LE PROCESSUS DE CREATION

livre5.gif                                                 http://www.geocities.com/CamDrawSoc/list.htm

                                                                Gouache de Marina Yedigaroff.

 

ANALYSE DU PROCESSUS DE CREATION.                                                                

livre_0201

Les créateurs sont ceux qui ont la responsabilité de la création et qui sont reconnus comme des auteurs.

Selon Paul Klee :  » Les étapes principales de l’ensemble du trajet de créateur sont le mouvement préalable en nous, le mouvement agissant, opérant, tourné vers l’oeuvre, et enfin le passage aux autres, aux spectateurs, du mouvement consigné dans l’oeuvre. »

Source : Klee Paul, théorie de l’art moderne, Genève, Editions Gonthier, coll « Médiations » 1968.

Pour Jean Dubuffet : » le tableau ne sera pas regardé passivement, embrassé simultanément d’un regard instantané par son usager, mais bien vécu dans son élaboration, refait par la pensée et si j’ose dire re-agi. Tous les gestes faits par le peintre, il les sent se reproduire en lui. »
Source : Hubert Damish in « Fenêtre jaune cadmium ou dessous de la peinture », éditions du seuil 1984.

René Magritte a dit :  » La peinture n’est jamais une représentation d’un objet réel, mais l’action de la pensée du peintre sur l’objet. »

Source : David Sylvestre, Magritte, Edition Actes Sud.

La dynamique du processus de création c’est aussi pour l’artiste d’aller au-delà de tout ce qui est mis en place pour organiser la vie des individus. Il doit s’en séparer pour le dépasser et atteindre un niveau supérieur, presque divin.  Les oppositions  » du divin et du terrestre  » se résolvent dans un mouvement dialectique qui les dissout tout en les « exaltant ». Puis l’artiste est porté à ce niveau supérieur. Pour l’artiste c’est l’affaire d’une longue et patiente initiation qui aboutit à l’oeuvre.

Source : Michel J Cuny, écrivain ( lors d’un échange ).

Cette pseudo analyse Freudienne du rêve n’est, pour l’artiste, qu’un prétexte à se disculper des univers qu’il projette et qu’il fait partager, apportant une autre traduction qu’une simple résolution mathématique qu’est devenue notre quotidien aujourd’hui.

Je n’osais lui répondre que mon Tour Opérator n’était autre que mon fournisseur de papier aquarelle, tubes de couleurs et autres pinceaux à poils plus ou moins longs, plus ou moins durs….
Que mon Tour Opérator n’était autre que cette foi, cette passion qui pousse à aller  de l’avant vers quelque chose que je ne connais pas, que je ne comprends pas, mais que je ressens et que je dois faire. 

Source : Gilles de Poli, Artiste Peintre-http://couleursenprose.unblog.fr

En effet, l’artiste doit avoir l’âme d’un précurseur, être libre dans sa pensée, dans ses mouvements, et se dégager de certaines conventions, de chemins pré-établis, pour montrer ses propres ‘codes’  qui n’éxistent pas dans la réalité, mais qui naissent d’une réalité.

Source : Marie Lambert, Artiste Peintre-http://introitus.unblog.fr

 » A mes yeux, l’artiste c’est celui qui utilise la sensibilité de son coeur pour rendre le quotidien moins triste : Pour lui, comme pour ses pairs. Comme le peintre qui utilise de la gouache avec ses doigts, il utilise le matériau avec précaution pour ne pas déborder du cadre. Comme le musicien qui utilise son piano, il cherche les harmonies pour parfaire sa mélodie. Comme le poète qui cherche le mot exact pour entériner définitivement la rime de son vers, et laisser son oeuvre entrer dans l’éternité.

Etre artiste ne s’improvise pas, on vit les émotions avec le coeur, pas avec le porte monnaie ou le carnet d’adresses. La tâche qui incombe à l’artiste ne doit pas faillir. Sinon, je le prends comme une insulte à l’émotion artistique. « 

Source : Taninna L’officiel ( Chanteuse) ( Source: Facebook du 08 octobre 2013 )

 » L’écrivain, le poète, a une fonction bien déterminée dans la hiérarchie sociale berbère. Il est marqué d’un signe ambivalent, tantôt positif tantôt négatif. Mais quelles que soient les vicissitudes temporelles de sa destinée, il est pour son peuple, qui ne le reconnait pas forcément, le porteur de clarté.

Il lit et traduit en langage clair les remous profond de l’avenir dans le ventre du présent. Et sa mémoire fut le conservatoire du Passé commun. « 

Jean Lmouhoub Amrouche – Ecrivain Algérien-Kabyle.

Car l’artiste est comme un catalyseur d’informations qu’il ressent dans son être. Il les fait vivre à travers sa pensée. Il doit pouvoir concevoir avec ses propres vues et ses propres émotions.

coeur_073.gif

 

PREMIERE PARTIE.

LES SOURCES DE CREATION.

livre_0201

Les sources de création sont diverses, l’expérience des artistes, leurs émotions personnelles, l’environnement, leurs écrits, leurs observations, leurs imaginations, leurs souvenirs, les événements et les questions d’actualité etc… ou la combinaison de plusieurs sources.

Les éléments peuvent naître du langage visuel, des besoins extérieurs suite à des recherches, des principes de composition ou encore des procédés ou des matériaux. ( Evolution vers la peinture moderne qui utilise les matériaux ).

Il peut s’agir aussi bien d’un fait de société, que d’un sentiment plus proche touchant des amis ou de la famille.

L’artiste peut être saisi à tout moment, soit par un tout petit rien, soit par quelque chose de gigantesque qui déclenche alors le processus de création.

