LES REINES D’EGYPTE

 livre5.gif

Beaucoup de femmes lors des civilisations Egyptiennes ont pris le pouvoir seule ou au côté du pharaon. Elles ont inspiré un Amour sublimé à leurs époux et aux artistes qui nous ont laissé d’elles de magnifiques fresques, statues ou monuments. L’histoire de l’ Egypte des pharaons perdure encore de nos jours grâce à elles. Les reines citées dans le texte qui suit ont exercé le pouvoir conjointement au pharaon ou seule et ont dirigé l’Egypte.

LES REINES D'EGYPTE dans -l'Egypte ancienne 4s7x67yt

PREMIERE PARTIE.

TETISHERI OU TETI-SHERI.

Tétishéri ou téti-shéri vécu vers -1600 avant JC. Elle est la fille de Tienna et Néfrou. Elle est une reine de la XVII ème dynastie. Elle est l’épouse de Senakhtenrê, Taô Ier .

Elle est la mère de Séquenenrê, Taô II qui épouse la grande épouse royale  Ahhotep (Iâh- Hotep)  » que le dieu lune soit accompli « . La momie de Séquenenrê garde les traces de coups profonds sur son visage et son crâne (donné probablement par une hâche de guerre) qui ont été volontairement laissés par les momificateurs. Il est mort lors d’un combat contre les Hyksôs.

Elle est la grand-mère de Kamôsis ( Kames) et d’ Ahmosis (Ahmose). Leur capitale est Thèbes, qu’ils préserveront des envahisseurs. Ils combatirent contre les Hyksôs et réunifièrent les deux terres d’Egypte, la Haute et la Basse Egypte.

Tétishéri vécu environ 70 ans et un décret la reconnut  pour ses bienfaits rendus à l’Egypte pendant cette période troublée par la guerre avec les Hyksos (en Egyptien hekaou khasout, les chefs des pays étrangers). Les Hyksos montrent leur supériorité militaire grâce au cheval  jusqu’alors inconnu en Egypte : deux chevaux étaient attelés à un char de guerre. Les Hyksos occupent alors une grande partie de l’Egypte. Ils firent d’Avaris sur le Delta, leur capitale. L’occupation des Hyksos fut longue de plus de 100 ans. Les Egyptiens les chasseront hors de l’Egypte et utiliseront par la suite les chevaux pour livrer bataille.

Ahmosis (né de la lune), son petit fils offrit à Tétishéri un domaine et une magnifique tombe. Ahmosis a épousé la reine et divine adoratrice Ahmès-Néfertari (la belle entre les belles), qui devient alors la grande épouse royale.

A Abydos, Ahmosis fit construire une chapelle en l’honneur de sa grand-mère Tétishéri. On peut y voir le pharaon Ahmosis sur une stèle mettant des offrandes à la reine Tétishéri.

4s7x67yt dans -l'Egypte ancienne

DEUXIEME PARTIE.

HATCHEPSOUT.

Mâatkaré, Khenemet-Amon, Hatchepsout, (règne d’environ -1479 à -1458 avant JC) est une reine de la XVIIIème dynastie. Elle règna pendant une période de prospérité de l’Egypte. Elle est l’épouse de Thoumosis II. A sa mort, elle prit d’abord le pouvoir comme femme en tant que co-régente de Thoumosis III, le fils de son demi-frère. Puis durant sa minorité, elle règna.

Après 7 ans de règne, elle se proclame donc pharaon. Le titre de Pharaon était alors réservé aux hommes. En conséquence, pour mieux s’imposer à la tête du pouvoir, Hatchepsout s’habilla comme un homme. Elle fit disparaître ses formes de femme sous un habit de pharaon. Elle porta la barbe postiche et la queue de taureau des pharaons. Elle dirigea le pays pendant 21 ans.

Elle se fit construire, en 1500 avant JC, sur la rive ouest du Nil, en face de Thèbes un temple funéraire somptueux à Deir El Bahari, par l’architecte Semnout. Ce temple funéraire a des lignes modernes et s’encastre parfaitement dans le cirque rocheux où il a été construit. Ce temple est composé d’une allée de sphinx à l’effigie d’Hatchepsout et de terrasses à plusieurs niveaux. Il est placé sous la protection de la déesse Hathor, déesse de l’Amour et de la Beauté.

