POMONE ET VERTUMNE.

 POMONE ET VERTUMNE. dans -Histoires et légendes. 250px-melzi_222-220x300

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pomone et Vertumne De Vos Cornelis (vers 1584-1651).

coeur_073.gif

Ces deux divinités sont romaines.

Pomone est une nymphe qui n’aime pas les forêts sauvages mais les jardins et les vergers :  tailler, émonder, greffer, tout ce qu’aime faire un jardinier l’enchantait. Elle fuyait la compagnie des hommes pour rester seule à rêver dans son jardin. Cependant des hommes la remarquaient dont l’ardent Vertumne, mais Pomone ne les voyait même pas.

Vertumne pour ne pas l’effrayer et la voir fuir venait sous un déguisement, soit de moissonneur lui apportant une corbeille d’épis de maïs, soit de bouvier gauche et maladroit, soit de vigneron. Il réussissait ainsi l’approcher. Il était triste de ne pas pouvoir se montrer sous sa véritable apparence.

Un jour après avoir réflèchi, Vertumne se présenta sous les traits d’une vieille femme. Pomone ne trouva pas étrange qu’elle vienne admirer ses fruits. Vertumne lui dit :  » Mais tu es bien plus belle encore et il l’embrassait. «  Il continua à lui donner des baisers comme une vieille dame ne l’aurait jamais fait. Pomone s’alarma. Il le vit alors et déserra son étreinte.

Vertumne s’assit près d’un orme qu’enlaçait une vigne couverte de grappes pourpres. Il dit alors :  » Qu’ils sont beaux ensemble et combien ils seraient différents séparés l’un de l’autre, l’arbre inutile et la vigne rampant sur le sol, incapable de porter ses fruits. N’es tu pas toi comme cette vigne ? Tu te détournes de tous ceux qui te désirent. Tu aspires à être toujours seule. Et pourtant il y a un homme qui t’aime plus que tout. Tu devrais ne pas  repousser cet homme qui est Vertumne. Tu es son premier amour. Il n’en aura pas d’autre. Comme toi il aime les jardins et les vergers. Il travaillerait à tes côtés. »

Vertumne avec beaucoup de sérieux lui rappela combien Vénus haïssait les jeunes filles au coeur dur.  Il lui raconta l’histoire d’Anaxarête, qui avait dédaigné son soupirant Iphis jusqu’à ce que ce dernier se pendit à sa grille. Vénus avait alors Changé la fille sans coeur en statue de pierre.  » Que ceci te serve de leçon et t’incite à céder à celui qui t’aime avec sincérité. » implora-t-il.

Vertumne abandonna sur ces mots son déguisement et se tint devant elle. Pomone fut conquise par sa jeunesse et sa beauté jointe bien sûr à tant d’éloquence. Désormais ses vergers eurent deux jardiniers.

Légende racontée  par Claire d’après Ovide , poète latin ( 43 avant JC- 17 ou 18 après JC ).

coeur_073.gif

Claire. background-2008_039.jpg    

Légende écrite et publiée par Claire le 13 Septembre 2008.

Claire ne pouvait rester insensible à l’Amour de ces deux jardiniers qui créent la Beauté des jardins et des vergers ainsi qu’à la morale sur l’Amour qui en découle. De plus, Claire adore se promener dans ses jardins et rêver.

 


Autres articles

4 commentaires

  1. naguere dit :

    Bonjour, Chantal
    Je ne connaissais pas cette histoire de Pomone. J’aime assez toute cette mythologie où l’on retrouve pas mal d’archétypes. Donc, de vérités universelles. Je te souhaite un bon week-end – Naguère

  2. bonnepoire dit :

    l’amour à travers le jardin… ou le jardin à travers l’amour … l’amour est aussi universel!

  3. chantalflury dit :

    Pour la morale sur l’amour, il y a : « aimer celui qui t’aime avec sincérité. »
    L’amour c’est vrai est universel.

  4. osee dit :

    Bonne semaine chantal !
    Très beau conte.
    Puisse l’amour règner dans tous les coeurs…
    Amicalement.
    Annie

    Dernière publication sur POURQUOI PAS : Décembre ?

Répondre

JETBOOKS Critiques de livre... |
Le Calice Noir |
ma vie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | the green dress and the blu...
| chatsrimentencoeur
| BAUDELAIRE, LORD BYRON, LE ...