LA VAGUE.

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

La vague caresse doucement ma cheville puis s’élève, coquine. Elle écume et ses bulles me font frisonner.

Elle remonte lentement le long de mes jambes, les enserre et les masse avec délicatesse.

Elle progresse encore et rassurée se déchaîne pour atteindre le creux de mes reins… Je frisonne à nouveau, la polissonne…

Elle se casse et me flagelle. Je me dégage et enfin j’avance. La vague ondule inlassablement et masse mon corps sans s’arrêter, experte…

Je suis maintenant allongée et elle me porte… Puis dans une nage effrénée, elle m’emporte vers le large. Je m’éloigne trop ! Je me retourne et elle accepte de me ramener.

Encore une fessée ! … vague insolente, sur le bord du rivage, elle me lance. Je peux la quitter le corps plein d’allégresse, sensation de son écume et de ses caresses.

Vague, demain, je te rejoindrai pour connaître tes secrets et les sensations nouvelles que tu voudras bien partager, vague de l’amour, avec la mer pour toujours ! …

Claire.background-2008_039.jpgdove.gif

Nouvelle écrite et publiée par Claire le 01 Juin 2009.image74  

LA VAGUE. dans -Mes romans-nouvelles-essais-poèsies. ecrire 

Citation d’Homme célébre :

Sous les vagues, la mer est dressée, on dirait qu’elle est au ciel,

Qu’elle touche et arrose les nuages qui couvrent tout.

Ovide.

Extrait de Les Métamorphoses. Livre XI.

 


Autres articles

Répondre

JETBOOKS Critiques de livre... |
Le Calice Noir |
ma vie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | the green dress and the blu...
| chatsrimentencoeur
| BAUDELAIRE, LORD BYRON, LE ...