Dans ce temple se trouvent de nombreuses fresques, notamment celle de l’expédition menée au pays de Pount ( Somalie) par la reine, pour récupérer des tissus, de l’ivoire, des résines, des essences rares, myrrhe, encens,  de l’ébène, des minéraux, de l’or,  des animaux , panthères, léopards, singes etc… sous son règne.

Des fresques d’animaux et d’autres sous différents thèmes peuvent être vues encore aujourd’hui. Elles sont en bon état de conservation.

Hatchepsout fit édifier des obélisques à la chapelle rouge de Karnak, le temple de Pakhet en moyenne Egypte, des sanctuaires sur l’île d’Eléphantine etc…L’inscription qu’elle a fait mettre sur le temple de Pakhet, en moyenne Egypte est :  » Mon esprit considère l’avenir car l’âme d’un roi pense à l’éternité. Le Dieu m’a créée pour rendre forte sa puissance sur terre. « 

Elle a règné 21 ans. Puis Thoumosis III reprend le pouvoir. La momie d’ Hatchepsout se trouve au Musée du Caire.

 

nefertiti%2520restored%2520(2)

TROISIEME PARTIE.

NEFERTITI.

« La belle est venue », Néfertiti (Nefer Neferou Aton) règna d’ environ -1370 à -1354 avant JC. Elle fut reine au côté d’Akenaton. Elle fut associée au pouvoir par ce dernier. Elle développa avec son époux la religion d’Aton, le dieu unique. Elle prit les richesses des temples d’Amon qui devenaient un danger pour le pouvoir du Pharaon.

On suppose qu’elle fut une princesse étrangère. Elle est prénommée sur des stèles Kiya, surnom d’origine asiatique. On a retrouvé deux magnifiques bustes de Nefertiti, sculptés par Toutmosé, qui montrent qu’elle fut une très belle femme . Il aurait peut- être été son amant.

Elle fonda, avec Akhenaton,  la ville d’Akhetaton (Tell El Amarna ) qui devint la nouvelle capitale de l’Egypte. Dans ce lieu avec le pharaon , elle pouvait adorer le Dieu Aton. Elle fit construire des temples avec son époux à ciel ouvert où les rayons d’Aton pouvaient atteindre le couple royal, pour lui donner les pouvoirs divins. On voit sur des fresques des mains au bout des rayons d’Aton (le soleil) qui irradient le couple royal de ses bienfaits. Des prêtres d’Aton furent nommés dans ces temples, qui faisaient des offrandes et participaient au culte en présence du pharaon et de la reine.

Elle ne mit au monde que des filles :

- Méritaton, (l’aimée d’Aton) qui épousa Sémenkharé (qui fut co-régent d’Akhenaton).

- Mekétaton qui mourut prématurément. On trouve des fresques du deuil de ses parents dans la tombe d’Amarna, (la protégée d’Aton).

- Ankhésenpaaton (elle vit pour Aton) qui épousa Toutankhamon et prit le nom d’Ankhsenamon .

 - Puis Néfernérouaton (belle est la perfection d’Aton), Neferneférourê (belle est la perfection de Ré) et Sétépenrê (l’élue de Ré).

Nefertiti associait ses filles à la vie publique. L’une d’elle devint même l’épouse d’Akhénaton.

Nefertiti disparut d’un seul coup de cette vie publique. S’est elle retirée à la suite du deuil de certaines de ses filles ? A-t-elle été bannie ? Est-t-elle morte ? Cette période du pharaon hérétique, Akhénaton, reste encore une énigme car énormément de traces de la vie du couple royal ont été effacées par les nouveaux pharaons qui ont vénéré à nouveau le culte d’Amon et redonné le pouvoir à leurs prêtres. Seuls restent , pour connaître l’histoire, les tombeaux dont les peintures des fresques sont en très mauvais états.

4s7x67yt

QUATRIEME PARTIE

ANKHESENPAATON devenue ANKHESENAMON dite AKHESA.

Elle est la troisième fille de Nefertiti et d’Akhenaton. Elle a entre 12 ou 15 ans lorsqu’elle épouse Toutankhaton (règne vers -1346 à -1327avant JC) qui serait un fils d’Akhenaton et d’une autre femme que Nefertiti peut être Tiyi . Toutankhaton aurait lors de ce mariage entre 10 et 13 ans. Les personnages influents du royaume sont Aÿ le père divin, le général et grand chambellan Horemheb, le trésorier et sculpteur Maya, l’ambassadeur Hanis. Toutankhamon serait le demi frère ou le frère de Sémenkharé le co-régent d’Akhénaton qui a règné à ses côtés environ 1 an.

