CARESSES.

19ea8dc9e27b458cf4aecbe95cd56e05.jpg 

Lorsque tu m’aperçois après ce long trajet que tu as fait, ton regard me caresse . Tu suis le contour de mon corps, caché,  à la dérobée. Pendant cette promenade dans Paris, tu poses ta main sur mon bras, tu le caresses avec tendresse.  Ton désir est trop fort, tu ne peux t’empêcher de toucher ma peau. Un lien se tisse comme une préface.

Assis l’un en face de l’autre, pendant ce déjeuner, tu continues inconsciemment à me caresser de ton regard, et nos regards se font miroirs. Tes yeux me disent tout ton amour. Tu attrapes ma main sur la table, tu ne peux t’empêcher de la toucher.

Tes caresses ont sur moi un incroyable pouvoir de détente. J’oublie toutes les préoccupations de la journée. Goût du mystère, je les attends….

Ces caresses sont devenues indispensables. J’aime sentir la chaleur de ton corps à travers tes mains parfois maladroites et quelquefois si agiles. J’aime aussi me perdre, chaque jour, dans ton regard si caressant. Tendre, serein et maître de mon corps, tu fournis à ma peau ses habits les plus chauds. Pose tes mains sur moi, caresse moi ! Ne laisse pas ce jour finir sans qu’elles se promènent sur mon corps. Comme il est doux d’attendre ces caresses et délicieux de les retenir !

Tu exprimes ainsi ton désir. Tes mains de soie et tes doigts chauds éveillent chaque jour aussi mon désir. Tu exprimes ta sensualité. Passe tes doigts sur ma peau nue et plonge les ensuite, à l’abri des regards, vers des rivages plus inconnus…

Mais ces caresses ne sont-elles pas le goût de la dépendance. Comment me protèger de toi et du mal que tu pourrais me faire ?… Je t’aime trop…

Claire. background-2008_039.jpgdove.gif

Nouvelle écrite et publiée par Claire le 07 Octobre 2008.

CARESSES. dans -Mes romans-nouvelles-essais-poèsies. ecrire

CITATIONS D’HOMMES CELEBRES.

Par la caresse, nous sortons de notre enfance mais un seul mot d’amour et c’est notre naissance.

Paul Eluard.

Caressez longuement votre phrase et elle finira par sourire.

Anatole France.

Le désir s’exprime par la caresse comme la pensée par le langage.

Jean-Paul Sartre.


Archive pour 7 octobre, 2008

CARESSES.

19ea8dc9e27b458cf4aecbe95cd56e05.jpg 

Lorsque tu m’aperçois après ce long trajet que tu as fait, ton regard me caresse . Tu suis le contour de mon corps, caché,  à la dérobée. Pendant cette promenade dans Paris, tu poses ta main sur mon bras, tu le caresses avec tendresse.  Ton désir est trop fort, tu ne peux t’empêcher de toucher ma peau. Un lien se tisse comme une préface.

Assis l’un en face de l’autre, pendant ce déjeuner, tu continues inconsciemment à me caresser de ton regard, et nos regards se font miroirs. Tes yeux me disent tout ton amour. Tu attrapes ma main sur la table, tu ne peux t’empêcher de la toucher.

Tes caresses ont sur moi un incroyable pouvoir de détente. J’oublie toutes les préoccupations de la journée. Goût du mystère, je les attends….

Ces caresses sont devenues indispensables. J’aime sentir la chaleur de ton corps à travers tes mains parfois maladroites et quelquefois si agiles. J’aime aussi me perdre, chaque jour, dans ton regard si caressant. Tendre, serein et maître de mon corps, tu fournis à ma peau ses habits les plus chauds. Pose tes mains sur moi, caresse moi ! Ne laisse pas ce jour finir sans qu’elles se promènent sur mon corps. Comme il est doux d’attendre ces caresses et délicieux de les retenir !

Tu exprimes ainsi ton désir. Tes mains de soie et tes doigts chauds éveillent chaque jour aussi mon désir. Tu exprimes ta sensualité. Passe tes doigts sur ma peau nue et plonge les ensuite, à l’abri des regards, vers des rivages plus inconnus…

Mais ces caresses ne sont-elles pas le goût de la dépendance. Comment me protèger de toi et du mal que tu pourrais me faire ?… Je t’aime trop…

Claire. background-2008_039.jpgdove.gif

Nouvelle écrite et publiée par Claire le 07 Octobre 2008.

CARESSES. dans -Mes romans-nouvelles-essais-poèsies. ecrire

CITATIONS D’HOMMES CELEBRES.

Par la caresse, nous sortons de notre enfance mais un seul mot d’amour et c’est notre naissance.

Paul Eluard.

Caressez longuement votre phrase et elle finira par sourire.

Anatole France.

Le désir s’exprime par la caresse comme la pensée par le langage.

Jean-Paul Sartre.

JETBOOKS Critiques de livre... |
Le Calice Noir |
ma vie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | the green dress and the blu...
| chatsrimentencoeur
| BAUDELAIRE, LORD BYRON, LE ...