre le succés. Il y vit 6 ans en exerçant la charge de chef d’orchestre du Grand Théâtre. Il compose et met en scène Le Vaisseau fantôme et Tannhäuser qu’il jouera en 1861, deux chefs d’oeuvre. Mais engagé politiquement, il doit fuir l’Allemagne. Il vit d’abord à Paris, puis à Zürich. Il fut alors exhilé pendant 12 ans. Il charge Franz Liszt, son ami, de veiller sur son opéra Lohengrin. Liszt fit jouer la 1ère à Weimar en août 1850.

A Zürich Wagner compose de belles oeuvres, l’oeuvre d’art de l’avenir (1849) qui présente une nouvelle conception de l’opéra , opéra et drame ainsi qu’un ouvrage antisémite, le Judaïsme dans la musique.

Il rencontre Mathilde Wesendonck, écrivaine et femme mariée à un riche commerçant dont il s’éprit. Ces sentiments furent réciproques mais cet amour resta peut être presque platonique. Wagner travaille sur Tristan et Isolde. En 1858, Minna intercepte une lettre que Wagner écrit à Mathilde. Après une querelle, Wagner quitte Zürich pour Venise avec Mathilde.

Quand il put retourner en Allemagne, il s’installe à Biebrich en Prusse où il travaille sur Les Maîtres chanteurs de Nuremberg qui sera terminé en 1867. En 1862, il se sépare de Mina mais continue à subvenir à ses besoins jusqu’à sa mort en 1866.

Louis II qui admirait les opéras de Wagner depuis son enfance fait venir Wagner à Munich. Tristan et Isolde fut un succés retentissant. De plus, cette oeuvre constitue une charnière dans l’histoire de l’harmonie et du contrepoint. 

Par la suite, Wagner eut une liaison avec Cosima von Bülow de 20 ans sa cadette et la fille de Liszt. Déjà mariée, elle accouche  en 1865 d’une fille illégitime nommée Isolde. Il s’en suit un scandale. En disgrace avec les membres de la Cour, Louis II doit lui demande de quitter Munich.

Wagner s’installe à Tribschen, près de Lucerne. Cosima divorce et épouse Wagner le 25 août 1870. Il lui offrit L’Idylle de Siegfried à l’occasion de son anniversaire. Ce mariage durera jusqu’à la mort du compositeur. Devant l’insistance de Louis II, il donna à Munich des avants 1ères de L’Or du Rhin et du Walkyrie.

En 1871, il choisit la ville de Bayreuth pour accueillir sa nouvelle salle d’opéra dont le financement fut réalisé en partie par Louis II, par la Baronne von Schleinitz. Puis Wagner pour récupérer des fonds entrepris des concerts à travers toute l’Allemagne. Lorsque son théâtre ouvrit ses portes,à l’occason de L’anneau de Nidelung, d’illustres invités l’honorèrent. Ce festival eut un grand succés.

En 1877, Wagner construit son dernier opéra Parsifal. Il le fit représenter lors du second festival de Bayreuth. Après le festival, il part à Venise avec sa famille. Le mardi 13 février 1883 il meurt subitement, dans cette ville, emporté par une crise cardiaque.

 

Wagner a eu une influence considérable sur ses successeurs. Il a su être conventionnel au début afin d’apprendre son art puis faire éclore son génie et le transmettre.

Claire.background-2008_039.jpg 

Texte écrit et publié par Claire le 22 Juin 2009. Wagner nous a transmis la Beauté et l’Amour à travers sa musique et ses opéras.                                 


Archive pour 22 juin, 2009

RICHARD WAGNER.

    

Portrait de Richard Wagner (Munich, 1871)  Photographe : Franz Hanfstaengl

Portrait de richard Wagner.

Munich 1871.

Photographe : Franz Hanfstaengl.

LA VIE ET L’OEUVRE DE RICHARD WAGNER.

RICHARD WAGNER. dans -Hommes célèbres. 123gifs071

Wilhelm Richard Wagner est un compositeur Allemand. Il est né le 22 mai 1813 à Leipzig et est mort le 13 Février 1883 à Venise.

Son père petit fonctionnaire mourut six mois après sa naissance. Puis sa mère épousa au mois d’août 1814 l’acteur Ludwig Geyer qui lui a transmis sa passion théâtrale.

Wagner veut devenir dramaturge mais à 15 ans, il découvre la musique. Il s’inscrit alors à l’université de Leipzig (1831).

Wagner a une place importante dans l’histoire de la musique occidentale surtout avec ses opéras. Ses conceptions artistiques avant gardistes ont une influence déterminante dans l’évolution de la musique.

Wagner a mené une vie de bahème et fantasque comme beaucoup d’artistes. De plus, il était aussi doué pour nouer des amitiés dans des cercles artistiques et intellectuels que pour les transformer en inimitié.