Plusieurs artistes travaillant dans un journal d’art peuvent rencontrer un point de départ pour une oeuvre. ( ex :  » Les Nabis  » voir Musée Maurice Denis.)

 

DEUXIEME PARTIE.

DEVELOPPER DES IDEES.

livre_0201

L’artiste va explorer une idée, un sujet, identifier un centre d’intérêt, réfléchir différemment, adapter, prolonger, raffiner.

Il faut aussi développer les raisons qui poussent à créer, les changements de direction. L’artiste prend des risques quant à l’inconnu. Il  étudie les processus, les styles, les techniques utilisées par les artistes du passé et du présent.

Il doit encore prendre du recul face à son expérience et examiner son intention de création. En même temps l’artiste doit avoir une vision de l’oeuvre à laquelle il souhaite aboutir.

Le cadrage du développement de cette oeuvre peut limiter l’ouverture de l’artiste mais aussi développer la créativité. Il a ainsi une meilleure vision de la conception de l’oeuvre. Dans le cadrage, l’artiste peut aussi limiter les éléments utilisés, matières, thèmes, couleurs etc…

 

 

TROISIEME PARTIE.

LES SOURCES D’INSPIRATION.

livre_0201

Les sources d’inspiration sont multiples. L’artiste voyage. Il se plonge dans des univers artistiques ou culturels. Il rencontre d’autres cultures ou domaines de créations. Il doit être confronté à ces autres univers pour sortir de son cadre de pensée et remettre en cause les contraintes qui s’imposent à lui. ( voir certains artiste peintre comme Corot. )

Un créatif est souvent isolé mais c’est aussi pour lui une manière de se protéger contre les différentes formes de pressions extérieures.

En effet, l’artiste catalyseur d’informations est un être très sensible, très receptif donc très fragile. Il doit continuellement se protèger pour conserver cette sensibilité et ne pas être détruit.

L’artiste doit toujours rechercher des ouvertures et de nouvelles sources d’inspiration. Parfois il a besoin d’être aidé par des images, des dessins et même des histoires. Néanmoins, entre les créations, des phases de calme sont extrêmement importantes pour que de nouvelles  idées ou des liens entre des idées déjà existantes mais isolées parviennent à son état de conscient. Il a besoin de pauses pour être créatif.

coeur_073.gif

 

QUATRIEME PARTIE.

LES PARTICULARITES DES CREATEURS.

Les créateurs sont des individus engagés dans des activités de création. Ils ont des particularités par rapport aux autres individus. Ils ont un goût pour le renouvellement, des fonctionnements propres et une certaine fragilité.

A chaque fois, l’artiste espère avec son oeuvre toucher “ l’inaccessible” et de ce fait il ressent une joie immense lorsque celle-ci  est réalisée puis cette oeuvre ne fait plus partie que du passé… et de nouvelles oeuvres émergent de son être…

- Les artistes doivent se renouveler pour être visibles et se distinguer. Ils sont obligés d’apporter quelque chose de nouveau de différentes façons et à ce titre remettre en cause les cadres établis.
– L’artiste doit aussi se remettre en cause lui-même. Il doit se préparer à être aspiré par un double mouvement d’inspiration et de dépassement.
– En contact avec le public, l’artiste a un égo développé. En effet, il doit se livrer en confrontant en permanence ce public. Ce lien face à l’admiration qu’il rencontre auprès des individus accroît cet égo déjà important et se traduit par une fragilité face à l’échec.

Il doit aussi parfois décaller son  » Moi  » pour être dans un possessus de création.

 

 

Certains artistes ont pour chaque être humain une connotation romantique , notion rattachée à l’ imaginaire.

Néanmoins la plupart des oeuvres d’art sont créées dans l’intention de communiquer des idées, des sentiments ou encore des messages symboliques importants à connaître et décrypter.

L’artiste nous transmet l’Amour et  la Beauté.

 

 

CLAIRE. background-2008_039.jpg

Article écrit et publié par Claire le 25 MAI 2008 .

Cet article est écrit pour éclairer « Les Essais » que Claire a publié sur différents artistes rencontrés ou aimés.

 

LE PROCESSUS DE CREATION dans -le processus de création. k5y51bjk

 


Autres articles

6 commentaires

  1. L'atelier d'Annik dit :

    Bonjour,
    Votre article m’a intéressée.
    Je travaille et j’écris aussi sur les processus de création – depuis l’intérieur, en tant qu’artiste.
    Bonne continuation!

  2. Aline dit :

    Bonsoir,
    J’étudie le processus de création et je trouve cet article intéressant. Néanmoins, et bien qu’elles me semblent très justes, c’est dommage que les citations ne soient pas référencées. Celle de Paul Klee par exemple est très intéressante, aussi j’aimerais lire son étude mais je ne sais pas dans quel ouvrage la rechercher. Peut-être avez-vous des conseils bibliographiques à me donner?
    Par ailleurs, c’est une très bonne idées et généreux de mettre ses idées à la portée de tous. Merci.
    Bonne continuation.

  3. chantalflury dit :

    J’ai complèté pour Aline les livres et les personnages qui ont été les auteurs des citations.
    Claire.

  4. françois Kamer dit :

    Je veux en savoir plus sur le processus de création et je trouve cet article intéressant.malgré mon manque d’expérience elles me semblent très justes, c?est dommage que les citations n’aient pas de référence. Merci.

  5. jeannine flury dit :

    Très belle analyse du processus de création !

  6. jeannine flury dit :

    Merci pour les références des citations d’artistes de métiers et d’époques différents.

Répondre

JETBOOKS Critiques de livre... |
Le Calice Noir |
ma vie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | the green dress and the blu...
| chatsrimentencoeur
| BAUDELAIRE, LORD BYRON, LE ...