Le couple royal quitte la capitale d’Akhénaton, sans guerre civile, ni destruction, la laissant au désert. La cité sera détruite beaucoup plus tard sous le règne de Ramsés II.

Le couple royal  retourne vers le clergé d’Amon et prend comme  capitale Menphis. Ankhesenpaaton prend le nom de Ankhesenamon et Toutankhaton celui de Toutankhamon . Le peuple revient aux croyances des dieux anciens.

Après 9 ou 10 ans de règne Toutankhamon meurt. Il a environ 18 ou 19 ans, victime semblerait-il d’un attentat. On trouve une blessure sur sa momie à la tête. Il est enterré dans une minuscule tombe de la Vallée des Rois. Elle fut découverte par Howard Carter qui présente la seule tombe intacte du Nouvel Empire dont Toutankhamon fut le 11 ème roi de la XVIIIème dynastie. Cette tombe contient un lourd sarcophage et est remplie de mobilier hétéroclite, divers objets statues etc….Toutankhamon porte un masque d’or de 11 kg. Le 3ème cercueil contenant la momie est en or et pèse 110 kg.

Le couple a eu deux enfants morts nés que l’on retrouve momifiés dans la tombe de Toutankhamon.

Veuve trop tôt Akhesa a vécu la tourmente de la fin d’une époque. Elle est garante de la légitimité de l’Egypte. A la mort de Toutankhamon, elle épouse Aÿ , âgé, qui devient pharaon pendant 3 ou 4 ans. A sa mort elle demande au roi des Hittites , Souppilouliouma, de lui envoyer un fils comme époux. Il se fait tuer en chemin. La trace d’Akhésa disparait ensuite de la vie publique. Puis Horemheb  devint pharaon ( vers 1323- 1306 avant JC ). Horemheb et ses successeurs tinrent compte de l’expérience d’Akhénaton et surveillèrent étroitement le clergé de Thèbes. Le règne d’Horemheb fut heureux et prospère. Il sut maintenir l’équilibre entre le clergé de Ré de Memphis et celui d’Amon de Thèbes.

La découverte  des trésors de Toutankhamon a permis de connaître le visage d’Akhésa. La reine apparaît jeune sur une plaque d’ivoire ornant le couvercle d’un coffre. Elle est très belle et ressemble à Néfertiti. Elle présente à son mari des bouquets de lotus et de papyrus .

Sur le dossier d’un trône plaqué d’or, Akhésa est représentée plus âgée. Elle a un visage plus grave. Elle porte une couronne comportant des cornes de vache symbolisant la déesse Hathor, d’un soleil et deux hautes plumes. De la main droite, la reine fait un geste de protection destiné à pharaon. A son côté une inscription  » Pour l’éternité « .

D’autres représentations, sur les parois des chapelles de Toutankhamon montrent Akhésa à divers moments de son existence. La reine accompagne pharaon à la chasse pour l’aider à soumettre les forces du chaos. De plus quand le roi tient un ennemi par les cheveux son épouse est derrière lui et le gratifie d’un fluide bienfaisant. Quand Toutankhamon tire à l’arc, la reine est assise devant lui et désigne le fourré de papyrus d’où s’élèvent les oiseaux etc…

On voit aussi le roi versant un liquide parfumé à la reine, assise sur un coussin, dans sa main droite. Elle se retourne, regarde vers pharaon et pose le coude gauche sur les genoux de son époux.

4s7x67yt

CINQUIEME PARTIE.

NEFERTARI.

Nerfertari ( la plus belle de toutes),  vécu environ 1300 à 1260 avant JC. Elle est l’épouse très aimée et chérie de Ramses II, un des pharaons les plus puissant d’Egypte, qui succède à son père Séthi Ier. La capitale de l’Egypte est alors Pi -Ramsés.

Dès les premières années du règne de Ramses II, elle fut associée au pouvoir. Elle fut couronnée en tant que reine à l’âge de 19 ans et porta le titre de  » Souveraine du double pays, celle qui préside à la destinée de la Haute et de la Basse Egypte, maîtresse de toutes les terres, celle qui satisfait les dieux, épouse du dieu vivant. »

Le pharaon l’appelle  » la Dame de charme, la riche d’Eloges, la belle de visage et la douce d’Amour ».

