LE COMEDIEN.

livre5.gif

LE COMEDIEN.

 Salle comble ( 2x70/90)  

Toile de Marie. introitus. unblog.fr

PREMIERE PARTIE.

LA FORMATION DU COMEDIEN.

La formation théâtrale s’inscrit dans un processus d’apprentissage et de recherche. Il développe la créativité du groupe. Le comédien tient sa place dans ce groupe en respectant les autres. Il est curieux, va à la rencontre de l’autre et écoute. Il doit connaître d’avance les moments où il placera ses mots et au-delà ses émotions. Il étudie ses textes. Puis il les interprète et à travers eux émergent des personnages, des situations. Il sait imiter un personnage qu’il doit faire vivre ou revivre ou qui vient d’ être créé. Il est son double.

Son métier doit être une passion, il sait captiver, divertir, faire rêver son auditoire. Il connaît le moment précis où ses larmes couleront, la tonalité qu’il prend à tel ou tel moment, la force des mots qu’il prononce. Il saura mettre des mots suspendus, montrer ses fureurs, faire trembler sa voix, mettre des sons étouffés,  etc… Il doit savoir faire passer toutes sortes d’émotions. Il ressent ces émotions. Il étudie les passions pour mieux les reproduire. Il  éveille aussi la curiosité.

 Il a l’art de tout imiter. Il  sait jouer toutes sortes de caractères, de rôles. Il ne doit pas seulement sentir, mais rendre scrupuleusement les signes extérieurs du sentiment. Il doit souvent rester froid et tranquille. Il s’ouvre à tous les publics.

                   LE COMEDIEN. dans -le processus de création. veycc0dv

DEUXIEME PARTIE.

LE COMEDIEN ET SON CORPS.

Le corps est l’instrument du comédien.  Il est son médiateur principal. A travers lui il fait passer les sentiments, les émotions, les énergies. Il faut qu’il  le respecte. Il est à l’écoute de ce corps, l’assouplit, le détend, le rend réceptif pour mieux le maîtriser.

Il doit le déplacer avec aisance et être sûr de lui. Sur scène il évacue rapidement l’angoisse qui l’envahit quelquefois face à son public.

La voix est le prolongement du corps du comèdien. Il doit maîtriser les techniques vocales et respiratoires. A partir de la découverte de son propre timbre de voix, il peut interprèter des spectacles, faire un sketch,  réaliser un doublage vocal de films étrangers etc… Sa voix est le seul conducteur de l’imaginaire.  Elle doit être claire, précise. Il apprend à connaître le rythme de cette voix, à l’écouter et il ne peut  jamais relâcher sa vigilence en interprètant un personnage. Il doit être aussi passionné.

 

 TROISIEME PARTIE.

LA VIE ET LE COMEDIEN.

La pièce achevée le comédien ne doit avoir ni trouble, ni douleur, ni mélancolie. Il n’a fait qu’une pure imitation et a su faire passer les émotions du personnage qu’il représentait auprès du public. Il a su décaller son » Moi « pour faire vivre ce personnage. Maintenant il le quitte pour penser déjà au prochain rôle qu’il devra interprèter. Il part avec le texte qu’il  étudiera, répétera, répétera encore pour arriver à la perfection.

Et après il guidera peut être avec ses connaissances d’autres artistes. Il créera, diffusera et formera. Il pourra monter une compagnie, écrire, enseigner.

Il s’ouvrira pendant ses loisirs à tous les genres artistiques, théâtre, danse, musique, humour, lectures diverses, étude de personnages anciens, visite d’oeuvres d’art etc… A ce moment là il sera lui-même … et aura retrouvé son  » Moi « .

CLAIRE.  background-2008_039.jpg         http://oregonstate.edu/dept/theatre/

                   

8j9lta4f dans -le processus de création.

Article écrit et publié par Claire le 07 Juin 2008.

Pour Claire le comédien transmet l’Amour et la Beauté à travers les interprètations multiples de ses personnages à son public auquel appartient  Claire .    

coeur_075.gif        Bienvenue_sur_le_blog


Archive pour 14 juin, 2008

EROS ( CUPIDON ) ET PSYCHE.

Psyché ranimée par le baiser de l'Amour par Antonio Canova

Psyché ranimée par le baiser de l’Amour ( année 1793)  de CANOVA ANTONIO.

livre5.gifcoeur_075.gifEros et Psyché : Edition bilingue français-latin 

 EROS ( CUPIDON ) ET PSYCHE.

Dans les récits, Cupidon est décrit comme un adolescent grave et beau. Il possède un arc et  » des flèches du désir ». Avec ses flèches, il provoque l’Amour. Il est le fils d’ Arès ( Mars) et de Vénus ( Aphrodite).

La renommée de la beauté de Psyché, fille de roi,  s’étend sur toute la terre. Les hommes viennent la contempler. Ces hommes disaient que Vénus ne pouvait rivaliser avec cette mortelle. De ce fait, les temples de Vénus étaient négligés. Ses villes étaient désertées. Vénus était très en  colère et elle devint jalouse de Psyché. Elle demanda l’aide de Cupidon pour qu’il use de son pouvoir et de ses flèches, contre lesquelles il n’existe aucune défense, pour rendre amoureuse Psyché.

Mais le malheur de psyché était que les hommes la contemplaient, l’admiraient, l’adoraient mais aucun ne s’éprenait d’elle. Elle fut conduite sur une colline par son père,  qui avait consulté un oracle pour qu’elle rencontre un bon mari, où un serpent ailé terrifiant viendrait la voir et en ferait sa femme.

