HORUS.

              HORUS. dans -l'Egypte ancienne 142px-Horus.svg

 5ei36rko dans -l'Egypte ancienne

Horus est l’un des plus grand dieu, vénéré sur tout le territoire Egyptien. Horus est l’appellation grecque du Dieu qui signifie  » celui qui est au-dessus  » ou  » celui qui est lointain.  » Le nom égyptien est Hor, «  le lointain, l’important  ». On trouve déjà la trace de ce dieu dès la préhistoire du temps du premier pharaon noir Narmer, assimilé quelquefois à Némes, vers 3300 avant JC.

Horus apparaît sous les traits d’un garçon nu  portant sa main à sa bouche et blotti sur les genoux d’Isis sa mère qui l’allaite. Adulte, il a l’apparence d’un homme à tête de faucon coiffé de la double couronne de la Basse et de la Haute Egypte ou d’un faucon. Il est représenté aussi comme un disque solaire aux ailes de faucon. Sous cette dernière forme, c’était un symbole de protection sur les portes et les salles intérieures des temples.

5ei36rko

PREMIERE PARTIE : 

PRINCIPALES FORMES D’HORUS :

Il est le faucon céleste. Son oeil droit est le soleil et son oeil gauche la lune.  A Héliopolis, il est Horahkty, l’horus de l’horizon qui fusionne ensuite sous la forme de Ré-Horahkty. 

Symbole du ciel, il a ensuite été identifié au soleil, dont il constitue l’une des formes principales.

Dans les pyramides , le pharaon défunt renait sous l’apparence d’Horus. Horus est après son père Osiris un des premiers pharaons d’Egypte. On le retrouve sur les fresques des tombeaux égyptiens.

Dans le mythe Osirien, il est le fils d’Isis et d’osiris que ces derniers ont conçu postmortem après qu’Isis ait reconstitué le corps d’Osiris avec ses morceaux éparpillés dans toute l’Egypte par Seth. Les Grecs l’appelleront Harpocrate soit Horus enfant ou Harsiesis soit Horus fils d’Isis.

Après sa naissance Isis le cache dans les marais du Delta où il grandit protégé de Seth, son oncle et ennemi, qui veut lui ravir le trône d’Egypte, obtenu par la succession de son père.

Adulte il combat Seth, pour venger son père. En le combattant, il perd son oeil gauche et le dieu Thot lui retrouve et lui restitue. Appelé Oudjat, cet oeil est pris par les Eyptiens comme un puissant symbole possèdant des vertus de protections magiques. Cet oeil est porté sous forme d’amulette. Il est alors Horus, vengeur de son père.

A l’opposé de Seth qui incarne le mal, Horus représente le bien. Seth est la violence et le chaos et Horus l’ordre tout comme pharaon. Horus est ainsi garant de l’harmonie universelle. Mais Seth est aussi l’auxiliaire de Ré qui l’accompagne dans son combat nocturne contre le serpent Apophis.

Le mythe d’Isis et d’Osiris est le mythe de la résurrection avec une vie après la mort et représente le Paradis des religions actuelles. Il permet aux Egyptiens qui se sont bien comportés pendant leur vie terrestre d’accéder à la vie éternelle après avoir été jugé par les dieux devant Osiris, devenu le dieu des morts.

Il est :
Harendotès (Horus curateur de son père)
Haroëris (Horus le Grand)
Horsemsou (Horus l’Ancien)
Harpocrate (Horus enfant)
Horus de Behedet (l’Horus vénéré à Edfou)
Harsiésis (Horus fils d’Isis)

5ei36rko

DEUXIEME PARTIE.

LA SUCCESSION DU TRONE D’EGYPTE.

Horus appuyé par sa mère Isis et pour faire cesser les combats avec Seth convoque le tribunal des dieux pour que ce tribunal se prononce sur le titulaire légitime de la succession du trône. Ré préside ce tribunal et Thot tient le rôle de greffier.

