LA COCCINELLE.

 

coccinelle

La coccinelle.

PREMIERE PARTIE.

LA COCCINELLE.

Coccinellidae, en français coccinellides, elle est aussi appelée coccinelle ou  » bête à bon dieu ». C’est un insecte.

La coccinelle est de petite taille de 0,1 mm à 1,5 cm. Elle a une forme arrondie, de courtes pattes et un nombre de points qui varie de 2 à 24 points, selon les espèces. La plus connue est rouge avec sept points.

Elle chasse les pucerons, les acariens et toutes sortes de parasites nuisibles aux récoltes. Elle mange beaucoup, elle est vorace. Elle est l’amie des jardiniers et remplace les insecticides. Mais le nombre de coccinelles est réduit aujourd’hui à cause de la pollution.

Pendant la saison froide, elle trouve refuge sous les pierres, sous l’écorce des arbres, dans les vieilles souches, dans la mousse, sous les feuilles.

Au printemps le mâle et la femelle s’accouplent. La femelle pond entre 50 et 400 oeufs. La métamorphose s’effectue en 4 temps : l’oeuf, la larve, la nymphe et l’adulte.

La coccinelle est aussi la première voiture produite par la marque allemande Volkswagen.

 La coccinelle

DEUXIEME PARTIE.

LA LEGENDE DE LA COCCINELLE.

Au moyen âge un homme était condamné à mort par le roi.

Mais au moment où le bourreau allait lui trancher la tête sur le billot, une coccinelle se posa sur son cou. La chance après la malchance lui souriait.

Le roi crut en un signe de dieu et le gracia. De là viendrait l’expression » bête à bon dieu « .

Dans la civilisation occidentale elle est considérée comme un porte-bonheur par les hommes. Combien d’enfants ont chanté : « Petite bête à bon dieu, fera-t-il beau demain ? »

Dans l’hypothèse où la coccinelle qui s’est posée sur la main ne s’envole pas, avant d’avoir chanté trois fois cette phrase, il fera beau le lendemain.

On trouve aussi des bijoux qui figurent la coccinelle. Ils sont présentés comme un objet capable d’exaucer un souhait, un voeu, une espérance, de préserver, de défendre et de protéger.

Claire. background-2008_039.jpg

Article écrit par Claire le 06 Septembre 2008. Elle a été charmée par la beauté des couleurs de la coccinelle et de sa représentation symbolique. De plus, elle a peuplé l’enfance et les chants de Claire.

LA COCCINELLE. dans -Histoires et légendes. 4gwxft9k

 


Autres articles

6 commentaires

  1. booguie dit :

    merci de ta venue, tu connais le parasite de la coc?c’est une espèce de guêpe qui ponds un oeuf sous sa coquille c’est atroce,la larve la dévore de l’intérieure et lorsqu’elle éclos elle se sert encore de la coc,pour se protéger,bizarre la nature par moment hein!!!!!bon te souhaite un très bon weck-end,plein de soleil dans ton coeur,,,à plus booguie

    Dernière publication sur Liberté d'expression. : Professeur Jill_Patrice Cassuto:

  2. chamade1000 dit :

    Bonsoir
    Merci de ton passage chez moi
    J’aime beaucoup les coccinelles
    J’aime les prendre et les laisser courir sur mon bras puis les voir s’envoler, mais bon maintenant on n’en voit déjà plus
    Bien intéressant ton blog
    Je repasserai
    Amicalement
    Francine

    Dernière publication sur Mes émotions : A cette enfant que j'étais °°°°°

  3. osee dit :

    Bonjour Chantal,

    Merci de ta visite et de ton com.

    Agréable de rêver un peu en lisant ton blog…
    Pour la coccinelle…j’aime beaucoup en rencontrer dans mon jardin…D’autant plus que ces « gentilles » bêtes mangent plus que leur poids en pucerons chaque jour ! Ecologique !
    Amicalement
    Annie

    Dernière publication sur POURQUOI PAS : Décembre ?

  4. Camille dit :

    Bonjour chantal !
    Il s’est passé un phénomène très étrange aujourd’hui :
    Des dizaines de coccinelles se sont réunies sur ma térasse et la façade de ma maison, toute l’après-midi… En faite il y en avait peut-être plus que des dizaines !

    Serait-ce la saison des amours ? Il parraît que c’est au primptemps…

    Si ce n’est pas ça , je ne vois pas trop comment expliquer toute cette agitation sur mes fenêtres !!

    Une petite idée ?

    Merci
    Camille

  5. tendaime dit :

    Bonjour,
    J’ai neuf conccinelles que j’ai trouvées par terre au même endroit à côté de mon bureau alors que mes fenêtres sont pratiquement toujours fermées, de lus nous sommes en février et il me semble que ce n’est pas la saison pour en avoir (ni pour ouvrir les fenêtres d’ailleurs).
    Qui est assez ferru de symbolique (ou d’esoterisme) pourra m’expliquer la signification de ces visiteurs agréables?
    D’ailleurs, j’en trouve régulièrement dans mon appartement de ma ville de banlieue (95440).

    Tendaime.

  6. timo dit :

    j’ai des coccinelles elles sont tro belle

Répondre

JETBOOKS Critiques de livre... |
Le Calice Noir |
ma vie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | the green dress and the blu...
| chatsrimentencoeur
| BAUDELAIRE, LORD BYRON, LE ...