ABRAHAM-LOUIS BREGUET.

       Abraham Louis Bréguet                                          BREGUET Louis

Abraham-Louis Breguet.                                         Louis François Clément Breguet.

 ABRAHAM-LOUIS BREGUET. dans -Hommes célèbres. 48iu9k4a                                    

PREMIERE PARTIE.
HISTOIRE DE LA MAISON BREGUET.

Abraham-Louis Breguet est né en Suisse à Neuchâtel le lundi 10 janvier 1747 ( 1747-1823). Il est issus d’une famille de protestants français réfugiés en Suisse. Il est orphelin à l’âge de 11 ans et sa mère se remarie avec un cousin de son père, horloger et commerçant de métier.

Son beau père l’envoie chez un horloger de Verrières, près de Paris. A 15 ans , il entre en apprentissage à Versailles et y rencontre trois personnes importantes pour son futur métier :- L’abbé Joseph-François Marie professeur de Mathématiques qui lui enseigne la physique, l’optique, l’astronomie et la mécanique,- Ferdinand Berthoud horloger de haut niveau, horloger de la marine qui l’embauche dans son atelier et lui apprend l’horlogerie, – Jean-Antoine Lépine Maître horloger et dont les inventions techniques sont encore d’actualité et avec lequel il collabore.

Abraham-Louis Breguet ouvre son atelier, quai de l’horloge, sur l’île de la cité en 1775. Il réalise pour la Reine Marie-Antoinette en 1982, la montre perpétuelle à répétition et quantième n°2 10/82.

En 1783, un officier des gardes de la Reine, demande à la maison Breguet de réaliser une montre incorporant toutes les complications et toutes les techniques connues à l’époque. Aucun délai et prix n’est fixé. Malheureusement la Reine ne connaîtra pas cette montre, c’est la n°160, dite Marie-Antoinette qui sera réalisée après sa mort.

Cette pièce unique qui est passée par diverses collections privées arrive au Mémorial Muséum de Jérusalem où elle fut volée en avril 1983 et elle est aujourd’hui heureusement retrouvée.

Abraham-Louis Breguet est reconnu officiellement maître horloger en 1784.

En 1789, sous le régime de la terreur, Abraham-Louis Breguet doit fuir Paris pour l’Angleterre avec son fils. Il s’y consacre pendant 2 ans à des études de mécanique.

Abraham-Louis Breguet est fait citoyen Français en 1792 et il se réinstalle à Paris en 1793. Il est en tant que commerçant très avancé sur son temps. Dès 1796, il crée la montre à souscription, toute simple à une aiguille. Le quart du prix était payé à la commande et les livraisons se faisaient dans l’ordre des souscriptions.

En 1798, le général Napoléon Bonaparte passe trois commandes à la maison : une montre à répétition, une pendulette de voyage à Almanach, une montre perpétuelle à répétition.

Abraham-Louis Breguet invente aussi le chronomètre musical faisant office de métronome et le présente lors de l’exposition aux champs de Mars de l’an II . Il est ainsi le père du métronome.

Il crée également la 1ère montre bracelet en 1810 pour la reine de Naples Caroline Murat, soeur de l’empereur Napoléon Ier.

Par ordonnance royale de 1816, il entre à l’Académie des Sciences et reçoit la légion d’honneur du Roi Louis XVIII. Il est aussi nommé Horloger de la Marine. Il est membre du Bureau des Longitudes. Il meurt à Paris le dimanche 17 septembre 1823 à l’âge de 76 ans.

Au décès de son père en 1823,  Antoine-Louis Breguet (1776-1858) lui succède . Mais les ventes et les commandes déclinent rapidement  jusqu’à faire défaut. En 1833 les ventes sont tombées à moins de 50 pièces. Antoine-Louis Breguet prend donc la décision de donner la succession à son fils Louis-Clément Breguet , né à Paris le 22 décembre 1803 et mort à Paris le 27 Octobre 1883. Il fut élève au lycée Condorcet. La société Breguet, Neveu et Compagnie est née.