Mais grand artiste, il transforme la conception de l’opéra à partir de 1850 en le considérant comme une dramaturge sacrée. La musique reflète à la fois les personnages, leurs sentiments tout en soutenant le chant et en soulignant l’action de la scène.

En 1833, Wagner a achevé son premier opéra, Les Fées. Il est directeur aux opéras de Wurtzbourg et de Magdebourg. Il écrit La Défense d’aimer (das Liebesverbot) opéra inspiré d’une pièce de Shakespeare.

En 1836, il épouse l’actrice Minna Planer. Il occupe le poste de directeur musical à Riga. Puis cette dernière le quitte et démunie d’argent revient au domicile conjugal. Wagner accepte son retour mais le couple est décadent. Ils ont des dettes et fuient à Londres. Puis ils vivent à Paris.

En 1840, il commence son opéra Rienzi. Il retourne en Allemagne pour le jouer à Dresde où il rencontre le succés. Il y vit 6 ans en exerçant la charge de chef d’orchestre du Grand Théâtre. Il compose et met en scène Le Vaisseau fantôme et Tannhäuser qu’il jouera en 1861, deux chefs d’oeuvre. Mais engagé politiquement, il doit fuir l’Allemagne. Il vit d’abord à Paris, puis à Zürich. Il fut alors exhilé pendant 12 ans. Il charge Franz Liszt, son ami, de veiller sur son opéra Lohengrin. Liszt fit jouer la 1ère à Weimar en août 1850.

A Zürich Wagner compose de belles oeuvres, l’oeuvre d’art de l’avenir (1849) qui présente une nouvelle conception de l’opéra , opéra et drame ainsi qu’un ouvrage antisémite, le Judaïsme dans la musique.

Il rencontre Mathilde Wesendonck, écrivaine et femme mariée à un riche commerçant dont il s’éprit. Ces sentiments furent réciproques mais cet amour resta peut être presque platonique. Wagner travaille sur Tristan et Isolde. En 1858, Minna intercepte une lettre que Wagner écrit à Mathilde. Après une querelle, Wagner quitte Zürich pour Venise avec Mathilde.

Quand il put retourner en Allemagne, il s’installe à Biebrich en Prusse où il travaille sur Les Maîtres chanteurs de Nuremberg qui sera terminé en 1867. En 1862, il se sépare de Mina mais continue à subvenir à ses besoins jusqu’à sa mort en 1866.

Louis II qui admirait les opéras de Wagner depuis son enfance fait venir Wagner à Munich. Tristan et Isolde fut un succés retentissant. De plus, cette oeuvre constitue une charnière dans l’histoire de l’harmonie et du contrepoint. 

Par la suite, Wagner eut une liaison avec Cosima von Bülow de 20 ans sa cadette et la fille de Liszt. Déjà mariée, elle accouche  en 1865 d’une fille illégitime nommée Isolde. Il s’en suit un scandale. En disgrace avec les membres de la Cour, Louis II doit lui demande de quitter Munich.

Wagner s’installe à Tribschen, près de Lucerne. Cosima divorce et épouse Wagner le 25 août 1870. Il lui offrit L’Idylle de Siegfried à l’occasion de son anniversaire. Ce mariage durera jusqu’à la mort du compositeur. Devant l’insistance de Louis II, il donna à Munich des avants 1ères de L’Or du Rhin et du Walkyrie.

En 1871, il choisit la ville de Bayreuth pour accueillir sa nouvelle salle d’opéra dont le financement fut réalisé en partie par Louis II, par la Baronne von Schleinitz. Puis Wagner pour récupérer des fonds entrepris des concerts à travers toute l’Allemagne. Lorsque son théâtre ouvrit ses portes,à l’occason de L’anneau de Nidelung, d’illustres invités l’honorèrent. Ce festival eut un grand succés.

En 1877, Wagner construit son dernier opéra Parsifal. Il le fit représenter lors du second festival de Bayreuth. Après le festival, il part à Venise avec sa famille. Le mardi 13 février 1883 il meurt subitement, dans cette ville, emporté par une crise cardiaque.

 

Wagner a eu une influence considérable sur ses successeurs. Il a su être conventionnel au début afin d’apprendre son art puis faire éclore son génie et le transmettre.

Claire.background-2008_039.jpg 

Texte écrit et publié par Claire le 22 Juin 2009. Wagner nous a transmis la Beauté et l’Amour à travers sa musique et ses opéras.                                 

JETBOOKS Critiques de livre... |
Le Calice Noir |
ma vie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | the green dress and the blu...
| chatsrimentencoeur
| BAUDELAIRE, LORD BYRON, LE ...