Dans toutes les grandes décisions, Néfertari se trouvait au côté de Ramses II. Lorsqu’il partait en guerre, elle prenait la tête du pouvoir à sa place.

Elle est associée aux cérémonies religieuses. Elle participe au traité de paix avec les Hittites.

Nefertari a eu une fille Merytamon qui serait devenue par la suite reine en épousant à son tour Ramses II.

Néfertari mourut, à l’âge de 40 ans. Sa tombe est la plus belle de la vallée des reines.

Ramses II fit construire un temple à Abou Simbel. A l’entrée de ce temple, 4 statues gigantesques de 38 mètres de haut, sont sculptées par des artistes représentant Ramses II.

A côté de ce temple, par Amour et en l’honneur de la grande épouse royale, Néfertari, Ramses II fit  édifier un autre temple. Il est également monumental. Néfertari y figure en compagnie des enfants royaux.

4s7x67yt

 SIXIEME PARTIE.

CLEOPATRE VII.

Cléopâtre  VII,  » la déesse , l’aimée de son père » est née à Alexandrie en l’an 69 avant JC.  Elle est la fille de Ptolémée XII. Elle fut reine d’environ 51 à 30 avant JC.

A la mort de son père, elle monte sur le trône avec son frère Ptolémée XIII, alors âgé de 10 ans. Cléopâtre a 17 ans. Elle épouse son frère. Mais il l’écarte du pouvoir et elle doit fuir pour avoir la vie sauve.

Elle est âgée de 22 ans lorsqu’elle rencontre César. Elle tue son époux et épouse un autre frère Ptolémée XIV . Elle redevient alors souveraine d’Egypte.

Cléopâtre est très cultivée. Elle parle plusieurs langues. Elle a beaucoup de charme et sait séduire les hommes. Elle veut aussi protèger l’Egypte.

Elle devient la maîtresse de César, empereur de Rome. Elle a un fils avec lui,  Césarion, (fils de César-Amon et de Cléopâtre Isis),  qui devient son corégent à la mort de Ptolémée XIV .

Mais César est assassiné en l’an 44 avant JC, par Brutus, à Rome.

Octave et Antoine les héritiers de César se partagent le trône.

Cléôpâtre séduit donc Antoine qui devient son amant. Marc Antoine passe l’hiver à Alexandrie en 41-40 avant JC. Cléopâtre accouche ensuite de deux jumeaux, Alexandre Helios, un garçon et Cléopâtre Salomé, une fille. Plus tard, avec lui, elle a encore un autre enfant.

 Mais Octave revendique l’Egypte,  comme province romaine. Une bataille a lieu à Actium (en l’an 31 avant JC). Elle débouche sur  la défaite d’Antoine.Vaincu et croyant à la mort de Cléopâtre, Antoine se tue de son propre glaive et meurt dans ses bras.

Cléopâtre ne veut être prise par Octave et exhibée comme un trophée. Elle se donne, en l’an 30 avant JC, le 12 Août,  la mort au moyen de la morsure de deux vipères, cachées dans un panier de figues. La morsure des aspics ( Uraeus) passait pour conférer l’immortalité. Elle a 39 ans.

Octave fait assassiner Césarion. L’enfant qui est né de l’union de César et de Cléopatre aura donc un destin tragique. Césarion ne vivra que 17 ans (47-30 avant JC). Il prendra le nom de Ptolémée XV et sera le dernier roi d’Egypte. Associé à sa mère, publiquement reconnu roi par Antoine en 34 avant JC, il fut mis à mort après la bataille d’Actium car il représentait un danger politique pour Rome.

Les 3 autres enfants d’Antoine sont emmenés et élevés par Octavie, épouse légitime d’Antoine. Le déclin de l’Egypte est déjà amorcé.

CLAIRE.   background-2008_039.jpg

nefertiti%2520restored%2520(2)

Claire a trouvé dans ces reines Egyptiennes l’Amour et la Beauté. C’est aussi grâce à ces reines que l’Egypte a pu se développer et être ,encore de nos jours, reconnue comme une des plus grandes civilisations. La déesse Hathor de l’Amour et de la Beauté les place sous sa protection.

Publiés le 19 Avril 2008 et 17 Mai 2008.

 


Archive pour avril, 2008

MINI TORNADE, CHAGRIN D’AMOUR.