Louis-Clément Breguet se passionne encore pour les applications de l’électricité. Il développe les 1ères horloges électriques et la pendule à diapason.

Il abandonne ensuite l’horlogerie et se consacre aux télégraphes électriques et aux communications en 1870. Edward Brown reprend la société en 1870.

Louis-Clément Breguet fut élu membre de l’Académie des Sciences en 1874.

Parmi ses descendants au 3ème degré on trouve l’homme politique Louis Joxe (1901-1991), au 4ème degré l’homme politique Pierre Joxe (1934), au 5ème degré l’actrice Clémentine Célarié , née en 1957 sous le nom de Meryem Célarié .

Pendant la 1ère guerre mondiale, la crise de 1929, la seconde guerre  » Montres Breguet  » produit des montres de médiocres qualités. Puis à partir de 1950 la maison renoue avec la tradition et le luxe.

La marque est reprise par les joaillers parisiens Pierre et Jacques Chaumet en 1970. Puis en 1987, Breguet passe à la Investors Corporation. En 1997 la firme Breguet fête les 250 ans de la naissance d’Abraham-Louis Breguet. En 1999, le groupe horloger Swatch Group  la rachète.

Depuis 1976, les usines se situent à l’Abbaye dans la vallée de Joux en Suisse.

Quelques autres clients célèbres ont passés commande à la firme dont : 1803 le Prince de Galles, 1806 l’Impératrice Joséphine, 1815 le Baron Rothschild, 1825 le Roi de France Louis XVIII, 1863 le Comte de Paris, 1901 Sir Winston Churchill, 1950 le Duc de Windsor.

48iu9k4a dans -Hommes célèbres.

DEUXIEME PARTIE.

MECENE DU PETIT TRIANON. ( voir dans les pages à droite l’article sur le Petit Trianon ).

Après un an de travaux le Petit Trianon ouvre ses portes le 02 Octobre 2008. Ces travaux qui ont coûté 5 millions d’euros ont été financés grâce au mécènat de la maison Breguet. Ainsi naîtra un partenariat entre le domaine de Versailles et la marque horlogère Suisse  » Montres Breguet  » devenue Swatch Group.

L’horloger de la Reine Marie Antoinette après  la terrible tempête de 1999 et la sécheresse de 2003 achète le chêne dit  » Marie-Antoinette « , qui n’a pas résisté à ces cataclysmes, pour construire l’écrin de la montre n° 160, dite aussi  » Marie-Antoinette. En effet, ce Chêne a 324 ans et doit être abattu . Nicolas G Hayek , Président du Groupe horloger Swatch Group Absorbant de «  Breguet  » l’apprend et décide le lui donner une seconde vie. Il crée en 2004, une réplique de la montre  » Marie-Antoinette »contenue dans un de ces écrins en bois.

« Breguet » découvre alors que le Petit Trianon a besoin d’être restauré et décide alors de financer cette restauration. Mécène, il rachète des meubles d’origine et d’époque. Il veut restaurer le Petit Trianon tel qu’il se trouvait au départ de Marie-Antoinette. Il faut se rappeler que le 05 Octobre 1789, à cause d’ une pluie fine,  la Reine s’est abritée dans une grotte construite dans les jardins du château. Un valet vient lui annoncer que le peuple est au grille du château et réclame du pain. Il faut partir. Elle quitte précipitamment le Petit Trianon et n’y reviendra plus et va vers sa fin tragique.

« Montres Breguet » souhaite perpétuer son lien avec Versailles. Marie-Antoinette qui affectionnait les bijoux, les parfums, les nouveautés et  » les gardes du temps » commanda sa première montre en 1782 dite  » perpétuelle ». Elle avait appris la renommée d’un horloger qui saurait faire des montres se remontant toutes seules grâce à un ingénieux système de masse oscillant.