Psyché sentit qu’un vent la soulevait. Elle oublia  et s’endormit. Elle se réveilla dans une prairie, près d’un château. Elle y entra. Elle se baigna. Elle resta seule la journée. Quelqu’un vint la rejoindre la nuit.  Elle sut qu’il était l’amant et l’époux qu’elle avait tant désiré. C’était Cupidon qui l’avait rejointe.  Lorsque Cupidon vit Psyché, il tomba immédiatement amoureux d’elle. Toutes les nuits, il lui rendait visite et la quittait dès l’apparition de l’aube.

Psyché apprit par son époux que ses deux soeurs pleuraient à l’endroit où elle avait disparu. Cupidon lui dit qu’il ne fallait pas qu’elles voient Psyché sous peine de sa propre destruction. Mais comme elle avait trop de chagrin, il lui indiqua qu’elle fasse ce qu’elle voulait. Cependant il ne fallait pas qu’elle se laisse tenter pour voir Cupidon car elle serait séparée de lui.

Les deux soeurs portées par le vent, Zéphyre, arrivèrent. Psyché les attendait. Elles entrèrent dans le palais et furent saisies de curiosité devant tout ce qui s’y trouvait.  Qui était le seigneur de ce lieu , l’époux de leur soeur ?

Cette nuit là l’époux de Psyché, Cupidon, la mit encore une fois de plus en garde. Il lui rappela qu’elle ne devait jamais le voir. Psyché voulut revoir ses soeurs. Elles lui demandèrent à nouveau qui il était ? Psyché leur dit qu’elle n’avait jamais posé les yeux sur son époux. Ses soeurs la persuadèrent qu’il devait bien être l’affreux serpent et qu’une nuit il dévorerait Psyché. La terreur envahissait le coeur de Psyché et y faisait partir l’Amour.

Cette nuit là, Psyché devait cacher un couteau bien effilé et une lampe à côté de son lit. Elle pourrait ainsi après avoir allumé la lampe , tuer l’horrible serpent. Elle partirait ensuite avec ses soeurs.

Psyché laissa Cupidon s’endormir. Elle alluma la lampe. Doucement, elle s’approcha du lit. Elle regarda celui qui était étendu. C’était la plus belle des créatures. Psyché honteuse tomba à genoux. Une goutte d’huile brûlante glissa sur l’épaule de Cupidon qui se réveilla. Il vit la lumière et la déloyauté de Psyché. Il s’enfuit. Néanmoins il lui apprit son nom et il lui précisa que l’Amour ne pouvait pas vivre sans confiance.

Psyché partit et se dit que jamais elle ne renoncerait à le retrouver. Cupidon de son côté rejoignit sa mère pour lui demander de panser sa blessure. Psyché décida qu’elle parlerait à Vénus et se proposerait d’être son humble servante. Elle se mit en route pour retrouver la déesse. Vénus la voyant lui dit : « tu es si laide que tu ne trouveras jamais un amoureux. » Elle donna une croute de pain à Psyché et lui ordonna de dormir sur le sol. Elle trouva des tâches plus dangereuses les unes que les autres pour Psyché. Psyché en allant exécuter ces tâches eut envie de se noyer dans un ruisseau  par désespoir. Mais une voix sortant des roseaux lui dit qu’elle n’avait pas le droit de se noyer et cette voix l’aida à accomplir ce que Vénus lui demandait.

Vénus s’entêtait dans ses épreuves. Maintenant de son côté Cupidon avait sa blessure cicatrisée et il désirait ardemment retrouver Psyché. Vénus essaya de l’empêcher de sortir de la maison. Mais il est impossible d’emprisonner l’Amour. Il réveilla par un baiser Psyché que Vénus avait endormie par un parfum magique dont seul l’amour pouvait annuler les effets. Puis Cupidon s’envola vers l’Olympe pour consulter Jupiter sur le sort de Psyché qu’il aimait.

Jupiter annonça alors aux Dieux que Cupidon et Psyché étaient officiellement mariés et proposa d’accorder l’immortalité à Psyché. Mercure enleva donc Psyché et la déposa dans le palais des dieux. Vénus s’était calmée et  se disait qu’au ciel Psyché devrait s’occuper de Cupidon et de ses enfants et qu’elle ne pourrait plus tourner la tête aux hommes et s’immiscer dans son propre culte. Cupidon et Psyché ( l’Ame) s’étaient retrouvés et cette union ne devait jamais se briser.

( Ce récit, rédigé par Claire,  a été conté par Apulée (Apuleius), auteur latin du II ème siècle de notre ère , né vers 123-125 apr JC .)

Claire précise qu’au château de Chantilly (Oise) toute l’histoire de Cupidon et de Psyché est peinte sur les vitraux de la galerie de Psyché.

CLAIRE. background-2008_039.jpg

coeur_075.gif

Ecrit et Publié par Claire le 07 Juin 2008, d’après la mythologie grecque.

Claire a été séduite par la Beauté, l’Amour et le Désir d’Eros ( Cupidon ) et Psyché.

coeur_075.gif        EROS ( CUPIDON ) ET PSYCHE. dans -Histoires et légendes. 5729199

 

JETBOOKS Critiques de livre... |
Le Calice Noir |
ma vie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | the green dress and the blu...
| chatsrimentencoeur
| BAUDELAIRE, LORD BYRON, LE ...