Image Hosted by ImageShack.us                             

             

Mini tornade, chagrin d’Amour,


Lorsque le chagrin et la douleur l’emportait sur l’Amour, Claire savait qu’une force cachée était en elle et pouvait bouleverser la nature.

Alors l’orage et la tempête semblaient apparaître comme par miracle et balayait tout sur son passage. La chaleur  montait de la terre, le climat se déréglait et tout se déchaînait dans un cataclysme qu’elle ne pouvait pas expliquer mais qui la soulageait.

Il fallait que cette force sorte pour qu’elle ne se consuma pas toute entière. Le feu, son feu était dans le ciel, dans les nuages. Les blocs d’air chaud et d’air froid  s’entrechoquaient avec une grande brutalité, sa brutalité.

Elle se sentait capable de mettre le feu à la planète entière. La souffrance et la violence étaient trop grande pour habiter son corps. Elle agissait  mentalement sur les éléments naturels. Elle était en celà différente des autres êtres.

Ce jour là,  à Paris,  lorsque  Rémi, son Amour,  fit des reproches à Claire au téléphone injustifiés et la menaça d’une séparation, la douleur s’empara d’elle. Tout s’entrechoquait dans sa tête.  Elle allait, lui semblait-elle, exploser. Elle vacilla.  Elle décida de rejoindre son domicile en RER.

Le ciel aussitôt s’assombrit. Claire crut qu’elle ne pourrait pas rentrer chez elle. Une sorte de barrière naturelle l’empêchait de regagner sa maison. Les branches d’arbres s’arrachaient sous la violence d’un vent inconnu.  Le train réussit à rejoindre une gare, puis il s’arrêta. Des arbres se couchaient sur les voies du RER. Il fallait que des équipes spécialisées interviennent pour les dégager.

Claire était sortie du train . Des éclairs géants sillonnaient le ciel. Des bruits de tonnerre l’assourdissaient. Elle quitta la gare, pour appeler Pierre, un ami,  sur son téléphone portable. La pluie lui mouillait le visage et le corps. Elle rafraîchissait Claire et attenuait la brûlure qu’elle ressentait.

Pierre lui dit qu’il viendrait la rejoindre, mais qu’il aurait quelques difficultés, compte tenu de l’état des routes.

Claire sentit cette brûlure qui la consumait s’atténuer, puis elle disparut. En même temps, les nuages avaient quitté le ciel  et le soleil se remit à briller. Pierre arriva en voiture. Il avait pris beaucoup de temps pour la rejoindre. Claire ouvrit la portière et s’installa à côté de lui.

Lors du trajet pour regagner son domicile, Claire vit qu’une mini tornade localisée avait entouré la ville où sa maison se trouvait. Des grosses branches et des arbres arrachés avaient été déjà poussés, par des engins des services de la voirie. La route avait été ainsi dégagée pour permettre le passage des voitures, mais les feuilles de ces arbres  la jonchaient et semblaient former un tapis vert.

La nature avait souffert en symbiose avec Claire. Epuisée, elle se demandait encore ce qui s’était passé. Elle avait l’impression d’avoir vécu un cauchemar dont les conséquences lui avaient échappées.

Claire respirait mieux, son angoisse s’était envolée. Elle pouvait enfin se reposer et … s’isoler pour pleurer, pleurer, pleurer…

Claire. background-2008_039.jpgdove.gifhttp://pinkette086.centerblog.net/1195567-Comment-se-forment-les-tornades-

http://fr.blog.360.yahoo.com/blog-VbO0FpE6c6drr9r_BY7AgK1_DoA-?cq=1&p=142&cs=0

Gouttes au goût salé, les larmes sont les messagères des peines et de la tristesse… Mais il ne faut pas avoir honte à les laisser couler, elles racontent bien des choses.

Nouvelle écrite par Claire et publiée le 12 Avril 2008.    

MINI TORNADE, CHAGRIN D'AMOUR. dans -Mes romans-nouvelles-essais-poèsies. ecrire  LES LARMES   eqqg23kp dans -Mes romans-nouvelles-essais-poèsies.

Citations d’Hommes célèbres.

Dieu tombe goutte à goutte du ciel, et larme à larme de nos yeux.

Victor Hugo. Extrait de Post Scriptum de ma vie.

Dans toutes les larmes s’attarde un espoir.

