DAPHNE ET APOLLON.

 Apollon et Daphné, par Tiepolo (v. 1743–1744)

Apollon et Daphné par Tiepolo. ( v 1743-1744 ).

 

Daphné était une jeune chasseresse. Elle était la fille du dieu-fleuve Pénée. Elle était disait-on réfractaire à l’Amour et au mariage. Elle a été le premier Amour d’Apollon et rien n’a d’étonnant à ce qu’elle ait fuit Apollon. Les jeunes filles qui l’aimaient  étaient forcées, soit à tuer secrètement leur enfant , soit à se donner la mort, soit à être exilées.

Daphné refusait aussi tout amant mortel. Son père s’en chagrinait et la grondait gentiment. Elle se blotissait contre lui pour se faire pardonner alors il cédait à son attente. Elle retournait, courir dans les bois, ravie de sa liberté.

Mais un jour qu’elle chassait Apollon l’aperçut. Sa robe lui venait aux genoux, ses bras étaient nus et ses cheveux en désordre. Sa beauté malgé cela était enchanteresse. Un feu  dévora le coeur d’Apollon qui tomba amoureux. Il s’élança à la poursuite de Daphné. Daphné s’en aperçut et courut encore plus vite. Elle excellait à la course  et Apollon eut du mal à la rattraper, mais il y parvint quand même. «  Ne crains rien. »criait-il.  » Arrête ».  » Je suis ni un rustre, ni un berger, je suis le seigneur de Delphes et je t’aime. »

Mais Daphné fuyait toujours, plus effrayée encore. Si Apollon la poursuivait son sort était désespéré.  Il fallait qu’elle lui échappe. Il n’était pas loin. Déjà elle sentait le souffle du dieu sur sa nuque. Les arbres s’écartèrent pour la laisser passer. Elle vit le fleuve de son père. Elle cria alors :  » Père, aide moi, sauve moi ! « 

 A ces mots une torpeur la prit. Ses pieds se mirent à s’enraciner dans le sol. Une écorce l’enveloppait maintenant et des feuilles jaillissaient. Elle était transformée en laurier. Apollon médusé suivait des yeux la métamorphose.  » La plus belle fille est perdue pour moi.  » dit-il.  » Mais au moins tu seras mon arbre. Le front de mes vainqueurs sera ceint de tes feuilles. Tu assisteras à tous mes triomphes. » Les feuilles du laurier seront désormais consacrées aux triomphes, aux chants et aux poèmes.

Claire.  background-2008_039.jpg   

Histoire écrite par Claire le 22 Septembre 2008 d’après une légende d’Ovide  » Daphné  » .  ( Ovide, poète latin 43 avant JC 17 ou 18 après JC .)

 


Autres articles

2 commentaires

  1. Francine dit :

    Un Magnifique conte…Bravo!!!
    Très bel écrit

  2. Mary dit :

    Ca m’a tenu en haleine, c’est le cas de le dire….quelle ‘chute’! On ne saura jamais pourquoi elle n’a pas voulu!
    Bon, je vais en chercher un autre qui finit bien!^^
    Mary Lou

    Dernière publication sur  : "Zen Attitude"

Répondre

JETBOOKS Critiques de livre... |
Le Calice Noir |
ma vie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | the green dress and the blu...
| chatsrimentencoeur
| BAUDELAIRE, LORD BYRON, LE ...