Un an plus tard une nouvelle commande est faite à l’horloger et inventeur pour la reine pour une montre qui possèderait toutes les complications connues à l’époque. C’est ainsi que va naître la Breguet n°160, connue sous le nom de  » Marie-Antoinette « . Elle fut terminée 44 ans après sa commande, la Reine et Abraham-Louis Breguet étaint déjà morts lors de sa finition. 

Une publicité pour la marque a été réalisée au Petit Trianon.

Il est à noter que  »Montres  Breguet  » a récemment mis en vente une ligne stylo-plumes en hommage aux écrivains qui mentionne  » Breguet » dans leurs oeuvres.

Claire. background-2008_039.jpg

Article écrit et Publié par Claire le 08 Novembre 2008, charmée par la Beauté du Petit Trianon et des montres  » Breguet  » qui nous permettent à chaque seconde de mesurer et de gérer le temps.

48iu9k4a

Parmi les montres citées de Marie-Antoinette, pour un éclairage technique:

1) du site : Hautehorlorgerie, rubrique : Breguet-Breguet-marque du périmètre- acteurs.

- 1775-80 : Perfectionnement de la montre automatique « à secousses » dite perpétuelle.

- 1783 : Invention du ressort-timbre pour les montres à répétition.
Dessin des aiguilles pommes dites « aiguille Breguet » et des chiffres arabes dits « chiffres Breguet ».

2) du site : Horlogerie-Suisse, rubrique : la page de la marque de montres Breguet.

- 1783 : Commande de la montre dite de Marie-Antoinette, terminée en 1827 après plusieurs interruptions. Cette œuvre est considérée comme la première montre à Grande Complication de l’histoire de l’horlogerie.

175px-Perelachaise-Breguet-p1000357                                  

Buste d’Abraham Breguet au cimetière du Père Lachaise.


Archive pour 9 novembre, 2008

ABRAHAM-LOUIS BREGUET.

       Abraham Louis Bréguet                                          BREGUET Louis

Abraham-Louis Breguet.                                         Louis François Clément Breguet.

 ABRAHAM-LOUIS BREGUET. dans -Hommes célèbres. 48iu9k4a                                    

PREMIERE PARTIE.
HISTOIRE DE LA MAISON BREGUET.

Abraham-Louis Breguet est né en Suisse à Neuchâtel le lundi 10 janvier 1747 ( 1747-1823). Il est issus d’une famille de protestants français réfugiés en Suisse. Il est orphelin à l’âge de 11 ans et sa mère se remarie avec un cousin de son père, horloger et commerçant de métier.

Son beau père l’envoie chez un horloger de Verrières, près de Paris. A 15 ans , il entre en apprentissage à Versailles et y rencontre trois personnes importantes pour son futur métier :- L’abbé Joseph-François Marie professeur de Mathématiques qui lui enseigne la physique, l’optique, l’astronomie et la mécanique,- Ferdinand Berthoud horloger de haut niveau, horloger de la marine qui l’embauche dans son atelier et lui apprend l’horlogerie, – Jean-Antoine Lépine Maître horloger et dont les inventions techniques sont encore d’actualité et avec lequel il collabore.

Abraham-Louis Breguet ouvre son atelier, quai de l’horloge, sur l’île de la cité en 1775. Il réalise pour la Reine Marie-Antoinette en 1982, la montre perpétuelle à répétition et quantième n°2 10/82.

En 1783, un officier des gardes de la Reine, demande à la maison Breguet de réaliser une montre incorporant toutes les complications et toutes les techniques connues à l’époque. Aucun délai et prix n’est fixé. Malheureusement la Reine ne connaîtra pas cette montre, c’est la n°160, dite Marie-Antoinette qui sera réalisée après sa mort.

Cette pièce unique qui est passée par diverses collections privées arrive au Mémorial Muséum de Jérusalem où elle fut volée en avril 1983 et elle est aujourd’hui heureusement retrouvée.

