MOZART.

MOZART. dans -Hommes célèbres. 180px-W_A_Mozart_at_21c

Portrait de Mozart fait à Salsbourg par un inconnu.

123gifs071 dans -Hommes célèbres.

La vie et l’oeuvre de Mozart.

Wolfgang Amadéus Mozart est né à Salzbourg en 1756. Dès l’âge de trois ans ses facultés pour la musique déconcertent son entourage . Son père Léopold (1719-1787) est maître de violon au service du Prince-Archevêque de Salsbourg.  Le couple a 7 enfants dont 2 seulement survécurent. Son père transmet sa passion à ses deux enfants, Mozart et sa soeur.

Mozart apprend jouer du clavecin, de l’orgue, du violon. A 6 ans, il peut improviser et il compose sa première oeuvre, un menuet.  Son père décide alors de présenter les deux virtuoses à toutes les cours et salons d’Europe , dont Paris, la cour impériale de Louis XV à Versailles, à Londres il est applaudi par le roi George III, Munich, Vienne, la cour impériale d’Autriche à Schönbrunn, Bruxelles. Mozart rencontre ainsi les plus grands musiciens comme Joseph Haydn avec lequel il se lie d’une grande amitié.

En 1767, Mozart écrit son premier opéra Apollo et Hyacinthus. Il  compose deux autres opéras Bastien et Bastienne et La finta simplice en 1768, à l’âge de 12 ans.

Mozart en Italie est captivé par le chant et l’opéra et apprendra l’art du contrepoint (superposition de plusieurs mélodies), qui caractèriseront son oeuvre. Son opéra Mithridate triomphe à Milan en 1770. Mais ayant la charge de maître de violon, il est rappelé auprès du nouveau prince-archevêque, Colloredo.

A cette époque il est nécessaire pour un artiste d’être sous la protection d’un homme riche et influent.

En 1777, Mozart part en tournée à Paris, dans une France en crise et en revient déçu. Sa mère Anna Maria Perlt (1720-1778), qui le suit, tombe malade et meurt le 03 juillet 1778. Mozart rentre alors à Salsbourg. Il poursuit son oeuvre.  En 1781, il rompt avec Colloredo. Mozart quitte la cour. Il s’installe à Vienne mais ses rapports avec Joseph II, puis Léopold II ne sont pas meilleurs.

En 1782, il épouse Constance Weber, pour laquelle il a composé un opéra, L’Enlèvement au Sérail. Mais le couple a des difficultés financières. Ils eurent 6 enfants en 9 ans dont seuls 2 survécurent.

En  décembre 1784, Mozart entre dans la Franc-maçonnerie et devient rapidement Compagnon puis Maître le 13 Janvier 1785. Son père et son ami Joseph Haydn le suivent. Il écrit des oeuvres pour ses frères maçons dont Die Maurerfreude éxécutée le 24 avril 1785 à un banquet de la Loge de Vienne. Puis la Maurerische Trauermusik (musique funèbre maçonnique) exécutée lors d’une tenue de Loge à Vienne en mémoire à deux frères maçons. Le 30 Septembre 1791, La Flûte enchantée , opéra est représentée pour la première fois à Vienne et est une description de l’initiation maçonnique. Mozart, dans son oeuvre, utilise le symbolisme maçonnique de la dualité entre l’Ombre et la Lumière.

Mozart tente d’obtenir un poste officiel sans y parvenir. Il survit financièrement en organisant de nombreux concerts et grâce à sa virtuosité de pianiste. Il compose continuellement. En 1785, il rencontre aussi Lorenzo Da Ponté qui écrira les textes de ses principaux opéras. L’opéra, Les Noces de Figaro, n’a que peu de succés à Vienne mais enthousiasme le public de Prague. Un nouvel opéra est commandé par la ville, Don Juan, à nouveau un succés.

En 1787, Mozart est nommé compositeur de la chambre royale par Léopold II mais aucune commande ne vient. Mozart travaille toujours avec acharnement.

En 1790, il livre à Joseph II, un opéra bouffe Casi fan Tutte. L’argent gagné ne couvre pas les dettes de Mozart et à la mort de Léopold II, il est laissé sans protection. Les concerts qu’il organise sont des échecs. Dans les derniers mois de sa vie, il compose pourtant un opéra, La Flûte enchantée pour un théâtre populaire de Vienne et une messe des morts, le Requiem qu’il laissera inachevée.

Mozart est souvent malade et chroniquement endetté. Il meurt épuisé le 05 décembre 1791 à Vienne à l’âge de 35 ans. Il laisse environ 626 oeuvres variées : symphonies, concertos, opéras, messes, sérénades… Sa musique s’inspire à la fois des écoles française, allemande et italienne.

 

Adolescent à 14 ans, Mozart entend à la Chapelle Sixtine, le Miserere d’Allegri, dont la partition est gardée secrète par le Vatican. Rentré chez lui il écrit de mémoire la totalité des notes chantées par 9 voix et deux coeurs.

Claire.background-2008_039.jpg 

Texte écrit et publié par Claire le 02 Avril 2009.  Mozart a séduit Claire car il a transmis par son amour de la musique la Beauté. Mozart est un virtuose.Le Myosotis, parfois utilisé comme emblème maçonnique

 

 


3 commentaires

  1. petiteombre dit :

     » La mort de Mozart frappa de stupeur le peuple de Vienne qui, dans un théâtre des Faubourgs, avait applaudi avec enthousiasme la magistrale « Flûte enchantée ». On l’enterra relativement vite, comme c’était l’usage à l’époque. Et on ne le mit pas dans une fosse commune, contrairement à une autre croyance fortement répandue, mais dans un caveau destiné à recueillir les corps des personnes décédées en hiver, la terre étant gelée. Enterrement de 3° classe, certes, mais très couramment pratiqué à cette époque. Sa femme Constance, très affectée et malade, ne fut pas présente, mais les amis proches de Mozart assistèrent à ses funérailles. »

    Félicitation pour votre blog très intéressant !

  2. fleurdelyss dit :

    Coucou chantal
    Merci pour ton message; je t’ai répondu sur mon blog.
    Super cet article sur Mozart….C’était vraiment un génie….Il faut dire qu’avec son père il est tombé dans la marmite dès le berceau…..
    Ses oeuvres font partie de celles que j’apprécie en musique classique….
    Bon après-midi
    Bisous
    A bientôt

    Dernière publication sur Le Monde de la Photo et de la Création : zzzzzzz

  3. fleurdelyss dit :

    Coucou chantal
    Merci pour ton message; je t’ai répondu sur mon blog.
    Excuse-moi de te répondre un peu tard, mais depuis samedi je suis sur Paris avec mes enfants et mes petits enfants et j’ai été occupée ce week-end.
    Bonne semaine
    Bisous
    A bientôt

    Dernière publication sur Le Monde de la Photo et de la Création : zzzzzzz

Répondre

JETBOOKS Critiques de livre... |
Le Calice Noir |
ma vie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | the green dress and the blu...
| chatsrimentencoeur
| BAUDELAIRE, LORD BYRON, LE ...