80 années s’écoulent sans que le débat progresse. Les voix de ce tribunal se partagent entre Horus, le pharaon légitime par succession de son père et Ré qui voit en Seth son défenseur contre Apophis, le serpent nocturne son ennemi dans sa course lorsque le jour se termine. De plus, Ré trouve Horus un peu jeune pour règner sur l’Egypte.

Les membres du tribunal ne réussissant toujours pas à trancher, Thot s’adresse à Neith qui est connue pour sa sagesse pour obtenir son jugement. Elle indique que la couronne revient à Horus. L’affaire semble enfin tranchée. C’est à tort, les débats continuent.

Isis demande que les nouveaux débats aient lieu au tribunal d’Héliopolis. Ce n’est bien sûr sans compter sur Seth qui s’y oppose, est en colère et demande que les débats se déroulent en l’absence d’Isis. Mais cette dernière est tenace et se présente devant le tribunal déguisée sous les traits d’une très belle femme. Devant cette femme, qui incarne la Beauté et qu’il ne reconnait pas, Seth baisse sa garde. Isis réussit à lui faire dire qu’il reconnait la légitimité filiale d’Horus. Isis se dévoile alors. Ré a pu juger l’imprudence de Seth face à cette femme.

Ré invite Seth et Horus à faire la paix lors d’un banquet. Seth humilie alors Horus lors de ce banquet. Osiris furieux intervient et traite les dieux d’incompétents. Les dieux pris en défaut prononcent alors le verdict favorable et définitif pour Horus. Seth n’est pas oublié et devient   » le dieu qui hurle dans le ciel à côté de Ré. » Il est le dieu du désert, des oasis et des peuples barbares.

5ei36rko

On trouve Horus dans les cérémonies de momification avec ses quatre fils qui sont représentés sur les 4 couvercles des canopes et protègent les viscères du défunt : -Amset à tête d’homme, – Douamotef à tête de chien, – Hâpi à tête de Babouin et -Kebehsenouf à tête de faucon. Ils aident le Pharaon à monter au ciel.

Les fêtes d’Horus avaient lieu le 22 du mois de Mechir, avec Ptah, le 23 du mois de Pamenoth, le 1er du mois de Pajon, avec ses Compagnons, et son festival était 1er jour du mois de Payni.

La naissance d’Horus intervenait l’un des jours épagomènes correspondant au 15 juillet.( voir le calendrier égyptien ci-dessus ).

Claire.background-2008_039.jpg

Article écrit et publié par Claire le 16 Novembre 2008. Claire est toujours passionnée par l’Egypte et la Beauté de ses dieux et légendes.

 

 

 


4 commentaires

  1. osee dit :

    Bonne semaine Chantal !
    *
    J’espère que tu ne souffriras pas trop dans les transports !
    *
    L’Egypte restera mon regret…ne pas avoir visité ses vestiges…Ma déesse préférée est Isis « celle qui pleure », la consolatrice, celle qui redonne la vie…
    (c’est le nom de mon ordi !)
    *
    Amicalement

    Dernière publication sur POURQUOI PAS : Décembre ?

  2. bonnepoire dit :

    coucou, ia Ora Na!!!
    Merci de ton passage (je t repondue pour une astuce que tu connais peut-être déjà / cocktails), je te souhaite une excellente semaine, j’ai plein de nouvelles recettes que je mettrai en ligne (nourriture, cocktails …) … nana!

  3. naguere dit :

    Bonjour Chantal,
    Il serait intéressant de « traduire » les mois égyptiens. Il me semble qu’il n’y avait que deux saisons, la sèche et l’humide avec la crue du Nil.
    Bonne fin de journée – Naguère

  4. reack dit :

    horus c le dieu ra c un mechant et cette represente le jour et horus la nuit

Répondre

JETBOOKS Critiques de livre... |
Le Calice Noir |
ma vie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | the green dress and the blu...
| chatsrimentencoeur
| BAUDELAIRE, LORD BYRON, LE ...