Simone de Beauvoir.

Il y a des larmes d’amour qui dureront plus longtemps que les étoiles du ciel.

Charles Peguy.

Douces ou amères les larmes soulagent toujours.

Alfred de Musset. Extrait d’un caprice.

Les larmes, on sait bien qu’elles ne signifient rien, à peine une lâcheté de plus.

Gilles Archambault. Extrait de Les Pins parasols.

Pleure : Les larmes sont les pétales du coeur.

Paul Eluard.

http://mcmgm.blogg.org/themes-_photos_artistiques___-18879-offset-15.html                          

L’AMOUR COURTOIS

 chevalierdame.jpg

livre5.gif

PREMIERE PARTIE.

L’AMOUR COURTOIS OU FIN’ AMOR.

coeur_075.gif

Courtoisie, loyauté, fidèlité ont guidés les amants du XIIe et XIIIe siècles. L’Amour Courtois ou Fin’ Amor permet au chevalier d’aimer d’un amour extra marital, dans des règles définies par la chevalerie et de vertu de l’époque. L’homme doit lui montrer son amour. L’homme ne peut aimer qu’après la puberté.  A la mort d’un des deux amants, il ne peut pas aimer avant deux ans. Ces règles sont inscrites dans un code d’Amour.

Il s’agit de la culture dite courtoise par opposition à la culture officielle écclésiastique et religieuse.

 Il permet aussi à une Dame d’aimer en dehors du mariage un jeune homme. Il s’agit d’un chevalier et d’une Dame de rang supérieur. L’amant ne peut aimer sans y être incité et autorisé. Ensuite le chevalier doit lui être totalement fidèle .

L’amour doit rester secret, caché. Ces liens d’ adultère ne sont pas publics ou pas officiels. En effet, cet amour s’oppose à la société, il doit donc être clandestin.

L’amour est idéalisé et spiritualisé. C’est un amour profond et véritable. Mais cet amour est aussi dans la contradiction; il peut être à la fois pur et charnel, chaste et sensuel. L’homme doit servir sa Dame de manière totalement désinteressée mais pas platonique.

Le chevalier doit guetter tous ses désirs . Il s’agit d’un rôle social pour la femme qui a dans cette relation un pouvoir important. Elle est courtisée selon les règles de l’Amour courtois. Elle est adulée pour sa Beauté. En contre partie le chevalier est regardé pour son courage et sa bravoure. Il doit la  séduire . Il faut qu’il accomplisse des exploits pour attirer son attention.

L’ amoureux vit dans la crainte de la perdre .  Elle provoque sa jalousie. La conquête est difficile. L’amant palit, son coeur tressaille. L’amour est idéalisé et spiritualisé.

Les troubadours chantent cet amour. Le chevalier ne dort plus et ne vit que pour sa Dame. Elle est par moment si inacessible et si lointaine. Elle lui met des obstacles, des épreuves pour qu’il  prouve son amour . Elle peut même feindre l’ indifférence. Elle sait se faire désirer.

Le chevalier apporte à la Dame une certaine gloire. L’amoureux pense sans cesse à elle. Cet amour ne fait que s’amplifier et grandir. Il n’est jamais totalement assouvi. Il se renouvelle sans cesse. La Dame est maîtresse absolue du jeu amoureux. Elle peut aussi à certains moments laisser parler son coeur.

Les troubadours chantent en langue d’OC c’est à dire aux origines du Sud de la Loire. Mais la poésie en langue d’OC voyage très vite vers le Nord.

C’est un autre monde que chantent les troubadours qui symbolise le monde de l’Amour. Un oiseau qui se transforme en  » beau et noble chevalier » et peut venir ravir à son mari une femme enfermée dans une tour.

La femme a ici un pouvoir magique.

Il y a aussi le langage des fleurs qui permet aux amants de s’exprimer dans un langage inhabituel.

Dans cet amour,  il y a une part de chasteté mais aussi une connotation sexuelle. La Dame peut récompenser l’amant par un chaste baiser  ou l’inviter à aller dans son lit, à condition qu’il n’aille pas au-delà de ses désirs bien sûr. Néanmoins la chasteté est à la fois l’épreuve et la récompense suprême.