Abraham-Louis Breguet est reconnu officiellement maître horloger en 1784.

En 1789, sous le régime de la terreur, Abraham-Louis Breguet doit fuir Paris pour l’Angleterre avec son fils. Il s’y consacre pendant 2 ans à des études de mécanique.

Abraham-Louis Breguet est fait citoyen Français en 1792 et il se réinstalle à Paris en 1793. Il est en tant que commerçant très avancé sur son temps. Dès 1796, il crée la montre à souscription, toute simple à une aiguille. Le quart du prix était payé à la commande et les livraisons se faisaient dans l’ordre des souscriptions.

En 1798, le général Napoléon Bonaparte passe trois commandes à la maison : une montre à répétition, une pendulette de voyage à Almanach, une montre perpétuelle à répétition.

Abraham-Louis Breguet invente aussi le chronomètre musical faisant office de métronome et le présente lors de l’exposition aux champs de Mars de l’an II . Il est ainsi le père du métronome.

Il crée également la 1ère montre bracelet en 1810 pour la reine de Naples Caroline Murat, soeur de l’empereur Napoléon Ier.

Par ordonnance royale de 1816, il entre à l’Académie des Sciences et reçoit la légion d’honneur du Roi Louis XVIII. Il est aussi nommé Horloger de la Marine. Il est membre du Bureau des Longitudes. Il meurt à Paris le dimanche 17 septembre 1823 à l’âge de 76 ans.

Au décès de son père en 1823,  Antoine-Louis Breguet (1776-1858) lui succède . Mais les ventes et les commandes déclinent rapidement  jusqu’à faire défaut. En 1833 les ventes sont tombées à moins de 50 pièces. Antoine-Louis Breguet prend donc la décision de donner la succession à son fils Louis-Clément Breguet , né à Paris le 22 décembre 1803 et mort à Paris le 27 Octobre 1883. Il fut élève au lycée Condorcet. La société Breguet, Neveu et Compagnie est née.

Louis-Clément Breguet se passionne encore pour les applications de l’électricité. Il développe les 1ères horloges électriques et la pendule à diapason.

Il abandonne ensuite l’horlogerie et se consacre aux télégraphes électriques et aux communications en 1870. Edward Brown reprend la société en 1870.

Louis-Clément Breguet fut élu membre de l’Académie des Sciences en 1874.

Parmi ses descendants au 3ème degré on trouve l’homme politique Louis Joxe (1901-1991), au 4ème degré l’homme politique Pierre Joxe (1934), au 5ème degré l’actrice Clémentine Célarié , née en 1957 sous le nom de Meryem Célarié .

Pendant la 1ère guerre mondiale, la crise de 1929, la seconde guerre  » Montres Breguet  » produit des montres de médiocres qualités. Puis à partir de 1950 la maison renoue avec la tradition et le luxe.

La marque est reprise par les joaillers parisiens Pierre et Jacques Chaumet en 1970. Puis en 1987, Breguet passe à la Investors Corporation. En 1997 la firme Breguet fête les 250 ans de la naissance d’Abraham-Louis Breguet. En 1999, le groupe horloger Swatch Group  la rachète.

Depuis 1976, les usines se situent à l’Abbaye dans la vallée de Joux en Suisse.

Quelques autres clients célèbres ont passés commande à la firme dont : 1803 le Prince de Galles, 1806 l’Impératrice Joséphine, 1815 le Baron Rothschild, 1825 le Roi de France Louis XVIII, 1863 le Comte de Paris, 1901 Sir Winston Churchill, 1950 le Duc de Windsor.

48iu9k4a dans -Hommes célèbres.

DEUXIEME PARTIE.

MECENE DU PETIT TRIANON. ( voir dans les pages à droite l’article sur le Petit Trianon ).

