ABELARD ET HELOISE.

ABELARD ET HELOISE. dans -Histoires et légendes. 200px-Edmund_Blair_Leighton_-_Abaelard_Und_Seine_Sch%C3%BClerin_Heloisa 

Pierre Abélard et Héloïse selon Edmund Blair Leighton.

Abélard.

Pierre Abélard ( 1079-1142) est né en Bretagne, au Pallet, près de Nantes en 1079 dans une famille noble. Sa mère se prénommait Lucie et son père Béranger. Il eut 3 frères et une soeur. Après l’éducation que lui apporta son père, il suivit l’enseignement de Roscelin de Compiègne à Loches, puis à Angers et à Tours avec d’autres Maîtres. Il vint à Paris vers 1100 pour y suivre avec l’enseignement de Guillaume de Champeaux, archidiacre à Notre-Dame. Mais ayant des idées contraires, ils deviennent vite rivaux et ennemis.

A Paris comme à Laon, il étudie auprès d’Anselme et se fait remarquer. C’est un théologien, philosophe et compositeur français. Il a été l’un des fondateurs de la méthode scolastique avec Alexandre de Hales.

Vers 1102 il revient à Paris. Il est devenu maître. Il s’installe aux environs de Paris.  Il fonde sur la montagne Sainte-Geneviève en 1108 une école de rhétorique et de théologie. Il y enseigne aussi la philosophie scolastique. Il devient vite l’un des philosophes les plus importants de sa génération.

Cette école est fréquentée par 3000 auditeurs de toutes nations. Il débute plus tardivement ses études de théologie mais son succés est aussi grand dans l’enseignement de cette matière.

Abélard est un spécialiste du langage. Chez lui la dialectique s’apparente à la logique. Les mots sont conventionnels mais ils ont une valeur significative par la pensée. L’esprit opère sur l’individuel un travail d’abstraction qui le dépouille de ses particularités pour ne considérer que les éléments communs. Mais Abélard reste proche de la théorie néo-platonnienne des idées divines malgré sa position proche du nominalisme.

Nous lui devons de nombreuses oeuvres de logique, un traité intitulé  » Scito te ipsum » (connais toi toi-même). Abélard cherche aussi à résoudre les oppositions sur des questions où les Pères de l’Eglise font des affirmations qui s’opposent entre elles.

En ce XIIème siècle où les civilisations se rejoignent, Abélard est précurseur du dialogue interculturel. Il écrit le Dialogue entre un philosophe, un juif et un chrétien (1142) qui restera inachevé.

Abélard fut également un compositeur renommé de son temps. Ses chansons ne furent toutefois pas retrouvées. Cependant, on possède de nombreux hymnes et planctus qu’il composa pour les moniales du Paraclet.( Monastère près de Troyes, non loin de Provins).

Il est considéré par certains comme un hérétique vu ses positions théologiques et doctrinaires.  Il disait :  » La foi est l’opinion qu’on se fait des réalités cachées, non évidentes. » Or la foi est un don une grâce de dieu que nous pouvons soit accepter, soit refuser. Il est condamné en 1140 par le consul de Sens et se soumet.

Héloïse.

Héloïse ( 1101-1164) est une savante et religieuse française du moyen âge. Elle était probablement de la famille Garlande qui avait de l’argent et des membres influents. Elle était d’un niveau social inférieur à Abélard qui était noble.

Héloïse a passé son enfance au monastère d’Argenteuil sous la garde de son oncle le chanoine Fulbert à Paris.

Elle  fut une des élèves d’Abélard. Elle se fit remarquer par son esprit, ses connaissances et sa beauté qui lui valurent une renommée dans Paris à l’âge de 16 ans.

Abélard et Héloïse.

Dans la perspective de diriger les études d’Héloïse, Abélard fut accepté pour sa renommée et pris en pension chez le chamoine Fulbert, oncle d’Héloïse. Abélard est alors l’un des plus imminents professeurs de son époque, mais ce dernier chercha à devenir le professeur d’Héloïse aussi pour la séduire.

Héloïse tomba enceinte. Abélard expédia Héloïse en Bretagne dans sa famille où elle mit au monde un fils, nommé Astrolabe. Ce fils fut confié à la garde de la soeur d’Abélard.

Abélard et Héloïse se marièrent en secret sur l’insistence de Fulbert. Abélard veut le garder secret pour ne pas nuire à sa carrière universitaire. Mais Fulbert révèle ce mariage et crie au scandale. Abélard a placé Héloïse au couvent d’Argenteuil.

Le chanoine veut la répudiation et il prend des hommes de mains pour aller mutiler Abélard. Ils le châtrent de force. Désespéré Abélard se fait moine.

Le scandale est énorme car cette punition est réservée aux adultères. Comme punition, les deux malfrats qui ont suivi Fulbert subissent le même sort que la victime. Ils ont de plus les yeux crevés et Fulbert est suspendu. Mais sa disgrâce ne durera pas. Il fut réintégré parmi les chanoines de Notre-Dame.

Héloïse reste au couvent et prend le voile au Monastère d’Argenteuil où elle a passé son adolescence. Elle continue à entretenir une correspondance avec son mari et ses lettres sont les plus connues et les plus anciennes de l’amour romantique (Lettres célèbres d’Abélard et d’Héloïse écrites dans leur monastère respectif). Eloîse à Abélard :  » Tu sais, mon très cher, tout le monde le sait, j’ai été éprouvée par la perte, combien, dans cette misérable circonstance, une monstrueuse trahison, qui a fait le tour du monde, m’a ravie de moi-même en t’enlevant à moi. »( Nelle version des lettres I-VI, par Roland Oberson, Editions l’Age d’Homme, Lausanne, 2002, p175-176).

Elle soutint toujours Abélard. Elle a dominé son temps par sa sagesse, sa force et son habileté. Chassée d’Argenteuil , elle devint l’abbesse d’un prieuré qui avait appartenu à Abélard (le Paraclet).

Abélard mourut à 63 ans dans le prieuré clunisien de Saint Marcel, près de Châlon-sur- Saône le 21 Avril 1142. Son corps est transporté au Paraclet et Héloïse morte en 1164 est enterrée à ses côtés. En 1817, la ville de Paris, organise le transfert des dépouilles d’Abélard et d’Héloïse, dans un Mausaulée, couvert de deux gisants, au cimetière du Père-Lachaise ( division 7). Il est devenu un lieu de pélérinage pour les amants.

Claire.background-2008_039.jpg 

Histoire écrite et publiée par Claire le 14 Février 2009. Lors d’une promenade avec Rémi au cimetière du Père Lachaise à Paris, Claire a découvert le Mausolée des deux amants légendaires.

 


Autres articles

Un commentaire

  1. osee2 dit :

    Bel Amour
    Triste histoire
    Que de textes l’évoquent !
    Amicalement

    Dernière publication sur POURQUOI PAS : Décembre ?

Répondre

JETBOOKS Critiques de livre... |
Le Calice Noir |
ma vie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | the green dress and the blu...
| chatsrimentencoeur
| BAUDELAIRE, LORD BYRON, LE ...