ALPHEE ET ARETHUSE.

livre5.gif coeur_075.gif

alphee_arethuse

Dans l’île d’Ortygie, tout près de Syracuse, la plus grande ville de Sicile, se trouve une fontaine sacrée appelée Aréthuse.

Jadis Aréthuse une chasseresse jeune et belle et disciple d’Artémis lui donna son nom. Tout comme Artémis, elle n’aimait pas les hommes et elle aimait aussi comme elle avec passion la chasse et la vie en forêt.

Un jour fatiguée et essoufflée , après avoir poursuivi un gibier, elle s’assit au bord d’un ruisseau clair et ombragé par un saule. L’eau limpide lui donna envie de se baigner. Arethuse ôta donc ses vêtements et se glissa dans l’eau fraîche et délicieuse. Elle nagea dans cette eau transparente et se délassa. Puis, tout à coup, elle sentit une agitation dans les profondeurs de l’eau.

Aréthuse effrayée se précipita sur la berge. Elle remit en hâte ses vêtements. Elle entendit alors une voix:  » Pourquoi t’en vas-tu si vite ma belle ? »

Sans un regard en arrière,  Aréthuse quitta au plus vite la berge et courut par peur vers le refuge des grands bois. Mais elle était poursuivie par quelqu’un d’aussi rapide. L’inconnu lui demanda d’arrêter sa course. Il lui dit alors qu’il était le dieu de la rivière, Alphée et que seul l’Amour le décidait à aller ainsi à sa poursuite. Mais Aréthuse ne voulait rien entendre. Elle ne pensait qu’à lui échapper.

Ce fut une longue course mais le dieu pouvait courir beaucoup plus longtemps qu’elle. Epuisée Aréthuse implora la déesse Artémis. Cette dernière l’entendit et la changea en fontaine, puis fendit la terre et un tunnel relia soudain, par dessous la mer, la Grèce et la Sicile. Aréthuse y plongea et émergea dans l’île d’Ortygie, et le lieu où jaillit sa fontaine est sacré. Il est dédié à Artémis.

On dit qu’on y voit des fleurs venues de Grèce et qu’une coupe de bois jetée , en Grèce, réapparaît dans le puits d’Aréthuse en Sicile.

La légende dit également que le dieu Alphée, reprenant la forme du fleuve, la suivit dans le tunnel et c’est pourquoi encore ses eaux vont se mêler à celle de la fontaine.

Claire. background-2008_039.jpg           

Légende écrite et publiée par Claire le 29 Septembre 2008 d’après un conte d’Ovide, poète latin ( 43 av JC- 17 ou 18 après JC ).

coeur_075.gif

 

 


Autres articles

4 commentaires

  1. naguere dit :

    Encore un texte que je ne connaissais pas. Bon dimanche – Naguère

  2. bonnepoire dit :

    Un petit passage pour prendre des nouvelles et lire des textes que je ne connaissais pas non plus, je sais que tu visites mon blog en ce moment (avec nos 11 heures de décalage!! vive la technologie du « voir en direct qui visite le blog »!), je te souhaite une excellente soirée, A bientôt soso

  3. bonnepoire dit :

    Je viens de te laisser un comm qui a priori n’a pas fonctionné…….. je venais faire un ptit tour chez toi, toujours aussi agréable……à bientôt soso

  4. Framboise dit :

    A Rouen , adossée au Gros Horloge, une fontaine ancienne , restaurée et sculptée au XVIII° siècle, représente les amours du fleuve Alphée et de la nymphe Aréthuse.

    « belle fontaine chérie de nos nymphes … »

Répondre

JETBOOKS Critiques de livre... |
Le Calice Noir |
ma vie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | the green dress and the blu...
| chatsrimentencoeur
| BAUDELAIRE, LORD BYRON, LE ...