JE T’IMAGINE.

 Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Où que je sois, je t’imagine. Comme un peintre, je dessine à l’encre virtuelle les traits de ton visage, l’expression de ton regard, le contour de tes lèvres. Je me déplace par la pensée pour te retrouver. Je ferme les yeux et je sens alors ta bouche posée sur ma joue ou ta main qui me caresse avec tendresse. Puis tu m’enlaces longuement et je tressaille sous un baiser.

La nuit, je te vois dans mes rêves et ton image tentatrice accourt vers moi. Tu répètes mille fois que tu m’aimes et que tu m’aimes… Nous partons tous les deux vers un avenir heureux, sous un ciel illuminé d’une multitude d’étoiles.

Nous nous retrouvons dans différentes villes séduisantes. J’aperçois tout à coup ton sourire enjoleur, tu m’appelles et mon prénom par Echo est répété maintes fois dans la nuit…

Cupidon, dieu vainqueur, tu fais brûler la flamme de mon coeur. Un jour, Homme, tu as frappé à ma porte, tu as pris mon coeur et tu l’as emporté.

Claire.background-2008_039.jpgdove.gif

Nouvelle écrite et publiée par Claire le 01 Juin 2009.image74 

JE T'IMAGINE. dans -Mes romans-nouvelles-essais-poèsies. ecrire 

Citation d’Homme célébre :

L’absence ni le temps ne sont rien quand on aime.

Alfred de Musset.

Extrait des Poèsies nouvelles.


Archive pour 1 juin, 2009

SOUVENIR.

610504631.gif 

Non, je ne veux pas être pour toi qu’un merveilleux souvenir bien qu’un passé commun soit inscrit dans nos vies ! Je veux vivre le présent. C’est avec lui que mon corps vibre, chaque jour, intensément. De plus, mon coeur déborde de l’amour qu’il n’a pas pu donner.

Si ce présent ne peut être avec toi partagé, je partirai alors vers d’autres destinées. Je t’effacerai complètement de toutes mes journées pour retrouver l’amour que Cupidon m’aura à nouveau réservé. Je t’enverrai dans le néant de la vie. Tu ne seras plus rien. Tu n’auras jamais existé.

Je veux vivre le présent et non être le passé. Ce passé est pour moi réservé aux morts qui ont eu ma tendresse et qui ne peuvent plus, hélas, faire partie de la vie. Je veux être à tout moment avec toi par la pensée.

Et puis rêver de ce futur qui arrivera un jour où nous pourrons ouvrir nos coeurs et, sans obstacle, laisser éclater au grand jour notre amour…

Claire. background-2008_039.jpgdove.gif

Nouvelle écrite et publiée par Claire le 01 Juin 2009.image74SOUVENIR. dans -Mes romans-nouvelles-essais-poèsies. livro10

ecrire dans -Mes romans-nouvelles-essais-poèsies. 

Citation d’Homme célèbre :

Ne perdons rien du passé. Ce n’est qu’avec le passé qu’on fait l’avenir.

Anatole France.

 

LA VAGUE.

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

La vague caresse doucement ma cheville puis s’élève, coquine. Elle écume et ses bulles me font frisonner.

Elle remonte lentement le long de mes jambes, les enserre et les masse avec délicatesse.

Elle progresse encore et rassurée se déchaîne pour atteindre le creux de mes reins… Je frisonne à nouveau, la polissonne…

Elle se casse et me flagelle. Je me dégage et enfin j’avance. La vague ondule inlassablement et masse mon corps sans s’arrêter, experte…

Je suis maintenant allongée et elle me porte… Puis dans une nage effrénée, elle m’emporte vers le large. Je m’éloigne trop ! Je me retourne et elle accepte de me ramener.

Encore une fessée ! … vague insolente, sur le bord du rivage, elle me lance. Je peux la quitter le corps plein d’allégresse, sensation de son écume et de ses caresses.

Vague, demain, je te rejoindrai pour connaître tes secrets et les sensations nouvelles que tu voudras bien partager, vague de l’amour, avec la mer pour toujours ! …

Claire.background-2008_039.jpgdove.gif

Nouvelle écrite et publiée par Claire le 01 Juin 2009.image74  

LA VAGUE. dans -Mes romans-nouvelles-essais-poèsies. ecrire 

Citation d’Homme célébre :

Sous les vagues, la mer est dressée, on dirait qu’elle est au ciel,

Qu’elle touche et arrose les nuages qui couvrent tout.

Ovide.

Extrait de Les Métamorphoses. Livre XI.

JETBOOKS Critiques de livre... |
Le Calice Noir |
ma vie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | the green dress and the blu...
| chatsrimentencoeur
| BAUDELAIRE, LORD BYRON, LE ...