Après un an de travaux le Petit Trianon ouvre ses portes le 02 Octobre 2008. Ces travaux qui ont coûté 5 millions d’euros ont été financés grâce au mécènat de la maison Breguet. Ainsi naîtra un partenariat entre le domaine de Versailles et la marque horlogère Suisse  » Montres Breguet  » devenue Swatch Group.

L’horloger de la Reine Marie Antoinette après  la terrible tempête de 1999 et la sécheresse de 2003 achète le chêne dit  » Marie-Antoinette « , qui n’a pas résisté à ces cataclysmes, pour construire l’écrin de la montre n° 160, dite aussi  » Marie-Antoinette. En effet, ce Chêne a 324 ans et doit être abattu . Nicolas G Hayek , Président du Groupe horloger Swatch Group Absorbant de «  Breguet  » l’apprend et décide le lui donner une seconde vie. Il crée en 2004, une réplique de la montre  » Marie-Antoinette »contenue dans un de ces écrins en bois.

« Breguet » découvre alors que le Petit Trianon a besoin d’être restauré et décide alors de financer cette restauration. Mécène, il rachète des meubles d’origine et d’époque. Il veut restaurer le Petit Trianon tel qu’il se trouvait au départ de Marie-Antoinette. Il faut se rappeler que le 05 Octobre 1789, à cause d’ une pluie fine,  la Reine s’est abritée dans une grotte construite dans les jardins du château. Un valet vient lui annoncer que le peuple est au grille du château et réclame du pain. Il faut partir. Elle quitte précipitamment le Petit Trianon et n’y reviendra plus et va vers sa fin tragique.

« Montres Breguet » souhaite perpétuer son lien avec Versailles. Marie-Antoinette qui affectionnait les bijoux, les parfums, les nouveautés et  » les gardes du temps » commanda sa première montre en 1782 dite  » perpétuelle ». Elle avait appris la renommée d’un horloger qui saurait faire des montres se remontant toutes seules grâce à un ingénieux système de masse oscillant.

Un an plus tard une nouvelle commande est faite à l’horloger et inventeur pour la reine pour une montre qui possèderait toutes les complications connues à l’époque. C’est ainsi que va naître la Breguet n°160, connue sous le nom de  » Marie-Antoinette « . Elle fut terminée 44 ans après sa commande, la Reine et Abraham-Louis Breguet étaint déjà morts lors de sa finition. 

Une publicité pour la marque a été réalisée au Petit Trianon.

Il est à noter que  »Montres  Breguet  » a récemment mis en vente une ligne stylo-plumes en hommage aux écrivains qui mentionne  » Breguet » dans leurs oeuvres.

Claire. background-2008_039.jpg

Article écrit et Publié par Claire le 08 Novembre 2008, charmée par la Beauté du Petit Trianon et des montres  » Breguet  » qui nous permettent à chaque seconde de mesurer et de gérer le temps.

48iu9k4a

Parmi les montres citées de Marie-Antoinette, pour un éclairage technique:

1) du site : Hautehorlorgerie, rubrique : Breguet-Breguet-marque du périmètre- acteurs.

- 1775-80 : Perfectionnement de la montre automatique « à secousses » dite perpétuelle.

- 1783 : Invention du ressort-timbre pour les montres à répétition.
Dessin des aiguilles pommes dites « aiguille Breguet » et des chiffres arabes dits « chiffres Breguet ».

2) du site : Horlogerie-Suisse, rubrique : la page de la marque de montres Breguet.

- 1783 : Commande de la montre dite de Marie-Antoinette, terminée en 1827 après plusieurs interruptions. Cette œuvre est considérée comme la première montre à Grande Complication de l’histoire de l’horlogerie.

175px-Perelachaise-Breguet-p1000357                                  

Buste d’Abraham Breguet au cimetière du Père Lachaise.

JETBOOKS Critiques de livre... |
Le Calice Noir |
ma vie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | the green dress and the blu...
| chatsrimentencoeur
| BAUDELAIRE, LORD BYRON, LE ...