L’ENLEVEMENT PAR ZEUS DE PERSEPHONE.

 L'ENLEVEMENT PAR ZEUS DE PERSEPHONE. dans -Histoires et légendes. 300px-Persephone_Hades_BM_Vase_E82

Perséphone chez Hadés, médaillon d’un Kylix attique (vers 440-430 av JC)

Hadès, fils de Cronos et de Rhéa, était le frère de Zeus et de Poseidon. Hadès tomba éperdument amoureux d’une jeune fille Perséphone, fille de Déméter.

Zeus créa alors Narcisse pour venir en aide à son frère, le seigneur de l’empire souterrain.

Perséphone cueillait, ce jour là, avec ses compagnes des fleurs dans une prairie de la vallée d’Enna. L’herbe tendre y était semée de roses, de crocus, de violettes, d’Iris et de Jacinthes.

Soudain, elle aperçut une forme inconnue d’elle, une fleur comme elle n’en avait jamais vu et qui lui paraissait donc plus belle que toutes les autres. Les bourgeons jaillissaient par centaines de ses racines et son parfum était très doux.

Seule Perséphone l’avait remarquée. Les autres jeunes filles se trouvaient à l’autre bout de la prairie. De se voir ainsi isolée l’effrayait mais elle ne pouvait résister à la tentation de cueillir cette fleur ravissante. C’était précisément ce que Zeus avait prévu.

Ravie, Perséphone tendit la main vers la fleur, objet de son désir, mais avant qu’elle puisse la toucher, un gouffre se creusa dans la terre et des chevaux noirs jaillirent, traînant un char et mené par un être sombre, majestueux et terrible. Il la saisit et la tint serrée contre lui.

Un instant plus tard, Persephone quittait la terre rayonnante dans la lumière du printemps, pour entrer dans le monde des morts, enlevé par le Roi du monde de la Nuit.

On dit qu’Hadés s’attacha Perséphone en lui faisant manger six pépins de Grenade et ainsi elle se lia à lui et aux Enfers.

Je réponds à la demande d’Isabelle dans son commentaire sous le texte : En 1863, une imposante statue en bronze, ci-dessous, Freedom, qui représenterait en fait la déesse grecque des enfers, Perséphone, fut placée au sommet du Dôme du Capitol à Washington. Mesurant 5,94 mètres et pesant environ 6800 kg, elle fut modelée dans une fonderie dans laquelle travaille l’esclave noir Philippe Reid…( le verbe est au présent du conditionnel ce qui implique effectivement un doute…)

188px-Capitol_dome_lantern_Washington dans -Histoires et légendes.

Claire.background-2008_039.jpg 

Conte écrit et publié par Claire le 10 Janvier 2009, d’après un hymne Homérique fort ancien, du VIIème ou VIIIème siècle.

 

 

 


Un commentaire

  1. isabelle dit :

    hello !
    je cherche à savoir si Persephone est bien la jeune femme représentée au sommet du dôme du capitol à Washington. Tout ce que je trouve sur internet se contredit, une fois oui, une fois non, vous me direz est-ce important ? si c’est effectivement Persephone au sommet de ce dôme, c’est embétant d’y trouver la déesse des enfers …. any idea ?
    bonne journée !
    isabelle

Répondre

JETBOOKS Critiques de livre... |
Le Calice Noir |
ma vie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | the green dress and the blu...
| chatsrimentencoeur
| BAUDELAIRE, LORD BYRON, LE ...