Lors de la cérémonie de L’assag (l’essai) la dame a le moyen de vérifier comment le chevalier est capable de la respecter alors que couché à côté d’elle, tous les deux nus,  il est dans une situation de tentation extrême. Tous les subterfuges érotiques sont alors autorisés à condition de ne pas en venir au fait (baisers, étreintes, caresses).

coeur_075.gif

DEUXIEME PARTIE.

LES COURS D’AMOUR.

Les cours d’Amour sont dirigées par des dames souvent de haut rang social au XII ème et XIIIème siècles. Elles en étaient les juges. Ces cours pouvaient être aussi des lieux de réunions littéraires.

Des chevaliers, des poètes venaient à ces cours d’Amour. Ils devaient travailler sur l’idée de l’amour pour le perfectionner et adoucir les moeurs qui étaient souvent rudes à cette époque. Ils devaient apprendre à aimer.

Les poètes citaient leurs vers et les troubadours chantaient leurs poèsies. Les dames de la cour d’Amour écoutaient leurs compositions et interprétations et nommaient les vainqueurs.

Les cours d’Amour développent la littérature des règions. Il y a une notion d’écrivains créateurs avec la naissance toute nouvelle d’un esprit de création. On interprétait alors souvent des textes anciens que l’on traduisait.

Parallèlement des arrêts sont pris dans le cas de chamaillerie des amants , fondés sur les règles du code d’Amour, cité précédemment .

Les témoignages doivent guider les jugements. Les points litigieux en matière d’Amour sont exposés. Il y a toujours une possibilité d’appel sur le jugement pris. Un deuxième jugement est alors prononcé dans une autre cour d’Amour.  Les arrêts motivés se prononcent toujours en regardant l’application du code d’Amour. Ils font aussi jurisprudence auprès des autres cours. Ces institutions étaient nobles et recommandables.

En conséquence, les amoureux sont membres de la chevallerie d’Amour et ils doivent se conduire selon ses règles et peuvent encourir des sanctions prises par les juges qui la composent.

Les cours d’Amour trouvent des solutions aux questions posées. Les arrêts sont rendus sérieusement et s’exécutent d’autorité. La Cour condamne soit l’amant, soit la Dame qui n’a pas respecté le code d’Amour.

Le château de Romanin à St Andiol (13) était célèbre pour ses cours d’Amour qui  furent rapidement renommées dans toute l’Europe. Le but était de perfectionner l’idée de l’amour et de juger les amants qui n’avaient pas respecté le code établi.

Le château de Romanin fut aussi un foyer de la littérature provençale des XIIIème et XIV ème siècles. De nombreux troubadours, poètes, Dames célèbres s’y réunissaient.

Le château de Romanin devint même la  » Cour Souveraine  » pour toute la France. La Reine de France, Marie de Blois ( 1345-1405) y séjourna.

L'AMOUR COURTOIS dans -Analyse livres d'Amour ecrire

TROISIEME PARTIE.

REGLES ET EXEMPLES D’AMOUR COURTOIS.

Quelques exemples pris, parmi les 31 articles sur le code d’ Amour, dans l’  » oeuvre  » de Stendhal :

- L’allègation mariage n’est pas excuse légitime contre l’amour.

- N’a pas de saveur ce que l’amant prend de force.

- On prescrit à l’un des amants pour la mort de l’autre une viduité de 2 années.

- Personne sans raison plus que suffisante ne doit être privé de son droit en amour.

- L’amour peut toujours croître ou diminuer.

- L’amour véritable n’a désir de caresses que venant de celle qu’il aime.

- L’amour divulgué est rarement de durée.

Des genres lyriques utilisés par les troubadours.

- le planh : la plainte.

- le sirventes : poème satirique.

- la tenson : sorte de débat entre deux poètes.

- la pastourelle et surtout le canso : chanson d’amour.

Des exemples d’ Amour courtois.

- Tristan et yseut ( 1170-1190)

- Jaufré Rudel, prince de Blaye et Mélissandre, comtesse de Tripoli.

coeur_075.gif

CLAIRE.   background-2008_039.jpg     

  

Claire a retrouvé dans l’Amour courtois des périodes d’ Amour de sa vie. Claire pense que l’Amour courtois existe toujours et qu’il convient de le décrypter.

Publié par Claire le 05 Avril 2008. amour dans -Analyse livres d'Amour

image74

JETBOOKS Critiques de livre... |
Le Calice Noir |
ma vie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | the green dress and the blu...
| chatsrimentencoeur
| BAUDELAIRE, LORD BYRON, LE ...