PASSION DEVORANTE.

PASSION DEVORANTE. dans -Mes romans-nouvelles-essais-poèsies. yx6ixp8t

En ce soir d’été, je t’ai rencontré et tendrement nous nous sommes enlacés. Dès que je t’ai aperçu, ton image tentatrice a réveillé mon corps. Je voulais un amant, sans vouloir un mari qui m’aime intensément et voluptueusement. Tu as alors pris mon coeur et tu l’as emporté. Ton regard de braise m’a fait frisonner. Alors un amour passion disproportionné est né.

Il s’est manifesté sans prudence, amour intense. Mon désir de toi m’a brûlé et je me suis abandonnée. Tu m’as longuement caressé et j’ai tressailli sous tes baisers. Dans l’ivresse, le matin nous nous sommes réveillés. J’avais découvert cette passion faite de délices. Ce sentiment s’est accroché à moi et j’ai laissé tout pour toi. Tu m’as fait mille promesses que tu as, bien sûr, vite oubliées.

Et puis moi Aphrodite, je t’ai laissé partir pour fuir cet amour insensé qui n’était que folie. Me voici solitaire et enfin soulagée de ne plus être sous l’emprise de tes baisers. Mais ton image m’obsède et je ressens chaque jour la douleur de l’absence…

Il ne me reste plus rien. Je dois maintenant me reconstruire. Et tu ne deviendras bientôt qu’un agréable souvenir. Puis tu ne seras qu’un rêve ! Cet amour me quittera et me laissera de glace… Et je pourrai, à nouveau, aimer passionnèment…

Claire.background-2008_039.jpgdove.gif

Nouvelle écrite et publiée par Claire le 31 Mai 2009, d’après des poèmes de Sappho.image74 

ecrire dans -Mes romans-nouvelles-essais-poèsies.

Citation d’Homme célèbre :

On supporte moins aisément la passion que la maladie. Il y a toujours du remords et de l’épouvante dans la passion.

Alain.

Extrait des Propos sur le bonheur.


Archive pour 31 mai, 2009

PASSION DEVORANTE.

PASSION DEVORANTE. dans -Mes romans-nouvelles-essais-poèsies. yx6ixp8t

En ce soir d’été, je t’ai rencontré et tendrement nous nous sommes enlacés. Dès que je t’ai aperçu, ton image tentatrice a réveillé mon corps. Je voulais un amant, sans vouloir un mari qui m’aime intensément et voluptueusement. Tu as alors pris mon coeur et tu l’as emporté. Ton regard de braise m’a fait frisonner. Alors un amour passion disproportionné est né.

Il s’est manifesté sans prudence, amour intense. Mon désir de toi m’a brûlé et je me suis abandonnée. Tu m’as longuement caressé et j’ai tressailli sous tes baisers. Dans l’ivresse, le matin nous nous sommes réveillés. J’avais découvert cette passion faite de délices. Ce sentiment s’est accroché à moi et j’ai laissé tout pour toi. Tu m’as fait mille promesses que tu as, bien sûr, vite oubliées.

Et puis moi Aphrodite, je t’ai laissé partir pour fuir cet amour insensé qui n’était que folie. Me voici solitaire et enfin soulagée de ne plus être sous l’emprise de tes baisers. Mais ton image m’obsède et je ressens chaque jour la douleur de l’absence…

Il ne me reste plus rien. Je dois maintenant me reconstruire. Et tu ne deviendras bientôt qu’un agréable souvenir. Puis tu ne seras qu’un rêve ! Cet amour me quittera et me laissera de glace… Et je pourrai, à nouveau, aimer passionnèment…

Claire.background-2008_039.jpgdove.gif

Nouvelle écrite et publiée par Claire le 31 Mai 2009, d’après des poèmes de Sappho.image74 

ecrire dans -Mes romans-nouvelles-essais-poèsies.

Citation d’Homme célèbre :

On supporte moins aisément la passion que la maladie. Il y a toujours du remords et de l’épouvante dans la passion.

Alain.

Extrait des Propos sur le bonheur.

JETBOOKS Critiques de livre... |
Le Calice Noir |
ma vie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | the green dress and the blu...
| chatsrimentencoeur
| BAUDELAIRE, LORD BYRON, LE ...